AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Angela Dashwood
avatar

Résidente
Teenagers
Résidente☣ Teenagers


“ Angie, when will those clouds all disappear?
Angie, where will it lead us from? ”


Féminin diabolique

Surnom Surnom : Angie
Âge du Perso Âge du Perso : 18 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuelle
Admission Admission : Juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1821

Messages Messages : 142
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : A peu près tous les soirs

RP' RP' :
Bienvenue Au Dortoir n°8
De Nos Rues À Aujourd'hui Via Trahison
He Just Woke Up From Bad Dreaming
La Belle Au Bois Dormant
Une Autre Qui N'est Pas Elle
Up All The Night
Six Feet Under The Stars And The Moon
Le Nouveau Du Dortoir n°8

MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :
WooooW ! Muffins Rock, babe ! Watermelon Petit fruit des bois ~ Animaux /

Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: 4
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/t2257-angela-dashwood
MessageSujet: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen] Mer 10 Juil 2013 - 0:24

je sortis mon portable pour regarder l’heure > 10 : 17
Putain ! j’en avais ras le cul, cela faisait maintenant je ne sais combien d’heure que j’étais en route pour les États-Unis. J’avais passé la veille de ma journée dans un bus pour me rendre à l'aéroport de Londre puis ma nuit dans un avion pour arriver en Californie et à présent j’étais coincée dans un taxi aux sièges brûlants pour aller à la “Teenagers Institute”, insupportable...
je demandai alors au chauffeur :

“Combien de temps reste t il encore monsieur ?
-Oooh... bah, je sais pas trop ma mignonne, une petite heure p’têtre !
-Bordel...!
-Bah quoi ? on est pas bien là ?”
Nan.. on etait pas bien là, j’avais chaud, je rejoignais un putain d’établissement à l’autre bout de la terre, j’avais quitté ma ville natale et... et... ma vie à Dartford semblait être si loin maintenant.
Cétait une histoire de fou. En quelques jours tout avait changé, comme si tout n’avait aucune importance, on avait décidé de mon sort. J’étais à  9000 km de chez moi,  9000 km...  9000 putain de kilometres bordel ! et on osait me demander si j’étais bien ! m*rde quoi !

“Si, c’est super.” me contentai je de répondre.

Il faisait vraiment chaud, et moi qui était habituée qu'aux douces températures de l’Angleterre, je peinais à respirer et à être à l’aise. Décidément j’avais pas de chance ces derniers jours.
Durant l’heure qui me restait à attendre je tentai de m’endormir en vain.

“Et voilà p’tite, on est arrivés. Tu veux que je t’aide à porter tes bagages jusqu’à l'entrée ?”

je tournai la tête vers mon soit disant ‘’nouvel établissement‘’ , je vis l’énorme manoir et fronçai les sourcils. Le chauffeur qui m’avait adressé la parole quelques secondes plutôt continuait de me regarder, il ne semblait pas pressé que je lui réponde. Je sortis en silence du taxi et finis pas lui dire :

“Nan, ça ira.”

Il me lança un sourire et redémarra sa caisse, prêt à partir dès que j’aurais débarrasser son coffre de mes affaires. Ceci fait je me dirigeai vers la grande porte de chêne qui surplombait l'entrée du manoir, je la poussai et après l’avoir franchis, l’écoutai retomber avec fracas derrière moi. ça y était. Impossible de revenir en arrière. Ma vie à Dartford devait être à présent qu’un lointain souvenir à oublier.
Franchement, j’avais peine à croire que cet établissement ferrait de moi un véritable petit ange. Pensaient ils vraiment qu’un jour en sortant d’ici j’allais revenir une plume dans le cul, toute mignonne, toute gentille vers ma mère en Angleterre pour lui conter que j’avais changé ? Foutaise ! Ils étaient bien ambitieux tiens !
Agacée par mes pensés je pris le chemin de l'allée droite, là ou se trouvait tous les bureaux à la c** pour peut être l'administration ou d’autre connerie dans le même genre, bref en fait j’en savais rien. Une personne me vit et me fit m’arrêter, elle jeta un coup d’oeil à mes bagages que je traînais derrière moi.
“Angela Dashwood ?” supposa t elle

“Oui.
-Parfait, ton dossier est correctement rempli. Je te demanderai de rejoindre le premier étage, au dortoir n°8. Installes y toi, tu pourras y déposer toutes tes affaires.
-Mh...”

Sur ceci, la personne s'éloigna et me laissa seule. Bon, je voyais pas quoi faire d'autre de toutes façons. Je me rendis alors au premier étage ou se trouvaient les dortoir, je ne mis pas des heures a trouver le n°8. Il était tout au fond du couloir. j’entrai alors dedans. Les lits semblaient n’être occupés par aucunes personnes. Ils étaient tous bien fait, identiques, insignifiants. Les étagères, les placards, tout demeuraient vide. Apparemment j’étais la seule a occuper ce dortoir, je déposai donc ma valises et mon sac au bord du dernier lit au fond à droite et je m’approchai de la fenêtre qui donnait sur les jardins. La lumière m’encercla, et de l’autre bout de la pièce on n'apercevait de moi qu’une silhouette noir les mains dans les poches regardant par la fenêtre quelque chose qui semblait lointain. Des pensés.


Dernière édition par Angela Dashwood le Jeu 25 Juil 2013 - 19:45, édité 4 fois
Karmina Lolth
avatar

Résidente
Teenagers
Résidente☣ Teenagers


Féminin Rien

Surnom Surnom : Mina
Âge du Perso Âge du Perso : 20
Orientation Orientation : Bisexuelle
Admission Admission : 10 juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Retirée

Teen's Teen's : 2014

Messages Messages : 338
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :


Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: plus d'une trentaine
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/t2258-karmina-lolth
MessageSujet: Re: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen] Jeu 11 Juil 2013 - 6:48

Et voilà, c’était le grand jour. Le voyagement avait été long, trop long à son gout, elle n’aimait pas être dans une voiture quand ce n’était pas elle qui conduisait. Surtout que là en plus, elle était prise sur la banquette arrière, menottes aux poignets. Rien pour rendre cette balade agréable. En plus de la chaleur insoutenable, ce n’était vraiment pas vivable. La jeune femme aurait très pu tenter de faire quelque chose, prendre le contrôle du véhicule, mais ce gros balaise d’agent du FBI avait pris ses précautions. En plus d’avoir mis un deuxième agent dans la voiture en plus du conducteur, le dis conducteur avait l’un de ses poignets attaché au volant avec une menotte. La jeune femme trouvait cela ridicule. Et comme si cela n’était pas assez, il les suivait derrière dans une Dodge Charger. Si au moins elle avait été dans ce char là, ça aurait été moins pénible. Il pensait quoi? Que si elle réussissait à prendre le volant il réussirait à la rattraper? Aha c’était beau de rêver quand même. Mais bon, la jeune femme ne fit rien, elle ne voulait pas se retrouver en taule. Elle était déjà passé près, elle ne jouerait pas encore plus avec le feu. Comme mentionné le chemin prit un bon moment, la jeune femme profita du paysage. Dommage, qu’elle n’est pas le droit de sortir, elle se serait bien vu aller à la plage. Le surf ça avait l’air bien quand même. Et puis, es poseur de la plage venaient toujours avec de belle bagnoles. Mais il ne fallait pas trop rêver en couleur quand même, elle ne pensait pas réellement qu’ils la laisseraient profité d’une occasion aussi parfaite pour se faire la malle. Parce que bien sur elle l’aurait fait, deal ou pas. Mais pas pour rien.

