AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

A la douche [PV:Evan]

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: A la douche [PV:Evan] Mar 29 Juil 2008 - 21:56

Nous y voici,nous y voilà dans la salle de bain,il y a plusieurs cabines de douches je fais comme d'habitude je plie mes vêtements là où ils ne prendront pas l'eau,tout en sifflotant je prends ma bouteille de gel douche et la pose à l'intérieur de la cabine.Evan m'observe sans détacher son regard de moi une seule seconde j'en rougirais presque,enfin non je lui ai fait une promesse après tout.

"Tu veux prendre ta douche avec moi?
Je ne crois pas que ce soit autorisé monsieur Meyrink."

Avant qu'il n'ait eu le temps de me répondre j'ouvre déjà le robinet et me voilà déjà sous la douche.Je me badigeonne de gel douche si on peut utiliser ce terme dans ces conditions là Rolling Eyes.Je me frictionne avec ma fleur de bain,le jet est assez chaud comme je les aime rien de tel pour bien commencer la journée.Me voilà couverte de mousse en plus je sens bon la pêche.Evan n'a toujours pas répondu à ma question,j'espère qu'il ne boude pas dans un coin Laughing .Mon petit Evan peut parfois se montrer très immature ou très buté,ça me rappelle le jour où il a fait du skate et qu'il s'est ouvert le menton.

"Tu ne t'en doutes peut-être pas mais je me souviens que tu t'es ouvert le menton quand tu étais petit.Je crois que c'était en faisant du skate,est-ce que tu faisais ça pour m'impressionner?"

lui demandai-je en arrêtant le jet quelques instants parcequ'avec la force du jet d'eau je n'entends rien du tout.
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: A la douche [PV:Evan] Mar 29 Juil 2008 - 22:29

Ah! Enfin la salle de bain, je commençais à me cailler un peu, en boxer dans les couloirs car oui, je suis allais dans les couloirs presque nus et alors, vous ne devriez pas être choqué, Roxanne était bien en nuisette, c'est d'ailleurs interdit de regarder pour les hommes et même les femmes, aller du balai, je vois bien vos regards, petits espions. Des fois je pars dans des pensées étranges, je suis peut être complètement fou, fou d'amour. Roxanne est entrée et je la suis toujours, l'épiant dans ses moindres faits et gestes. J'espère que cela ne la dérange, pas, elle m'a tellement manqué que je pourrais passer ma vie entière à la regarde chaques secondes. Ma belle plie ses vêtements et les déposes en sifflotant. J'aime bien quand elle siffle, ce n'est pas très juste comme mélodie mais je trouve ça mignon, trop mignon même j'ai envie de lui faire un gros câlin. Roxanne passe un bras dans la douche pour y déposer ses produits de bains et sans même se retourner vers moi, elle me demande si je veux prendre ma douche avec elle. Elle ajoute aussi qu'elle ne pense pas que ce soit autorisé et me nomme M. Meyrink. J'adore quand elle m'appelle comme ça, je me sens tout chose après comme si... Je ne sais pas vraiment enfaîte juste que je trouve cela aussi très drôle. Que les douches à deux ne soient pas autorisées, ce n'est pas un problème, gare à celui qui viendra nous déranger dans la douche, personnes n'oserait de toute façon, enfin il y'a peut être des malades un peu obsédés ici, on ne sait jamais. Je reste quelques secondes à méditer sur ce sujet quelque peu délicat. Sans m'apercevoir que mon amour est déjà sous sa douche. Je me déshabille, retirant mon boxer pour tenir compagnie à Roxanne. Avant même que j'ai pu rentrer, je l'entends qui me demande si je me souviens du jour ou je me suis ouvert le menton. C'est vrai, j'ai oublié de lui en parler, mais, comment s'en souvient-t-elle? Mon amour à une mémoire d'éléphant étant donné qu'elle devait n'avoir que quatre ans à peine.
Je rentre alors dans la douche, Roxanne est en train de se savonner. Avant de répondre à sa question, je m'empare doucement de sa fleur de bain pour lui caresser le dos. Je l'embrasse dans le cou et lui demande comment cela se fait-il qu'elle s'en souvienne. Par la suite je lui raconte le pourquoi du comment, que je voulais lui montrer que j'étais un super garçon super fort et brave pour la conquérir et que résultat des courses je me suis retrouver à l'hôpital.
Doucement à l'aide du shampoing, je lui masse soigneusement les cheveux, ils sont un peu plus longs que dans mes souvenirs, cela lui va vraiment bien. L'odeur et vraiment divine dans cette douche, la fleur d'orangé, j'adore ce parfum se doit être un des savons de mon amour. Le jet d'eau n'est ni trop chaud ni trop froid, bien que j'aie l'habitude de me laver sous de l'eau bouillante je ne tiens pas tout particulièrement à brûler ma petite princesse. Mes cheveux mouillés retombent sur mon visage et je lutte un peu pour les enlevés, vu leurs longueurs j'ai un peu de male mais arrive à les coincé derrière mon oreille. Roxanne est dos à moi, je l'étreins doucement passant mes bras autour de ses hanches, je l'embrasse dans le cou, sur les épaules...
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: A la douche [PV:Evan] Mer 30 Juil 2008 - 2:09

