AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Contexte de Teenagers

Kathleen Manchester
avatar

Fondateen ■ Black Cat
I'm the Ice Girl
█ Fondateen ■ Black Cat █ I'm the Ice Girl


Freezing you to the bone...
But now i'm gone ~

Féminin Miawww... In Love

Surnom Surnom : Kath'
Âge du Perso Âge du Perso : 24ans
Orientation Orientation : Hétérosexuelle
Admission Admission : Juillet 2008
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 4675

Age Age : 29
Messages Messages : 1648
Jeux +16 Jeux +16 : Non
Disponibilité Disponibilité : Congé sabbatique longue durée ! °-°

RP' RP' : Le Règlement A Lire!
Ajouter des sectes à son profil
Votez aux Top-Site


MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :
De Teenagers Du Rock Du Cinéma Du Café De 30 Seconds to Mars De la Musique De Hordes Deviantart De L'Italie De Disney Des Bonbons De Harry Potter Des Chats Des Arachnophobes De la Xbox 360 De la Playstation De la Gameboy Des Converses De Star Wars De Stitch De la Télévision Jack Daniel s Des Sushis De Rpg De L irlande Des Vampires De Mr Jack De Michael Jackson De Mon Ordinateur

Casier Judiciaire
Avertissement:
Nombre d'Arrestations: 0
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/personnel-f7/fondatrice-directri
MessageSujet: Contexte de Teenagers Sam 5 Juil 2008 - 2:05

Introduction



    « Nous pouvons toujours choisir la facilité. »


De nos jours, il n'est pas rare de voir des adolescents incriminés dans la presse pour des actes de violences. Fusillades dans les lieux publics, gangs, vols, trafics de drogues, abus d'alcools, dégradations des lieux publics et encore, la liste s'allonge chaque jours passants. Notre jeunesse est en proie à un mal qui la ronge... D'un autre côté, pour ceux qui ne tombent pas dans le piège de la criminalité, reste ceux qui n'arrivent plus à poursuivre leur vie de façon normale : problèmes scolaires, rejets des autres, disputes parentales, dépressions et replis sur eux-même, scarifications... autant de façon de détruire son entourage et sa personne...

Pour cela, notre justice met en œuvre des mesures importantes, parfois même à plusieurs reprises, jusqu'à ce qu'il en résulte en dernier ressort l'envoi en maison de garde, communément appelée : maison de redressement. Évidemment, les « Résidents » sont triés sur le volet : des délinquants récalcitrants, des personnes à la psychologie parfois instable ou torturée. Est-il une réelle solution que d'enfermer dans un même bâtiment autant de jeunes désorientés ? Sans nul doute cette pratique peut-être remise en question, mais elle semble depuis des années faire ses preuves suffisamment pour le gouvernement...

Naturellement, beaucoup de choses sont déformées, voir même totalement voilées par ce même gouvernement, afin de n'affoler personne sur les conditions dans lesquelles se passent souvent ces incarcérations. Cette étude tente de prouver que ces instituts sont souvent plus néfastes que profitables : la violence semble en effet être approuvée, voir même systématique dans certaines de ces institutions, autant pour les mineurs qui y sont enfermés, que de la part des employés censés les encadrer. Difficile de tenir en laisse des jeunes qui ont déjà tout fait pour toucher le fond. Ainsi, les surveillants ferment souvent les yeux lors des bagarres, alors que certains prennent même du plaisir à les provoquer. Un sondage de jeunes qui ont été emprisonnés démontre que près de 50% de ces anciens délinquants ont témoigné du manque de restrictions et de limites en ce type de lieux. Bien que décrites comme « strictes et attentives » ces institutions passent aussi souvent sous silence les trafics qui peuvent s'effectuer au sein même de l'établissement.


    Témoignage de « Daniel », 19ans. Un jeune homme incarcéré 3 ans dans un institut dans les environs de New York. :

    « Il n'était pas rare que certains des « Éducateurs » aient recours à la violence pour stopper une bagarre qui avait trop dégénéré. Un jour, j'ai vu un gars allongé sur le sol, baignant dans une marre de sang : ils l'avaient tellement « calmés » qu'il avait fini avec le nez et un bras cassé, et je vous parle même pas de la taille des hématomes qu'il baladait après cet « incident ». Parmi nous, certains arrivaient à en tirer profit : ils avaient des arrangements avec certains surveillants, ils passaient des trucs en douce contre des services en tout genre, pour les inciter à l'action... »


••••••

Après avoir lu cet article qui figurait dans l'exemplaire du journal d'aujourd'hui, une silhouette dépose le quotidien sur une surface de bois claire. Elle appartient a un homme d'apparence aisée, vêtu d'un costume cravate de bonne coupe, qui au bout de quelques minutes sort de sa poche avant gauche un petit bout de tissu avec lequel il entreprend de frotter ses fines lunettes ovales. Sur son bureau, face à tout et trônant en place d'honneur : un écriteau sur lequel figure le nom de l'homme en toutes lettres avec, en dessous, l'appellation « Sous-Directeur de Teenagers ». Dans le couloir, des pas raisonnent et se rapprochent tandis qu'a l'affut, l'homme se redresse sur son siège, observant l'homme qui pénètre son bureau.

« Voici monsieur, le dossier du jeune homme qui devrait arriver dans quelques minutes : Coups et blessures sur agents, nombreuses violations de domiciles, détérioration des lieux publics près de son domicile... »

- « Ah...un cas habituel... »


L'institut



    « Il est plus difficile d'y résister »


Bienvenue à la Teenagers Institute. Cet établissement américain situé en Californie accueil en permanence des jeunes du monde entier aux comportements troubles afin de leur permettre une réinsertion dans la communauté. Sa réputation n'est plus à faire et permet chaque année aux jeunes de ressortir de l'institut avec la possibilité de retrouver une vie normale. Mais au delà de ces murs, qui peut dire qu'elles méthodes sont employées ? Nombreux peuvent être les dérapages lorsqu'il s'agit de bon nombre de jeune récidiviste prêt à affirmer leurs présences et à rechercher la liberté. A l'écart de tout, ces délinquants et dépressifs vivent ensembles au quotidien dans un manoir gigantesque, supervisés par des Psychologues et Éducateurs qui leur apporteront une aide et du soutien... Mais est-ce bien tout ? Au sommet de tout cela, la Directrice évite bien de s'investir dans la vie des résidents, sans oublier le sous-Directeur qui n'est guère mieux, simplement attiré par l'appât du gain. N'oublions pas certains membres du personnels, qui ne sont pas plus responsables que ceux qu'ils sont censés surveiller...

A vous de faire les bons choix pour vous intégrer rapidement au sein des résidents. Nous vous souhaitons bon courage.


Ré-édité le 05/12/13



Dernière édition par Kathleen Manchester le Lun 23 Nov 2009 - 15:44, édité 27 fois

Contexte de Teenagers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teenagers ::  :: ● Règlement et Histoire-