Si les plages étaient belles, elle ne put pas vraiment dire la même chose de cet institut. Ce n’était vraiment pas son style. Même pas entré encore et ça la déprimait déjà. Les voiture entrèrent dans l’entré dans un rugissement de moteur. Elle ne dit rien, elle aurait fait bien pire. Ils s’arrêtèrent presque littéralement dans les marches, alors que la deuxième se stationnait dans l’herbe de la cours qui bordait l’entré. Les deux agents sortirent de leur voiture, vinrent rejoindre celle dans laquelle la jeune femme basanée se trouvait et ouvrir la portière alors que le policier qui accompagnait sorti également. Cela faisait beaucoup de monde pour escorter une simple jeune femme. Toujours vêtu de ses minis shorts courts, d’une camisole décolletée et court noir et d’une chemise carottée rouge et noir, la jeune femme entra dans le centre. Des militaires l’accueillie alors que le balaise prenait la paperasse en main elle se fit retiré ses menottes. Si seulement elle avait été certaine à 100%, elle aurait pris ses jambes à son cou et aurait été volé leur voiture, mais avec les conducteurs menottés au volant, ça rendait la chose plus complexe et elle risquait trop de manquer de temps. Le troisième policier lui balança son gros sac de toile noir au pied, lequel ils avaient trouvé dans sa voiture. Elle lui fit un doigt d’honneur et le ramassa. À ce moment le grand balaise la ramassa par le bras et la traina vigoureusement pour l’amener à son dortoir. Ils marchèrent dans les couloirs et croisèrent d’autres délinquants. Deux gars qui marchait côte à côté la détaillèrent de la tête aux pieds avant de passer un commentaire sur son cul. Elle se retourna et lécha son majeur de manière provocatrice avant de lui passer un commentaire sur le fait que les filles avec un cul comme le sien ne suçaient pas des gars avec des faces comme la sienne. Ce fut l’Agent qui coupa cours à l’échange en la trainant plus vigoureusement, alors qu’elle se marrait.

Finalement ils arrivèrent au dortoir. L’agent ouvrit la porte et la fit entrer à l’intérieur. Il lui rappela qu’elle avait intérêt à se tenir tranquille et ne pas faire de connerie, parce qu’Elle savait ce qui l’attendait si elle s’y tentait. Ce sur il tourna les talons en refermant la porte. La jeune femme resta un moment à regarder la porte avant d’esquisser un « TCH » irrité et de tourner les talons avant de lancer son gros sac sur un des lits qu’il y avait près.

"Tu parle d’un sweet deal…. Motherfucker…"

La jeune femme se décida alors à jeter un œil au dortoir en général. Elle remarqua des bagages en premier puis la silhouette d’une fille à la fenêtre. Pff, pour ce qu’elle en avait à faire, tant qu’on la faisait pas chier. Karmina se mise alors à fouiller dans son sac histoire de trouver son Ipod et de passer ses nerfs avec un peu de Don Omar.
Angela Dashwood
avatar

Résidente
Teenagers
Résidente☣ Teenagers


“ Angie, when will those clouds all disappear?
Angie, where will it lead us from? ”


Féminin diabolique

Surnom Surnom : Angie
Âge du Perso Âge du Perso : 18 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuelle
Admission Admission : Juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1821

Messages Messages : 142
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : A peu près tous les soirs

RP' RP' :
Bienvenue Au Dortoir n°8
De Nos Rues À Aujourd'hui Via Trahison
He Just Woke Up From Bad Dreaming
La Belle Au Bois Dormant
Une Autre Qui N'est Pas Elle
Up All The Night
Six Feet Under The Stars And The Moon
Le Nouveau Du Dortoir n°8

MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :
WooooW ! Muffins Rock, babe ! Watermelon Petit fruit des bois ~ Animaux /

Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: 4
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/t2257-angela-dashwood
MessageSujet: Re: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen] Jeu 11 Juil 2013 - 15:14

il était vrai que les jardins de la teenagers instute étaient vraiment beaux. Ils me rappelaient ceux qu'il y avait pas loin de l'école de Dartford... Enfin, non, ceux la n'étaient restés beaux qu'une courte durée. En fait le temps avant que les petits enculés comme moi même ne se l'accaparent. Ce n'était que maintenant que je me rendais compte que c'était vraiment dommage d'avoir gâcher un tel endroit. Attend, qu'est ce que je dis moi ? Ah c'était pas le moment de déprimer ! Entant donc partie trop loin sur l'analyse d'un jardin je me dis que songer à ce que j'allais faire de ma vie ici était plus judicieux.
Enfin c'était vrai quoi, jusqu'à ce que je sois majeure en Amerique, (donc 21 ans) je ne pouvais pas partir. Bon dieu, les fils de pute, ils avaient bien calculé leur coup, ils savaient bien qu'en Angleterre j'étais déjà majeure et que m'envoyer autre part me forçait à supporter quelques années de plus. Mais d'un côté, je préférais ça à la prison ! quoi que, ça devait se valoir en fait.
Rester quelques années loin de Dartford n'était pas plus mal hors remarque. Si j'y étais rester j'aurais bien fait un meutre ou deux. Connards de m*rde ! putain on m'avait bien chier dans les botes quand même... J'avais vraiment la rage.

"dès lors que je serai partie de ce trou à rat, j'irai flinguer ces enculés" me promis je alors que derrière moi la porte s'ouvrait avec fracas.

Je tournai légèrement le buste pour regarder ce qui se passait et vis un flic... Putain, non pas encore des flics ! Finalement il fit entrer une jeune fille à l’allure de... ouais, j'avais pas envie de dire ce mot en fait. Il la menaça, jusque là rien d'inhabituel puis alors qu'il se cassait la fille l'injuria, toujours rien d’inhabituel. Elle jeta ses affaires sur le premier lit venu, sembla jeter aussi un bref coup d’œil à l'endroit ou j'étais et à moi du coup puis, l'air agacé, commença à fouiller dans son sac pour trouver je ne sais quoi.
Bon, elle était jolie, la dessus y'avait pas de doute. Mais... les habits étaient.... curieux on va dire.
J'avoue que ça allait bien avec ses "formes" comme on dit, et puis bon, si elle avait envie de se vêtir ainsi, je m'en fichais. J’espérais juste que tout le monde n'était pas comme ça ici sinon l'idée que je me faisais des Amerloc' allait être justifié. Ou alors, n'était elle peut être pas Américaine ?
Sur ces pensés je me dirigeai vers mes affaires pour trouver de quoi m'occuper. J'avais emmener quelques livres histoire de me détendre, de passer le temps. Mais alors que je tentais de trouver de la lecture, mes mains se posèrent sur le carnet de mon père. Je me sentis de suite mal, j'eus comme un vertige intérieur. Je retirai mes mains d'un coup sec et discret.

"Non, n'y pense pas, n'y pense pas..! Ne pense pas à papa et toutes ces histoires !" ~ trop tard...

Je m'assis sur mon lit, le dos tourné au reste de la pièce. Quel sentiment désagréable, il fallait que je m'occupe l’esprit autrement. Et puis y'avait cette fille.
Elle était dans le même pétrin que moi, on pouvait peut être bien se comprendre, y'avait pas de raison pour qu'on puisse pas s'échanger quelques mots.
De doute façons, j'avais besoin d'essuyer le gout amer de ce malaise en moi, alors je me dis qu'elle allait m'occuper l'esprit. J'avais juste à espérer que ce ne soit pas une des ces c0nnes comme on en trouvait pas mal à Dartford.

« Salut...» lançai je alors de l'autre bout de la pièce sans tourner la tête.

ça n'allait pas suffire, on disait pas juste ''salut'' à quelqu'un sans rien derrière. Depuis le temps que j'avais pas parler avec une fille j'étais un peu prise de panique. Comment on discutait déjà...? après quelques secondes de réflexions qui ne faisait pas du tout naturel, je continuai sans vraiment savoir si c'était la bonne chose à dire :

« je m'appelle Angela Dashwood, je suis d'Angleterre. J'ai besoin de toi pour discuter. Pourquoi t'es ici ? »

''m*rde...'' me maudis je moi même dans mes pensés. "depuis quand dit on à une personne qu'on a besoin d'elle pour discuter, c'est super mal poli", j'avais pas pu empercher de le dire, faute à cette mauvaise manie que j'ai de dire les simples vérités. Ah pitié faite que je sois pas tombé sur une de ces filles méga snob !