C'était bien ce que je pensais...Evan avait fait pas mal de choses stupides dans notre enfance je n'avais jamais compris pourquoi jusqu'à maintenant.C'était parcequ'il m'aimait mais ce jour-là comme tout les autres où il avait fini par se faire plus ou moins mal je m'étais inquiétée.

Je me rappelle de ce jour-là à cause de tout ce sang qui coulait,je me rappelle avoir paniquée et être allée courir chercher des secours.Est-ce qu'il se souvient que j'ai beaucoup pleurée ce jour là?
Je ne crois pas,je me rappelle du lendemain quand je suis venue le voir dans sa chambre d'hopital j'avais les larmes aux yeux,j'étais persuadée qu'Evan allait mourir.J'étais petite et facilement impressionnable mais en y réfléchissant le voir sur ce skate m'avait un peu impressionée.

Mais d'un autre côté chacune des bêtises de ce petit uluberlu assez casse-cou m'impressionnait.Quand il était revenu d'un séjour au ski avec un plâtre,quand il était tombé de l'arbre par lequel il venait dans ma chambre parceque papa avait enlevée pour la première fois l'échelle.


"Je me souviens de toute les fois où je me suis inquiétée pour toi.
Voilà pourquoi."

Il finit par me rejoindre sous la douche,prend ma fleur de bain et me caresse le dos.C'est vrai que c'est pratique ^^.Mon casse-cou préféré commence à me laver les cheveux.Le mélange de l'odeur de la fleur d'oranger et de la pêche donne une odeur vraiment très agréable.Son intrusion sous la douche est surtout un prétexte pour me faire des câlins,je m'en doutais un peu.Je lui dit que c'est peut-être une bonne excuse pour me câliner mais que ce n'est pas une raison pour ne pas se doucher.

Evan soupire en disant que je devrais arrêter de me contredire çar avant je lui reprochait de ne pas être assez démonstratif puis il s'éxécute.Je lui propose de m'occuper de son dos il se laisse faire volontiers je lui frotte le dos doucement,son tatouage à l'omoplate m'a toujours prêtée à sourire je ne sais pas trop pourquoi d'ailleurs.Je rince ma jolie chevelure rougâtre,puis je sors de la cabine de douche.Evan se brosse les dents,je me demande si il met du gel dans ses cheveux...Enfin passons.


"Oh mince!
J'ai oublié mon sèche-cheveux."

Je brosses mes dents,je m'habille.Il ne me reste plus qu'à mettre ma jupe,voilà c'est fait je tiens encore mes chaussures à la main j'ai peur de glisser avec.Evan n'est toujours pas prêt apparemment il vient à peine d'enfiler son pantalon que je le surprends en train de me contempler.C'est le mot juste,il me contemple depuis qu'il est revenu il semble ne pas s'en lasser.Je fronce légèrement les sourcils en souriant d'un air amusé.