Dernière édition par Angela Dashwood le Lun 22 Juil 2013 - 16:18, édité 1 fois
Karmina Lolth
avatar

Résidente
Teenagers
Résidente☣ Teenagers


Féminin Rien

Surnom Surnom : Mina
Âge du Perso Âge du Perso : 20
Orientation Orientation : Bisexuelle
Admission Admission : 10 juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Retirée

Teen's Teen's : 2014

Messages Messages : 338
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :


Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: plus d'une trentaine
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/t2258-karmina-lolth
MessageSujet: Re: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen] Ven 12 Juil 2013 - 20:10

C’était pénible quand même, elle aurait simplement aimé s’en sauver tout simplement. Mais il fallait quand même être réalise. Probablement que chaque personne ici pensait la même chose. Elle doutait fort que quelqu’un ici avait pris la décision de lui-même de venir ici en colonie de vacance. Ce n’était pas vraiment la place disons. Bien que la Californie avait ses bon côté, comme les plages et la chaleur, ce n’était pas d’un centre de redressement dont on pouvait en profiter. Surtout que dans son cas, elle était coincée sans possibilité de sortie. Mais bon, elle n’était pas stupide, si elle avait été à la place des flics, elle aurait probablement fait la même chose. Sauf que la différence c’est que jamais elle n’aurait pu être à leur place. Même si elle n’avait eu aucune vergogne à dénoncer ces enculés qui donnaient des contrats suicidaires. Mas bref. Ce n’était pas cela qui allait la mettre à terre, elle allait trouver son opportunité et allait la saisir, mais il fallait savoir se montrer patiente. Tout simplement parce que sauté sur la première occasion ce n’était jamais une bonne idée. Il y avait des analyses à faire, des calculs, bref, toute la partie logique qui échappait bien souvent aux criminels de bas étages. Pour réaliser un bon coup, il fallait savoir quand frapper, frapper rapidement, fort et sans faire de bruit. Puis BOUM! Vous vous retrouviez avec une Ferrari Enzo FXX Replica dans les mains. Mais bon ça ne voulait pas dire la même chose pour tout le monde.

Quoi qu’il en soit, la jeune femme à la peau basanée fouilla de manière plus ardue dans son gros sac de toile noir. Elle commençait à se dire qu’être plus à l’ordre pourrait lui servir à trouver ses affaires plus rapidement. Et foutoir, il y avait bien trop de chose tout entassé la dedans. La jeune femme serra les dents avec un nouveau tch! Irrité. Puis elle prit une bonne inspiration. Karmina leva la tête pour apercevoir de nouveau la fille dans la pièce. Elle semblait fouiller dans ses affaires aussi, whatever. Karmina agrippa alors son sac de manière énervé pour le refermé. Ha… Elle ouvrit la pochette pour y trouver son Ipod. Et m*rde c’était quand elle était à l’ordre qu’elle se retrouvait le moins. Foutaise de connerie de ses deux. Bon, au moins elle avait de quoi se changer les idées un peu. Elle fit tomber le gros sac, sans aucune délicatesse, sur le sol avant de se mettre à dérouler ses écouteurs du petit engin électronique. Dommage qu’elle n’ait plus le droit à un téléphone non plus, elle aurait bien aimé donner signe de vie. Elle avait pu passer un coup de fil, à sa mère pour faire le message à son frère, sachant qu’il la mettrait au courant un minimum. Mais le rejoindre directement c’était stupide. En bref, c’était la galère, surtout que son foutu Ipod n’avait plus de batterie. Eh m*rde ce n’était vraiment pas le bon moment-là. C’est alors que la fille lui adressa la parole.

Karmina releva la tête pour lui jeter un coup d’œil, un sourcil relevé. Elle avait « besoin d’elle? » c’était quoi cette fille. Ouais bon fallait pas, rêver, elle n’allait probablement pas rester assez longtemps pour pouvoir se remémorer son prénom. Mais en même temps, la jeune femme à la peau basanée n’avait jamais vraiment eu la chance de parler à d’autres filles. Même si cette fille semblait plus jeune qu’elle ça pouvait être une occasion. Les seules fois où elle avait pu discuter avec des filles c’était dans des rodéos automobiles et mi appart des idiotes qui ne pense qu’à se taper le gars avec la bagnole la plus cool, il n’y avait pas grand intellectuelle dans le tas. De temps en temps elle en croisait une aussi connaisseuse qu’elle. Ça c’était bien, mais bon, aussi bien lui donner sa chance, surtout qu’elles allaient être coincé dans le même dortoir donc aussi bien ne pas partir une guerre dès la première heure. Elle ne répondit que par un « han han » désinvolte à son commentaire de besoin de discuter. Ce après quoi elle ne put retenir…

"Tu vois, moi j’ai besoin d’une bagnole… mais je ne pense pas que tu puisse m’en fournir une."

Elle marcha ensuite doucement vers elle et lui envoya un petit sourire un peu arrogant, mais quand même sympathique. Elle lui tendit la main en lui disant.

"Karmina Lolth, j’imagine que je peux toujours discuter en attendant."

La jeune femme était loin d’être snob, juste un peu rought et arrogante sur les bord, mais elle n’avait jamais rien eu contre les filles, donc pas besoin d’être aussi désagréable avec cette fille qu’avec les gars en général. Et puis, malgré son look de fille facile, la jeune femme était loin d’être très féminine et délicate. Elle avait des points et dieu sait qu’elle savait s’en servir.
Seth R. Carter
avatar

Résident
Teenagers
Résident☢ Teenagers


Masculin Rockeur

Surnom Surnom : Reed/Carter/The Cardinal
Âge du Perso Âge du Perso : 19 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuel
Admission Admission : Il y a pas très longtemps...
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1782

Age Age : 23
Messages Messages : 153
Disponibilité Disponibilité : Au moins une fois par jour

MEDAILLES MEDAILLES :


SECTES SECTES :
/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen] Ven 12 Juil 2013 - 22:24

Jamais en cent ans il n’aurait pensé se ramasser dans un centre de redressement. Sur la banquette arrière dans la voiture noire, il y avait son avocat. Le chauffeur conduisait assez rapidement et l’avocat du jeune homme lui parlait même si ce dernier avait ses écouteurs dans ses oreilles.

«…Tu vas voir ! Je suis sûr que tu t’y plairas ! » Disait-il avant que Seth ne reconcentre son attention sur la chanson d’Alexisonfire qui jouait dans ses oreilles via son iPod.

*Ils disent tout ça…* Pensa-t-il en appuyant son front contre la fenêtre.

Aujourd’hui était le premier jour d’une nouvelle étape pour le jeune homme. Une étape composée de quatre années où il redeviendrait le «gentil-petit-garçon» qu’il avait autrefois été. Il ne croyait pas à ces méthodes miracles ou ses espèces de thérapie à la c** qui le remettrait sur le droit chemin. Il avait déjà rencontré une psychologue auparavant lorsqu’il était plus jeune et ça n’avait pas fonctionné. De toute façon, il détestait les psychologues car ils retournaient toujours le couteau dans la plaie en remettant votre douloureux passé sur la table, vous jurant qu’après avoir parlé de tout cela, vous vous sentirez mieux. Ce n’était, pour le jeune Carter, que de foutaises de penser cela. Pour lui, il fallait simplement passer à autre chose et arrêter d’en parler tout simplement. Il sentit quelque chose tiré de son oreille et il se retourna, surpris. Son avocat tenait l’écouteur noir et blanc entre ses doigts, un air contrarié au visage.

« Tu m’écoute au moins, Seth ? ! »

« Pour être tout à fait honnête, non ! » S’exclama le jeune garçon en reprenant, d’un geste brusque, son écouteur qu’il remit à son oreille.

L’avocat le lui retira de nouveau en lui disant qu’il désirait lui parler. Ce à quoi le jeune Carter répliqua :

« Bah pas moi ! » Et il reprit de nouveau son écouteur, qu’il remit à son oreille pour le restant du trajet.

La route dura une autre demi-heure et il vit finalement apparaître sa résidence pour les quatre prochaines années…Le manoir était grand, assez imposant et Seth lui trouvait un air assez glauque. Ce n’était en aucun cas le genre de baraque qu’il aurait aimé habiter en tout cas…Le chauffeur stationna sa voiture derrière d’autres voitures qui s’apprêtaient à partir et l’avocat du jeune homme l’invita à sortir. Pourquoi ce n’était pas la mère et la sœur de Seth qui l’accompagnait aujourd’hui ? Il n’en savait rien. Son avocat lui avait simplement mentionné que les deux femmes ne viendraient tout simplement pas avec eux. Wow. La dernière personne connue de lui qu’il verrait avant d’aller s’enfermer dans ce château, ça allait être son avocat et non sa propre famille…Rien de plus génial, quoi…Il sortit finalement de la voiture et alla rejoindre son avocat en traînant les pieds. Rapidement, ils furent devant la grande porte où les accueillait plusieurs personnes. Seth en avait marre. Il voulait simplement aller s’asseoir à quelque part et laisser le temps passer. Il passa environ cinq minutes en compagnie des hommes dont il ignorait les fonctions dans cet établissement. Au bout d’un  moment, un gars qu’on aurait juré sortit tout droit de l’armée de terre, lui indiqua comment se rendre à son dortoir.

*Ah pas vrai ! Des dortoirs, c’est sérieux, là ? ! *

Il soupira et alors que son avocat lui souhaitait au revoir en lui tendant la main, le chauffeur débarqua dans le hall en tendant deux sacs à Seth.

« Vous alliez les oublier dans le coffre, Monsieur ! » Lui dit-il.

L’étrangeté de la situation de se faire appeler «Monsieur» jeta un froid entre lui et l’homme. Reed attrapa les sacs, en jeta un sur son épaule et garda l’autre dans sa main avant de partir en ignorant tout le monde. Le numéro de dortoir que lui avais donné le gars était le huit. En suivant les indications qu’il avait reçues plus tôt, il s’y dirigea, tout en entendant des voix en provenance des autres dortoirs qu’il croisa. En arrivant près du sien, il entendit des voix féminines et jura. Il n’allait pas être seul, c’était ce qu’il savait. Lorsqu’il se présenta sous le cadre de la porte, il vit deux filles qui se présentait, une blonde et une autre aux cheveux rouans pourpres. Il s’avança alors après avoir jeté un regard à la pièce et ce qui la composait. Deux lits semblaient occupés par les bagages des deux jeunes femmes. Il s’arrangea donc pour être un peu à l’écart et mis ses sacs au pied d’un des lits. Il fouilla dans la poche de ses shorts en jeans et en sortit son iPod qu’il mit en marche, mettant un seul écouteur dans son oreille et se couchant sur le lit. Et il ferma les yeux en écoutant d’autre rythme de musique Hardcore, écoutant d’une oreille discrète ce que disaient les jeunes femmes…

_________________________
Angela Dashwood
avatar

Résidente
Teenagers
Résidente☣ Teenagers


“ Angie, when will those clouds all disappear?
Angie, where will it lead us from? ”


Féminin diabolique

Surnom Surnom : Angie
Âge du Perso Âge du Perso : 18 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuelle
Admission Admission : Juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1821

Messages Messages : 142
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : A peu près tous les soirs

RP' RP' :
Bienvenue Au Dortoir n°8
De Nos Rues À Aujourd'hui Via Trahison
He Just Woke Up From Bad Dreaming
La Belle Au Bois Dormant
Une Autre Qui N'est Pas Elle
Up All The Night
Six Feet Under The Stars And The Moon
Le Nouveau Du Dortoir n°8

MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :
WooooW ! Muffins Rock, babe ! Watermelon Petit fruit des bois ~ Animaux /

Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: 4
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/t2257-angela-dashwood
MessageSujet: Re: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen] Dim 14 Juil 2013 - 2:08

Panique à bord. J’étais même pas sure qu’elle avait remarqué que je m’adressais à elle. J’avais gardé le dos tourné, c’était mal poli ça aussi. En vérité si j’étais dans cette position c’était juste au cas ou cette fille serait c****. Elle me renverrait chier et je pourrais pas m'empêcher de l’injurier alors si j’avais le dos tourné à elle, elle m’entendrait pas l’insulter. ça limitait les dégâts par la suite. J’avais jamais procédé de cette manière. en temps normal quand quelqu’un me renvoyait chier je me permettais de lui faire comprendre qu’il avait pas droit de ME renvoyer chier et on réglait nos comptes physiquement. Mais, j’allais resté ici pas mal de temps et si je commençais déjà à me bagarrer avec en plus la personne de mon dortoir, mes années dans cet établissement allait s'avérer très fatiguant. Et j’avais pas envie de me fatiguer. Non, en ce moment, j’avais juste envie d’aller bien. ça me semblait être le plus important.

Pour mon plus grand soulagement cette fille malgré son air provocant, semblait être assez sympa. Elle me répondit que en gros, par rapport à moi qu’elle, elle avait besoin d’une caisse. J’en conclu que cette fille avait soit envie de se barrer d’ici, soit elle aimait les bagnoles. Ou peut être était ce les deux d’ailleurs. Alors que je souriais de sa réponse, elle s’était avancé jusqu’à moi et m’avait tendu sa main en répliquant :

Karmina Lolth, j’imagine que je peux toujours discuter en attendant.

J’attrapai sa main et la lui serrai. Tout sourire je lui répondis donc :

Oui, en attendant on peut toujours discuter. Enchantée Karmina.

De près je pus voir son visage en détails, je remarquai ses quatre piercings. Plutôt original comme façon de les disposer. Et puis elle était amusante cette fille, cet air arrogant n’était pas déplaisant. Tant qu’elle n’était pas snob ! ça m’allait bien. De plus je pensais qu’on allait bien s’entendre, elle avait l’air comme moi. Franche. Et j’adorais les personnes franches. Enfin, oui c’était ce qu’elle m’inspirait, de la franchise.
Elle n'avait pas l’air de faire parti de cette catégorie de délinquants  que je n'appréciais gère. En effet j’avais entendu dire qu’à la teenagers institute il y avait tout genre de délinquants, des gens comme moi, mais aussi des gens pas comme moi. Je veux dire, des personnes qui commettaient des délits mais via des ordinateurs ou autres. Et bizarrement j’avais certains aprioris sur ces gens la. C’était le genre de personne à se croire plus intelligent que toi soit disant parce eux, ils utilisaient leur cerveau et toi tes mains, ou tes flingues, ou ta drogue : enfin pas ton cerveau en fait. Sauf, que quand t’as un flingue dans les mains faut se servir un minimum de ton cerveau, idem quand tu marchandes la drogue. Mais ça ils semblaient ne pas l’avoir compris je crois.

La présence de quelqu’un sur le seuil de la porte m'interpella. Il y avait un garçon, apparemment tout nouveau comme Karmina et moi. Il avait les cheveux d’un rouge si vif que la lumière qui venait de la fenêtre les fit étonnement briller d’une manière à ce que je dus plisser les yeux.
Il sembla nous remarquer puis l’air indiffèrent il s’allongea sur son lit pour écouter sa musique que d’une seule oreillette. C’était curieux comme comportement, et assez mal poli, mais j’étais à présent mal placée pour juger de politesse. Il devait ne pas avoir envie de s'intégrer. Tout comme moi (et Karmina sans doute) il n’avait sûrement pas choisi d’être là. Mais quand même, tant qu’on y était, autant faire connaissance avec lui aussi. On allait pas s'éviter pendant tout au moins un an. J’avais réussi à parler avec cette fameuse Karmina, pourquoi pas ce mystérieux jeune homme aux cheveux pour le moins pas ordinaire du tout.
En même temps je voyais pas vraiment quoi lui dire... je continuai donc de le fixer de mes yeux verts, sans bouger. Si il croisait mon regard, je lui sourirais simplement , parfois une expression de visage en dit bien plus qu’on long silence ou que bien des paroles...!


Dernière édition par Angela Dashwood le Lun 22 Juil 2013 - 16:17, édité 1 fois
Karmina Lolth
avatar

Résidente
Teenagers
Résidente☣ Teenagers


Féminin Rien

Surnom Surnom : Mina
Âge du Perso Âge du Perso : 20
Orientation Orientation : Bisexuelle
Admission Admission : 10 juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Retirée

Teen's Teen's : 2014

Messages Messages : 338
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :


Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: plus d'une trentaine
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/t2258-karmina-lolth
MessageSujet: Re: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen] Dim 14 Juil 2013 - 3:37

La jeune femme à la peau basanée n’était pas du genre snob. Enfin, elle avait plutôt tendance à être vraiment très chiante et arrogante, mais c’était plus envers les gars. Qu’on le veuille ou pas, elle avait passé sa vie entouré de voitures et donc de gars. Quand ces derniers ne disaient pas qu’elle n’y connaissait rien et qu’elle ferait mieux de retourner en cuisine, ils mataient son cul et lui faisait des avances plutôt déplacées. Depuis, elle a appris a gérer et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Mais en général avec les filles elle n’a jamais vraiment eu la chance d’avoir de contacte donc, elle partait sur une base plutôt neutre. Cette fille blonde, malgré le stéréotype de la blondasse idiote ne semblait justement pas comme cela. Selon la jeune femme espagnole cette fille devait se donner plus d’air qu’elle ne mordait réellement. Elle en avait vue d’autre, mais c’était les jappements qui éloignaient les voleurs plus que les morsures, donc dans la majore partie des cas, c’était plutôt efficace. Elle avait de drôle de manières, mais pour ce qu’elle pouvait en avoir à faire, ça lui était complètement égale. Karmina, après lui avoir serré la main se laissa tombé assise sur le lit juste à côté, c’était probablement le sien, mais pour l’instant, elle était assise dessus. Alors que la blondasse, ce n’était pas une insulte dans la tête de Karmina, seulement un qualificatif en relation avec ses cheveux. Il ne faut pas confondre, quand elle insultait quelqu’un c’était assez évident, d’ailleurs ce serait à voir dans moins long que prévu. Bref, la fille à la tignasse blonde, lui dit qu’en effet, elles pouvaient discuter. La jeune femme au regard rosé esquissa un sourire et lui dit alors d’un ton plutôt moqueur et amusé du même coup.