"Monsieur Meyrink quel est l'objet qui peut à ce point détourner autant votre attention?"

Cela me fait penser que monsieur et madame Meyrink m'ont appelée très récemment.Ils m'ont beaucoup parlés d'Evan m'ont dits qu'ils voulaient s'excuser auprès de lui car ses derniers temps ils s'étaient rendus compte que l'éloigner de moi était une erreur.Fallait-il que je lui en parle?On verra ça plus tard.
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: A la douche [PV:Evan] Mer 30 Juil 2008 - 8:55


Roxanne m’avoue se souvenir de toutes les fois où elle s’est inquiétée pour moi, je n’aurai jamais pu imaginer qu’à son jeune age tout ceci ai pu la marquer. C’est vrai que beaucoup de souvenirs d’enfances nous restent mais pour ma part j’ai essayé d’oublier les pires, même si c’est dur, j’ai oublié ma mère, ma vrai maman. Un jour je me suis dit que ma mère était celle qui m’embrassait le soir, celle qui m’amenait à l’école et celle qui m’a tout appris. Alors j’ai lâchement laissé tomber mes recherches sur mes origines. Maintenant je ne peux pas leurs en vouloirs mais mes parents ne m’aiment sûrement plus, cela me fait vraiment beaucoup de mal de penser à sa, comme ils doivent m’en vouloir. Mais je leur reproche aussi de m’avoir laisser tombé. C’était certainement le moment ou j’ai eu le plus besoin d’eux, ils m’ont presque laissé mourir, je ne comprends pas. Je ne les hais plus pourtant alors qu’un moment je les ai tellement détestés, je m’en veux énormément. Ils me manquent.

Mon amour me sort de mes sombres pensées pour me dire que même si mon inttention de prendre une douche avec elle est simplement pour lui faire câlins il faut aussi que je me lave.
Je soupir un peu, ma tête posée contre la sienne, je lui répond d’arrêter de ce contredire puisque avant c’était elle qui me reprochait de ne pas être assez exubérant dans mes faits et gestes avec elle. Alors je n’ai d’autre choix que de me laisser faire, je me tourne pour que Roxanne me voie maintenant de dos. Je la laisse s’occuper de moi, après tout ce n’est pas du tout désagréable, j'aime beaucoup trop ses caresses pour refuser, elle me masse un peu le dos puis rince ses cheveux sous l’eau tiède.

Elle sort de l’eau ensuite amis je la retiens par le bras pour l'embrasser. Enroulant une serviette qui traînais par la, autour de ma taille. Je vais fouiner dans mes affaires pour en sortir une brosse à dent et m’empresse de me les laver. J’était tranquillement en train de l’observer, ma brosse à dent à la bouche, qu’elle me fait sursauter en criant presque qu’elle a oublié son sèche-cheveux. Ah, les filles et les sèche-cheveux, je ne me suis jamais servit de ces machins la de toute ma petite vie, enfin seulement chez le coiffeur, et je détestais vraiment ça, avoir le crane carbonisé, non c’est pas super top. Mes cheveux sont toujours rester naturellement naturels, jamais de teintures ni jamais de gels, je déteste que ça colle beurk. Roxanne se lave à son tour ses petites dents et moi je l’observe comme à mon habitude, j’aime bien la regarder, elle est toujours très drôle dans ses différentes expressions du visage, elle ne s’en rend peut être pas compte, moi elle me passionne, même quand elle se lave les dents elle est superbes, c'est peut être une pensée rigolote mais je ne rigole pas, elle est jolie partout. Moi je ne dois pas être jolie partout par contre, j’imagine même pas ma tête quand je me lavais les dents tout à l’heure, ça devait pas être triste comme histoire.
Tout en regardant ma belle, je ne m’étais pas aperçut que j’en avais oublié de m’habiller. Roxanne est déjà presque prête alors que je suis tout juste en train d’enfiler mon pantalon. Elle me surpris à me demander qu’elle est le sujet qui me pousse à me détourner de mon attention. Je lui répond discrètement que c’est parce qu’elle est jolie. Je ne suis pas intimidé, mais j’ai un peu l’air benêt de me faire avoir comme ça. Je me retourne alors, pour enfiler mon baggy en entier cette fois, puis, je mets mon super tee-shirt et mes vans. Waw comme je les adores ces chaussures, c’est ma petite fierté à moi ça. Je doit avoir l’air aussi bête de presque parler à mes shoes, elle sont tellement belles, mais je sais ce que vous pensez, elles ne sont pas aussi belles que ma Roxanne. Ca c’est bien vrai, mais chute, il ne faudrait pas que mes vans l’entendent, elles seraient sûrement extrêmement jalouses les pauvres.