"C’est toi je te rappelle qui avait besoin de moi pour discuter, je t’écoute."

Mais malgré le fait que la jeune femme en face d’elle lui ait dis qu’elle avait besoin de son aide pour avoir une discussion, cette dernière semblait distraite. Elle fixa un moment l’entrée du dortoir sans rien dire. Karmina tourna alors la tête d’un air désinvolte. Elle n’était pas vraiment intéressée, mais c’était surement bien de savoir ce qu’il y avait là si elle était pour lui en parler. Un gars entra alors dans le dortoir. Karmina se releva tranquillement et se déplaça tranquillement d’un pas détendu pour rejoindre le côté de la jeune femme aux yeux verts. Elle ne put retenir un commentaire qu’elle passa tout autant nonchalamment.

"Aha what a douche!"

La jeune femme à la peau basanée haussa alors un sourcil en le voyant s’évacher sur le lit avec seulement un de ses deux écouteurs. Deux possibilité ici présente, soit son deuxième écouteur était brisé et ne fonctionnait pas, donc à quoi ça servait de le mettre. Soit, ce connard de douchebag se donnait la permission d’écouter leur conversation en tentant d’être discret. Voyez, quand elle insultait quelqu’un, même en pensé, c’était plutôt assez clair. En plus ce red head se permettait de jouer les détendu en ne prétextant rien. Les gars, non pas vraiment la tasse de thé à Mina, elle n’avait aucune difficulté à avouer qu’il avait peut-être une belle gueule, mais sa crête de coq avec son rouge Lamborghini Murcielago SV, ce n’était vraiment pas la coche. Surtout que cette voiture était tellement plus classe en noir. C’était peut-être la chance à la blondinette de voir l’autre côté de la médaille Karmina. Les filles, c’était chill elle leur donnait une chance, mais les gars, à moins que ce soit sur une particulièrement bonne lancé, il y avait très peu de chance qu’elle soit gentille. Ce que cette réplique prouva à 180 à l’heure.

"Hey FuckBag! Si tu veux écouter notre conversation sois pas pussy et assume le ouvertement!"

Si douce, aimable et délicate, n’est-ce pas? Non pas vraiment, mais elle lui avait lancé ça avec un sourire en coins aux lèvres. Vraiment l’arrogance dans le tapis et elle n’y allait pas dans la censure quand elle parlait. Un vocabulaire beaucoup trop fleuri pour la ce qu’elle avait l’air. Bien que la manière dont elle était habillé était suggestive, ça jetait quand même un peu part terre quand on l’entendait parler pour la première fois de manière plus sérieuse et crue. D’un mouvement de hanche, elle se retourna de nouveau vers comment elle avait dit s’appeler déjà ? Andréa? Angela? En tout cas, la fille blonde là à côté d’elle. Amuser et sur un ton beaucoup moins crue, elle lui lança comme si c’était tout à fait naturel un « tu disais » avant de se marrer un peu. Après tout elle en avait vu des biens pires que ça des americain musle comme elle les appelait.
Seth R. Carter
avatar

Résident
Teenagers
Résident☢ Teenagers


Masculin Rockeur

Surnom Surnom : Reed/Carter/The Cardinal
Âge du Perso Âge du Perso : 19 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuel
Admission Admission : Il y a pas très longtemps...
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1782

Age Age : 23
Messages Messages : 153
Disponibilité Disponibilité : Au moins une fois par jour

MEDAILLES MEDAILLES :


SECTES SECTES :
/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen] Dim 14 Juil 2013 - 23:26

Il n’allait pas le cacher, être coincer ici pour les quatre prochaines années de sa vie n’était pas une partie de plaisir pour lui. Au contraire, ça le faisait suer et il maudissait sa situation. Certes, ne pas être coincer en prison c’était mieux mais ça demeurait une sorte d’emprisonnement. Sans cellule, ni barreaux. Il y avait les espèces de militaires qu’il avait croisé quelques minutes plus tôt et qui lui avait indiqué le chemin jusqu’au dortoir. Les écouteurs crachaient encore leur son qui pour certaines personnes étaient considéré comme la musique du diable, la musique de Satan. Lui, il ne la voyait pas comme telle cette musique. Les paroles étaient trop remplies de sens pour qu’il se sente agresser par la musique et le rythme enflammé des Bass-drums.

« So now you'll know exactly what it feels like. To be an obstacle in my way. You won't remain. You won't remain. Save your breath don't even speak. If you speak you'll change. Cause you won't. You won't. Cut to the chase. Spare the lecture on what it takes to make a man. Cause you're weak. And i'm strong…»

Les paroles de la chanson The Danger In Starting a Fire coulaient dans ses oreilles alors qu’il voyait la jeune femme blonde aux yeux verts lui sourire, sentant qu’elle délaissait sa partenaire de discussion pour le regarder lui. Que répondre à ce léger sourire? Devait-il lui parler? Seth n’avait jamais vraiment été le genre de mecs à ouvrir une conversation avec une fille. Il devait avouer qu’elle était jolie. Il lui fit alors un petit sourire gêné, en coin, sans dévoiler ses dents et continua d’écouter sa musique.

« Lets set things straight. What's done is done. I never needed you. Tell me exactly who you think that you're kidding? Everyone will be happy when they find that you're missing. You asked if we'd ever forget you. We've got our fingers crossed. Our fingers crossed…»

Comment certaines paroles de la chanson venaient le chercher, il n’arrivait pas à l’expliquer. Parfois, des paroles qui peuvent paraître sans sens pour quelqu’un pouvaient représenter une grande partie de ce qu’il ressent pour quelqu’un d’autre. Le jeune homme aux cheveux flamboyants avaient vu que les deux jeunes femmes étaient maintenant côtes à côtes. La seconde, celle aux cheveux rouans pourpres, était vêtue d’une tenue qui accrocha l’œil de glace du jeune homme. Mini shorts, camisole décolletée et une chemise carottée. Cet accoutrement était assez sexy selon lui. Et la fille qui portait ces vêtements était jolie. Percée au visage, ces piercings lui allaient vraiment bien selon lui. C’est son langage qui laissa le jeune homme pantois, lorsque la jeune fille aux yeux rosés lui dit de ne pas faire sa pussy et d’assumer qu’il écoutait ouvertement ce que disait les jeunes femmes, tout cela, après l’avoir traité de FuckBag.

« There's a danger in starting a fire. You'll never know how many bridges you'll burn…»

« Pussy toi-même! » Répliqua Seth en retirant son écouteur alors que la chanson venait de prendre fin.

Il passa une main dans ses cheveux et se releva, posant ses pieds à plats sur le sol, regardant les deux jeunes femmes. Celle qui venait de lui parler de manière assez étonnante pour une fille se marra un peu et il baissa la tête avant d’esquisser un sourire en coin, relevant la tête pour regarder les filles de nouveau.

« Je ne voulais pas écouter ce que vous disiez. C’pas mes oignons, tout compte fait…» Expliqua-t-il.

L’homme à la chevelure rouge vive demeura assis tout au long de ses paroles.

« C’pas très poli de ma part de ne pas avoir dit un seul mot mais vous comprendrez que je ne sais pas à quoi m’attendre si je parle avec des gens que je ne connais pas…» Laissait-il place à son côté faible, ce qui contrastait avec son air de dur?

« Je m’appelle Seth Carter…Enfin…Si l'info vous intéresse. »

Et il reprit sa position couchée, les deux bras sous la tête.