Je me retourne vers Roxanne et lui signal que je suis enfin prêt. J’avance vers elle lui prend la main et attend qu’elle me guide jusqu’au bureau de la direction, ça me fait un peu peur ce mot, je me demande à quoi peut bien ressembler le directeur, sûrement un petit homme ridé et chauve, aux yeux cernés et portant des lunettes, un gros nez et une petite voix, comme celui que j’ai eu dans l’autre institut sûrement. Tient une pensée viens de me retraverser l’esprit, il faut que je demande ça à Roxanne, je suis trop curieux.


« Princesse, je voudrais savoir, est ce que tu as pleuré quand je me suis ouvert le menton ? Je ne sais pas vu que j’étais à l’hôpital, mais je suis jute un peu curieux. »

Je la regarde souriant d’attendre ça réponse…
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: A la douche [PV:Evan] Mer 30 Juil 2008 - 11:45

Ce petit farceur ose me demander si j'ai pleurée quand il s'est ouvert le menton.Je ne réponds pas tout de suite je fais une moue un peu boudeuse décidément Evan ne se laisse pas de m'entendre dire que je l'aime.Ca ne me lasse pas de le dire mais ça m'énerve qu'il veuille l'entendre à longueur de temps comme si il avait une raison d'en douter.Avant de lui répondre je m'étire brièvement,puis je m'approche de lui.Je suis tellement petite à côté de lui que je suis littéralement accrochée à son cou Laughing .Revenons-en à nos moutons...

"Je pleurais dès que tu te faisais un petit bobo.Quand j'ai vue à quel point tu saignais quand on m'a dit que je pouvais venir te voir le lendemain à l'hopital je n'y croyais.
Mon père avait passé la journée à me réconforter,je n'arrêtais pas de pleurer en croyant que tu allais mourir."

Puis je soupire en me rappelant que j'étais une petite pleurnicharde dans mon enfance.Je pleurais pour un rien,pour un oui ou pour un non,peut-être était-ce parceque j'aimais être réconfortée par mes parents ou les parents d'Evan ou même Evan.Je n'étais pas facile à vivre je crois,j'étais assez capricieuse quand j'arrivais chez Evan je montais dans sa chambre et je lui sautais dessus en criant son nom.

"Je me demande comment tu faisais pour me supporter.J'étais très capricieuse,je me rappelle que je te réclamais toujours des câlins pour un oui ou pour un non.Pour moi c'était naturel je n'ai donc pas compris pourquoi vers tes 12,13 ans tu as commencé à me dire que ce n'était pas bien que je te saute dessus à longueur de temps."

A vrai dire j'ai eue le temps d'y repenser à tête reposée.Ildevait sûrement se dire que je n'étais qu'une gamine et que je ne comprenais pas que ses sentiments étaient plus profonds que cela.Ca me rappelle le jour où je l'avais revu pour la première fois depuis qu'il était dans un internat je devais avoir 10 ans lui 13.

flash-back:
Vêtue d'une robe blanche à manches courtes que mon père m'avait offerte pour mes 10 ans je monte l'échelle qui m'a toujours menée jusqu'à sa chambre.Evan était assis sur son lit sa guitare à la main une clope au bec il a fermé la porte de sa chambre à clé.Il était déjà assez grand à l'époque,je l'observe quelques instants j'entre il me voit écrase sa cigarette.Je saute sur le lit et me jette dans ses bras.

"Coucou Evan!!!"m'écriai-je sans le lâcher.
-"Qu'est-ce que tu veux?"me dit-il froidement.
"Je voulais juste te voir.Tu m'as manquée!"Je n'étais pas consciente que mes gestes d'affection le gênait tant,je ne pensais pas qu'Evan m'aimait comme moi je l'aimais à vrai dire.Je l'embrasse sur la bouche,il me repousse et rougit.
-"Arrêtes de faire ce genre de truc."me dit-il en détournant son regard le visage rougi.
"Mais je t'aime..."
-"Tu ne sais pas ce que ça veut dire...Tu n'es qu'une enfant."me jeta t-il froidement.
Je le regarde d'un air triste.
"Tu n'aimes pas ça?"
-"Si...Mais...Pardon je ne voulais pas te blesser."

Il caresse mes cheveux alors blonds et très longs.Assis l'un en face de l'autre il m'observe.Il pose sa guitare dans un coin et m'enlace fort,très fort.Evan me caresse le dos,son visage encore un peu enfantin s'approche du mien.Il s'arrête.

"Rentre chez toi Roxanne!"m'hurle-t-il.
Je rebrousse chemin les larmes aux yeux.

Me voilà revenue à l'instant présent.Je regardes Evan tristement.Ce jour-là j'ai décidée de tout faire pour grandir vite,très vite pour qu'il m'aime comme on aime.J'hésites à lui en parler,est-ce qu'il se souvient m'avoir repoussée ainsi.

"Evan...
Est-ce que tu te souviens du jour où nous nous sommes revus pour la première fois après que tu ais décidé d'aller dans un internat?"
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: A la douche [PV:Evan] Mer 30 Juil 2008 - 13:18

C’est vrai qu’en y repensant, ça à du être terriblement choquant pour elle, de voir tout ce sang de croire que j’étais mort. Ca me donne froid dans le dos, mais ce n’était qu’une petite blessure parmi tant d’autres. Pendue à mon cou, mes bras autours de sa taille je la balance un peu comme si nous dansions, ça me donne envie d’écouter de la musique, j’ai une envie de danser avec ma belle, c’est étrange mais j’en rit. Donc Roxanne s ‘était beaucoup inquiétée ce jour la, je m’en doutais, ce devait être effrayant de me voir dans cet état, j’ai vraiment souffert, mais tout ça ce n’est que du passé. Roxanne reste un instant dans mes bras, en oubliant presque notre objectif de nous rendre à la direction, elle me demande comment est ce que je faisais autrefois pour la supporter vu qu’elle me sautait dessus tout le temps. Aussi, elle n'avait pas bien compris le moment ou j’ai commencé à la repousser. C’est un sujet vraiment compliqué, je sais très bien pourquoi je les repoussais, mais je ne sais pas si elle pourrait le comprendre, ça me paraît tellement incompréhensible mais je lui dois une réponse:

«Je sais, je sais pourquoi mais c’est compliqué. Comme tu le sais maintenant j’étais vraiment fou amoureux de toi, mais un jour, j'ai pris conscience que tu ne pouvais pas ressentire les même sentiments que moi. Je me suis dit que plus tu continuerais à me faire ce genre de choses plus ça me ferais souffrire, je ne pouvais pas imaginer autre part que dans mes rêves que tu ressentes quelque chose de différent de l’amitié envers moi. J’étais un peu perdu, je me posais beaucoup trop de questions, je n'étais pas bien, je grandissais plus vite que toi et j’avais l’impression que cela nous séparés de plus en plus vers des sentiments différents. Je me suis royalement trompé, j’aimerais te faire toutes les excuses possibles et inimaginables, je voudrais remonter le temps pour effacer le jour et je t’ai crié dessus, je n’étais qu’un crétin d’adolescent, mais je t’aimais comme un fou. »