_________________________
Jeremiah Drysdale
avatar

Résident
Teenagers
Résident☢ Teenagers


Masculin Surnom Surnom : jay
Âge du Perso Âge du Perso : 16
Orientation Orientation : Hétérosexuel
Admission Admission : 8 juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1621

Age Age : 24
Messages Messages : 13
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : 5/7

SECTES SECTES :
/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen] Jeu 18 Juil 2013 - 4:24

Cela faisait une semaine qu’il était entré à ce centre de redressement. Peut-être aurait-il pu commencer à s’y habituer, si, soudainement, on n’avait pas décidé de le changer de chambre. S’il avait bien compris comme les choses fonctionnaient ici, on devait être extra dangereux pour avoir le luxe d’habiter dans une petite chambre, sinon, c’était les dortoirs. Il devait y avoir eu une erreur, ou une nouvelle admission qui avait besoin de cette chambre. Il était alors attendu au dortoir numéro 8. On ne pouvait pas dire que Jeremiah était enchanté, au moins dans la mauvaise chambre, il avait la paix. Il n’avait pas de problème avec l’institut, le problème c’était plutôt les autres occupants de celui-ci. Jamais il ne s’était retrouvé avec autant de monde sans possibilité de se sauver. Enfin, il pouvait toujours essayer, mais cela signifiait abandonner un toit et de la nourriture (presque) gratuite. Il savait bien que cela ne tombait pas du ciel, qu’il avait le privilège qu’on lui paie de tels services, mais au moins, il n’avait pas besoin de se battre tous les jours pour sa pitance.

Mais voilà, un des obstacles à son confort, jusqu’à maintenant, dans ce manoir plus grand que n’importe quoi qu’il aurait pu imaginer, était les autres pensionnaires, ces jeunes « comme lui ». Mais juste après un coup d’œil, le jeune homme pouvait deviner qu’il ne faisait pas du tout partie de leur club sélect au départ. Il était un petit minable un peu idiot et très malchanceux, mais les gens ici, c’était des gens dangereux. Ça se voyait à leur démarche, leur expression, leur regard, ils n’avaient peur de rien. Jeremiah lui, se sentait tout petit à chaque fois qu’il se trouvait en leur compagnie. C’était pour la plupart le genre d’individu qu’il fallait éviter si on ne voulait pas se foutre dans la m*rde jusqu’au cou, mais comment les éviter s’ils squattaient le même manoir, aussi immense soit-il? Et que dire du même dortoir? Cette perspective l’angoissait. Il n’était déjà pas particulièrement à l’aise avec les gens normaux, là c’était encore pire. Leur présence était suffocante, intimidante au possible.

Il n’avait pas fait de rencontres, ce dont il était plutôt fier. Il avait gardé les interactions à leur strict minimum et espérait continuer comme ça le plus longtemps possible. Il ne voulait pas se trouver entraîné dans des affaires pas nettes. Et de telles affaires, il savait qu’il y en avait probablement une tonne. Il n’y avait aucune chance que des jeunes délinquants de ce calibre se retrouvaient tous au même endroit et se contentaient de rester dans leur chambre à faire des mots croisés. Il y avait probablement des trucs pas nets qui se tramaient. Le jeune homme aux cheveux noirs se rappelait de l’expression du pasteur lorsqu’il était venu le chercher en prison et l’idée de le décevoir une fois de plus l’attristait. Il ne lui avait jamais vraiment repayé la générosité qu’il avait eue à son égard, peut-être que de bien se comporter était un début. Il se tiendrait donc à carreau.

Il arriva au dortoir numéro 8 malgré ses efforts pour trainer les pattes et arriver le plus tard possible. Il figea en entendant des voix qui s’en échappaient. Ses doutes étaient fondés, le dortoir était déjà occupé, c’était ici que sa chance s’arrêtait. Il resta dans le couloir, s’éloignant comme s’il n’avait rien à faire dans cette pièce. De ce qu’il entendait, ils étaient trois ou plus, s’il y en avait qui ne parlaient pas. C’était déjà beaucoup à gérer, tous les jours. Il détestait dormir en compagnie d’autres personnes. Il doutait même d’être capable de fermer l’œil avec ces inconnus autour de lui. Voilà qu’il se mettait à regretter de ne pas s’être fait arrêter d’avantage, il aurait pu avoir une belle petite chambre tranquille. C’était trop tard. Il resta un bon moment à écouter, sans trop noter les mots que s’échangeaient les autres occupants de la salle. Il était bien trop occupé à se donner le courage d’entrer dans cette chambre et de jauger ses « camarades ».

Il retint son souffle avant d’entrer, mais se rendit compte qu’il n’avait aucune idée de ce qu’il allait leur dire. Il resta alors un moment dans le cadre de porte, comme un poisson traumatisé, les yeux grands comme des bols à soupe. Il paniqua un peu et fonça vers le lit vide le plus loin d’eux qu’il trouva, sans dire un mot, allant déposer son sac à dos élimé qui ne contenait grand-chose.  Cela ne lui gagna que quelques secondes. Il dut alors se retourner vers les autres. Ils n’étaient que trois, comme il avait entendu. Que faire maintenant.

« Hey... », tenta-t-il en guise de bonjour, trop tard.
Angela Dashwood
avatar

Résidente
Teenagers
Résidente☣ Teenagers


“ Angie, when will those clouds all disappear?
Angie, where will it lead us from? ”


Féminin diabolique

Surnom Surnom : Angie
Âge du Perso Âge du Perso : 18 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuelle
Admission Admission : Juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1821

Messages Messages : 142
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : A peu près tous les soirs

RP' RP' :
Bienvenue Au Dortoir n°8
De Nos Rues À Aujourd'hui Via Trahison
He Just Woke Up From Bad Dreaming
La Belle Au Bois Dormant
Une Autre Qui N'est Pas Elle
Up All The Night
Six Feet Under The Stars And The Moon
Le Nouveau Du Dortoir n°8

MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :
WooooW ! Muffins Rock, babe ! Watermelon Petit fruit des bois ~ Animaux /

Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: 4
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/t2257-angela-dashwood
MessageSujet: Re: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen] Jeu 18 Juil 2013 - 13:48

Alors que je venais de sourire au garçon sur le lit et qu’il m’eut répondu avec un léger sourire en coin Karmina ne tarda pas à ouvrir sa bouche :

« Hey FuckBag! Si tu veux écouter notre conversation sois pas pussy et assume le ouvertement! »

Qu’est-ce que c’était que cette remarque ?? Je ris alors en mettant ma main devant mes lèvres pour ne pas qu’on m’entende et me dis que cette fille était vraiment pas super féminine. Enfin j’étais mal placée pour parler de féminité, il était vrai que parfois j’en manquais pas mal, mais il fallait me comprendre j’avais été la seule fille dans mon gang à l’époque et certains gars ma foi très mal gradé, avait certains aprioris sur moi. Je ne manquais pas de leur montrer que malgré l’absence d’une bi** entre mes jambes, ma force était comparable à la leur. Mais Karmina, cette façon de parler était vraiment amusante. J’avais toujours rêvé de rencontrer une fille comme ça, une fille à l’opposé de ces nunuches Anglaises à l’égo sur dimensionné. Et pendant un instant seulement, je pensai alors que ce pensionnat de m*rde n’allait peut être pas se montrer si désagréable.
Finalement elle me demanda ce dont j’étais en train de parler, je lui répondis que je ne disais rien, et m’excusai d’avoir été absente quelques instants, mais ce garçon attisait ma curiosité. Je n’osai pas lui dire que sa remarque me faisait intérieurement hurler de rire, marque de Politesse en vers le jeune homme visé !

« Pussy toi-même! »

‘’hein ?’’ La voix était venue de derrière moi et ça ne pouvait être que le garçon aux cheveux rouges qui l’avait lancé, mais…  quelle sens de la répartie ! Certes je fus déçue. Alors qu’il se relevait et que je le vis passer la main dans ses cheveux, Karmina se mit à se marrer.  Il sembla sourire à ça, mais je n’en étais pas certaine.  Quant à moi, je me contentai alors de pencher la tête sur la droite, comme en attente d’une véritable réponse de la part du jeune homme.
Assis sur son lit, l’air de rien il expliqua qu’il ne voulait pas écouter ce qu’on disait, que ce n’était pas ces affaires, qu’il avait été mal poli de ne pas s’être présenté avec pour excuse bizarre venant d’un ‘’délinquant’’ qu’il ne savait pas à quoi s’attendre en parlant avec des inconnues. J’eus la curieuse impression que c’était sa mère qu’il lui avait recommandé de ne pas parler avec des inconnus dans sa nouvelle école, ridicule pensés, il n’empêchait que c’était cela à quoi faisait penser ce qu’il venait de répliquer. Puis il arriva enfin à dire :

« Je m’appelle Seth Carter…Enfin…Si l'info vous intéresse. »

Il se recoucha simplement, cette fois ci sans mettre sa musique aux oreilles. Seth, Seth…  n’était-ce pas le nom d’un dieu Egyptien ? Même si les cours n’avaient jamais été ma principale occupation, l’histoire s’avéra être la plus passionnantes des matières à mes yeux ! Mais là n’était pas la question.