En repensant à tous ça j’ai envie de mourir de l’avoir tant fait souffrire, je ne pensais qu’à moi, je suis vraiment détestable. Ce jour la je revenais d’internat, cela faisait un très long moment que je n’avais pas revu Roxanne. Elle m’a rejoins dans ma chambre, elle m’a sauté au coup et m’a embrassé. Sur ce coup la je fut littéralement dépité par son geste, ça ma fait peur, terriblement peur, je ne savais pas ce qui se passait, comme si tout à coup mes rêves s’éveillaient pour redevenir cauchemar. Roxanne me rappelle à l’instant présent et me demande si je me souviens de ce jour où elle est venue me voir, la première fois que je rentrais d’internant. Je m’en souviendrais toute ma vie, j’en suis tellement désoler. Essayant de trouver les bons mots pour réussire à lui parler je commence un petit discourt :

« Si je suis partit en internat s’étais pour t’oublier, pour ne plus penser à toi. Si je me suis mis en colère c’est que je n’avais pas le moyen de contrôlé mon amour pour toi, je voulais le détruire, et me sentir impuissant devant ce sentiment trop fort, j’ai peté un plomb. Le seul moyen pour ne plus t’aimais était de devenir méchant, je voulais paraître détestable devant toi en espérant que mes sentiments allaient s'effacer avec le temps. La réalité et que je n’ai jamais pu, de toutes les façons je n’en ai trouvé aucune qui ai le pouvoir de te faire sortir de mon cœur. Je suis tellement désoler, rien ne pourra vraiment expliquer mon geste, je dirais la panique de t’aimais trop fort. »

Je m’en veut tellement mais je ne peut pas changer ce qui a était dit et fait, je ne peut rien faire de plus que de l’aimais chaques jours un peu plus à partir d’aujourd’hui.
Je sert plus fort mon amour contre moi, j’ai les yeux qui brûlent, je n'ai pas envie que Roxanne me voit pleurer et j’espère que ça ne se voit pas.


« Je t’aimes tellement. »
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: A la douche [PV:Evan] Mer 30 Juil 2008 - 14:18

Evan essaie de s'expliquer,je ne sais pas comment réagir.Il aurait pu me dire ce qu'il ressentait au lieu de ça il m'a stupidement repoussée.Est-ce que je lui en veut toujours?Oui et non...Enfin je ne sais pas trop.C'est un sujet assez sensible,il vaut mieux que je changes de sujet avant de m'énerver inutilement à propos du passé.Je n'arrives même pas à lui dire que moi aussi je l'aime,évoquer ce souvenir m'a un peu sapé le moral.

"Au fait tes parents m'ont appelée il y a quelques jours.
Ils s'inquiètent pour toi,ils veulent que tu les rappellent pour leur donner des nouvelles.
Tu sais ils sont d'accords pour nous deux maintenant,ils seront surpris en apprenant qu'on t'a transféré ici."

J'esquisse un petit sourire et me tait,avec toute ces discussions j'en ai oublié notre bojectif aller dans le bureau du directeur.Je me détache de ses bras.Les cheveux toujours aussi humides je ramasse mes affaires range ce que je peux ranger dans ma trousse et me dirige vers la porte de sortie de la salle de bains.Je m'accroupis,je mets mes chaussures et fait mes lacets.Avant d'aller dans le bureau du directeur nous faisons un rapide saut dans notre dortoir histoire d'y déposer nos affaires.Puis nous nous rendons dans ce fameux bureau.
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la douche [PV:Evan]

A la douche [PV:Evan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Une porte pour la douche
» Justin Gabriel Vs Evan Bourne
» Douche froide - Abandon -
» Evan Blurder, et fier de l'être. ( en cours )
» Son mari n'a pas pris de douche depuis un an...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teenagers ::  :: Archives :: Archives 2013 & Antérieures :: Archives RPG :: Archives RPG 2008-