« Seth mh ? Je suis Angela Dashwood, enchantée alors. » me contentai je de répondre sans aucune sévérité dans la voix.

Puis la présence de quelqu’un sur le seuil de la porte m’interpella une fois de plus. Il y avait un garçon qui se tenait debout face à l’endroit où nous étions, il avait les cheveux noirs, le visage doux  et des yeux d’un brun clair assez curieux vu de ‘’loin’’. Il demeura là un temps à la fois pas naturel et inexpliqué. Il n’y avait rien de spécial dans le dortoir (à part le fameux caractère de Karmina, mais ça il ne pouvait pas le voir) alors pourquoi était-il figé ainsi ? Je me mis à le regarder avec insistance puis tout en le désignant,  je lui lançai sans agressivité :
« Est-ce que… ça va ? »

J’eus alors comme réponse qu’une réaction bizarre, le jeune homme aux cheveux noirs fonça vers un des lits vides, posa son sac et revint brutalement devant nous pour simplement dire :

« hey… »

Que dire, Il n’avait pas l’air très à l’aise… Et en même temps, ce n’était pas étonnant. On lisait bien sur son visage que le contact avec les autres n’était pas son fort, un peu comme tout le monde ici apparemment. Et je reconnu dans le seul mot qu’il avait prononcé une légère intonation écossaise. Tout comme moi on devait entendre mon accent Anglais. Ne me sentant alors pas dépaysée, je ne tardai pas trop à répondre avec un petit sourire :

«  Salut…  herm.. Je me représente alors, Angela Dashwood, enchantée. »


Dernière édition par Angela Dashwood le Lun 22 Juil 2013 - 16:16, édité 1 fois
Karmina Lolth
avatar

Résidente
Teenagers
Résidente☣ Teenagers


Féminin Rien

Surnom Surnom : Mina
Âge du Perso Âge du Perso : 20
Orientation Orientation : Bisexuelle
Admission Admission : 10 juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Retirée

Teen's Teen's : 2014

Messages Messages : 338
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :


Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: plus d'une trentaine
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/t2258-karmina-lolth
MessageSujet: Re: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen] Jeu 18 Juil 2013 - 18:46

Aussi séduisante et sexy soit la jeune femme espagnole, on ne pouvait pas dire que son comportement allait de pair avec son apparence. Parce que malgré son corps aux courbes alléchantes et ses vêtements partiels disons, quand on en venait à l’interaction, c’était plutôt spécial. Les gars, il faudra l’excuser et surtout ne pas le prendre personnel. La jeune femme à la peau basanée réservait le même traitement à tous les gars qu’elle ne connaissait pas. À moins de faire partie de son cercle d’amis très près, tous avaient droit à ce même qualificatif. De plus, elle tentait de s’en tenir le plus loin possible, ou du moins de faire comprendre dès le début qu’elle n’était pas le petite jeune femme de laquelle on pouvait abuser. Si on voulait profiter d’elle, valait mieux se lever tôt et mettre un protège dents juste au cas où ça tourne mal. Et généralement ça tournait plutôt mal. Malgré cela, ce n’était pas impossible de se rapprocher d’elle même si on avait un pénis, il fallait juste savoir passer par-dessus son caractère très particulier. Pas besoin de dire que ce dit caractère devait quand même faire rire la gente féminine, après tout, ce n’était pas dirigé vers elles.

Et parlant de sa magnifique attitude, au moment où le jeune homme à la tête rouge lui répliqua qu’elle était elle-même une pussy, Karmina s’était retourné vers lui en agrippant son entre jambe lui soufflant d’un air à le ridiculiser « geniuuuusss ». C’était pas mal quand même ça leur faisait déjà un point commun. Elle lui aurait bien répliqué à voix haute mais cette plaie ambulante continua à parler. Ah mais qu’est-ce qu’on pouvait s’en foutre sérieusement. Pauvre enfant il ne devait pas parler à des inconnus, bouhouhou. Honnêtement, elle avait vraiment hâte qu’il finisse par se la fermer. La jeune femme à la chevelure rouan le laissa donner ses excuses bidons jusqu’à ce qu’il se présente. Angela, ce n’était pas une mauvaise chose qu’elle répète son nom, ça lui empêcherait de l’appeler n’importe comment. Par contre au moment où cette dernière fini sa phrase, parce que oui, Mina ne l’interrompu pas, elle lança à la tête de nœud rouge.

"Mais c’est qu’on s’en contre branle de ton nom!"

Ce magnifiquement dit avec une mimique des plus vulgaire d’un mouvement de masturbation se finissant comme si elle lui lançait la dèche en plein visage. Ce après quoi la jeune femme replaça ses cheveux d’un mouvement de main des plus féminin et presque sensuel. Bref, quand elle ne parlait pas, elle pouvait vraiment être bandante, mais dès qu’elle ouvrait la bouche, la donne changeait un peu. Karmina n’avait alors par encore remarquer qu’un autre gars était arrivé dans le dortoir. Ça faisait une superbe entrée avec sa belle mimique, que de classe!

Dans un soupir la jeune femme aux yeux rosés se laissa tomber assise sur le lit. Ça allait être beau les nuits passé ici. Elle espérait juste être capable de dormir. Si ce fuckbag ronflait, elle allait l’étouffer avec son oreiller. Ce fut alors la question de la jeune femme à la chevelure blonde qui attira son attention. Karmina releva la tête, ça n’avait pas l’air de s’adresser à elle, mais elle se demandait à qui elle s’adressait. Elle tourna alors la tête en direction du cadre de porte, pour voir un gars entré rapidement pour se rendre à un lit, celui pas loin du sien d’ailleurs, à l’autre bout de la pièce, loin d’eux. La jeune femme à la peau basanée le regarda d’un air exaspéré. Waw, ce gars avait l’air d’avait pas juste un balais dans le cul, mais bien le placard au grand complet. Alors qu’Angela se représentait une nouvelle fois Karmina poussa alors irritée.

"WAW! Another douchebag! What is this place!? Douche Palace!? FUCK!"

Se laissant tombé sur le dos sur le lit, la jeune femme soupira une nouvelle fois et décida que t’en qu’à perdre du temps, elle allait régler elle-même les présentations. Elle se tourna alors vers le nouveau et pris la parole.

"So Assfuck t’as un nom? Je suis certaine que monsieur No dick pussy man serait intéressé."

Dit-elle en faisant un mouvement pour désigner le gars au cheveux rouge assis sur un lit un peu plus loin.
Seth R. Carter
avatar

Résident
Teenagers
Résident☢ Teenagers


Masculin Rockeur

Surnom Surnom : Reed/Carter/The Cardinal
Âge du Perso Âge du Perso : 19 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuel
Admission Admission : Il y a pas très longtemps...
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1782

Age Age : 23
Messages Messages : 153
Disponibilité Disponibilité : Au moins une fois par jour

MEDAILLES MEDAILLES :


SECTES SECTES :
/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen] Jeu 18 Juil 2013 - 19:42

D’un côté, Seth se sentait accueillis et de l’autre, il sentait que sa présence n’était pas désirée dans ce dortoir. C’était une des raisons qui faisait en sorte qu’il n’avait d’abord pas voulu parler à personne et qu’il avait passé pour un jeune homme impoli et mal élevé. Les deux femmes devant lui, même s’il ne les connaissait pas et qu’il ignorait leurs noms, semblaient tout le contraire l’une de l’autre. La blonde aux yeux verts semblait plus accueillante que la fille qui parlait d’une manière assez cru. À première vue, cette fille ne semblait pas avoir la langue dans sa poche ou se retenir de dire quelque chose par peur de blesser quelqu’un. On aurait dit que son plaisir était justement de rabaisser ainsi les gens en leur parlant de cette manière. À peine arrivé, et Seth goûtait à cette médecine particulière…

L’envie de remettre ses écouteurs et de recommencer à écouter sa musique n’était pas pour déplaire au jeune homme aux cheveux rouges. Pourtant, il se retint, ce qui lui permit d’entendre la réponse de la jeune femme blondinette lui fit lorsqu’il se présenta, lâchant son prénom et son nom de famille comme on lâchait une salutation banale. Angela Dashwood…Elle portait bien son nom. Et lorsqu’il l’entendit parler, il comprit qu’elle était Anglaise. Impossible de manquer un accent venant du Vieux Continent lorsqu’on en entendait un! Pour ce qui était de l’autre fille, Reed se doutait bien qu’il ne connaîtrait pas de suite son nom. Et comme il l’attendait, ce n’était pas une présentation où elle se nommait qu’il entendit venir de ses lèvres. Elle répliqua à sa réplique, ce qui déstabilisa le jeune homme, en s’agrippant l’entre-jambe en ajoutant qu’il était un génie. Peu après qu’Angela se soit nommée, elle répliqua qu’elle s’en branlait de son nom, faisant encore une fois un signe qu’il ne trouvait que purement et simplement vulgaire…Il était toujours couché dans son lit et il ne fit que lui tirer la langue pour ajouter :

« T’es juste frustrée parce que t’aurais préféré que j’sois une fille! »

Et il mit ses doigts en forme de peace, vers lui en approchant sa langue de la pointe du V que ses doigts formaient, faisant aller sa langue entre. Peut-être était-il aller trop loin mais elle le cherchait! De toute façon, il se foutait d’elle, il ne comptait vraiment pas être ami-ami avec cette fille. C’est du coin de l’œil qu’il vit apparaître une forme sombre qui se glissa dans la pièce après qu’Angela lui ait demandé si ça allait. Finalement, il remarqua que le nouvel arrivant était un mec, ce qui allait vouloir dire qu’il n’allait pas être seul avec deux filles. Le jeune homme lâcha un léger « Hey…» qui parvint difficilement aux oreilles du jeune Carter et il leva la main pour le saluer, gardant le silence alors que la fille aux cheveux foncés laissait passer un autre commentaire du genre « WAW! Another douchebag! What is this place!? Douche Palace!? FUCK! » Seth se passa une main sur le visage.

Elle ne pouvait pas arrêter de parler des fois? Il avait l’impression que depuis son arrivée dans ce dortoir, c’était seulement elle qu’il entendait. Angela se représenta au jeune homme alors que l’autre fille dont il ignorait encore le nom lui demandait s’il avait un nom.

«…Je suis certaine que monsieur No dick pussy man serait intéressé. »

Seth soupira avant de parler à son tour, ignorant le geste qu'elle avait fait dans sa direction :

« Je suis Seth. » Dit-il au gars aux cheveux foncé, « Et pour toute info, j’ai une queue entre les jambes, pas une pussy…»

La dernière réponse s’adressait à une personne en particulier et elle le devinerait d’elle-même. Alors il replaça sa tête rouge sur l’oreiller et mit son écouteur du côté droit avant de  laisser son iPod cracher du A Day to Remember dans ses oreilles…

_________________________
Khaless Allen
avatar

Professeur de Remise en Forme
Professeur de Remise en Forme


Masculin Surnom Surnom : Khal
Âge du Perso Âge du Perso : 26 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuel
Admission Admission : Depuis peu.
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 2073

Age Age : 23
Messages Messages : 85
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : Principalement le week-end. Ou tard

MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :
/
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/t2188-khaless-allen-more-is-less
MessageSujet: Re: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen] Ven 19 Juil 2013 - 20:27

Intervention autorisée par le MDJ.
Pour toutes questions, veuillez contacter un administrateur, merci.


Teenagers Institute.
Destination de rêve pour des gosses en mal d'amour, pour des gosses sans éducation. Destination de rêve pour des délinquants, qui pour la majorité aurait bien pu finir dans une prison pour mineurs, si ils n'avaient pas eût circonstances atténuantes, ou encore un juge - féminin pour sûr - compatissant.
Teenagers Institute.
Ce centre représentait pour moi... Une véritable prison. C'était tout ce que j'avais pu fuir toute ma vie. Il fut un temps où j'étais un véritable militaire. Un militaire, avant d'avoir un métier, était surtout un soldat. De la chair à canon que l'on envoi en première ligne en temps de guerre. Ou un soldat utile pour maintes infiltrations ou missions aux objectifs plus ou moins secrets, à conséquences plus ou moins dangereuses. Le danger. La précision. La rapidité. L'adrénaline. L'utilité. C'étaient des choses qui avaient bercés ma carrière de militaire. J'avais très vite abandonné les bureaux, les techniciens, pour être sur le terrain. Sans famille, sans attache, ou quasiment pas, j'enchaînais les missions hors du terrain national. Et c'était ce que je voulais. Cela me plaisait.

Et aujourd'hui je me retrouvais ici. Rétrogradé pour apprendre à obéir, à m'occuper de gosses. Comment vous dire... Il fut un temps où j'étais marié, et désireux d'avoir une descendante. Mais être un père absent, cela ne m'intéressait pas, alors, j'avais remis cela à plus tard. J'avais toute ma vie après tout. Non. Aujourd'hui j'étais divorcé, seul, et j'avais dis Adieu à ma carrière.

Et aujourd'hui je me retrouvais à devoir introduire quatre nouveaux délinquants ici. Je n'étais pas éducateur. Je savais m'y prendre avec les enfants... qui venaient de naître. Pas ceux-là. C'est bien pour cela j'imagine que l'on m'a foutu "Professeur de Remise en Forme". Ou prof de sport si ils préfèrent. Discipline, sport... Mais ouais. Je me souhaite du courage à moi-même, autant pour supporter les gosses, que ce personnel de m*rde. Des militaires ! Mais ouais ! Et j'ai donné un fils à la Sainte Marie aussi !

J'avançai, nonchalent, dans le couloir des dortoirs.
Dortoir numéro un.
Deux.
Trois.
C'est lequel déjà ? Ah oui... Le huitième.
Arrivé devant, j'hausse un sourcil, en entendant déjà de délicats mots.

Je ne frappe pas.

Je pousse la porte déjà à moitié ouverte. Et je reste là, dans l'encadrement de la porte.
Pour sûr, je détonnais un peu avec l'environnement. J'étais grand, bien batit paraît-il. Mes cheveux de sang étaient retenus sous un béret aux couleurs kakis, tout comme mon uniforme.

Mon regard de glace balaya le dortoir, et jugeant très rapidement les quatre résidents. Jeune femme aux cheveux étranges allongée. Jeune homme aux cheveux écarlates allongé sur un lit, à écouter de la musique. Mon regard se planta dans le sien, et je lui fis signe de retirer ses écouteurs, juste pour quelques minutes. Le temps que je fasse leur intégration.
Une jeune femme blonde debout, tout comme un jeune homme mal à l'aise, brun, au fond du dortoir.

Une fois que le calme gagna le dortoir, face à mon arrivée, je pris la parole :


    « Bonjour à tous. Je suis le co-- soldat Allen. Je vais rapidement vous expliquer les règles du centre... Puis je vous laisserais vous installer à vos aises, dans vos quartiers. »


Je m'approchai doucement, mon regard s'arrêtant sur l'une des valises au sol.

    « Vous serez réveillés toujours aux mêmes heures, le matin. Sauf le week-end. Les repas sont aussi à heures fixes... Si vous les ratez, vous pourrez toujours trouver des restes dans la salle à manger. Mais n'en prenez pas l'habitude. Couvre-feu toute la semaine à 21h. A 23h le week-end.
    Vous aurez souvent des RDV. Pour des cours, pour des visites médicales, pour vos suivis éducatifs. Il serait préférable de les suivre, et d'y aller.... Si vous comptez sortir d'ici, un jour. »

J'avais l'air sûrement aussi ennuyé et joyeux qu'eux, d'être ici.
Mon regard passait de l'un à l'autre. Je savais déjà qui allait me poser des soucis. Enfin, à moi... En faite, c'était plus aux autres, c'étaient pas comme si j'étais vraiment impliqué à sauver ces gosses.

    « J'ose espérer que vous savez pourquoi vous êtes dans ce centre... Et pourquoi vous voulez en sortir. Vous le savez déjà, mais tout ce qui est alcool et drogue sont interdites au sein de l'établissement. »

Et maintenant, la partie que je préfère.
Je déclarai la guerre ouverte...

    « Maintenant je vous prierai de poser vos valises et autres effets personnels sur vos lits respectifs, et de les ouvrir. »

Saisissons les objets interdits qui seraient passés entre les mailles du filet de l'accueil, bien que leurs téléphones portables ont été déjà confisqués par la justice. Et encore heureux.
Jeremiah Drysdale
avatar

Résident
Teenagers
Résident☢ Teenagers


Masculin Surnom Surnom : jay
Âge du Perso Âge du Perso : 16
Orientation Orientation : Hétérosexuel
Admission Admission : 8 juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1621

Age Age : 24
Messages Messages : 13
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : 5/7

SECTES SECTES :
/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen] Sam 20 Juil 2013 - 14:35

Ce n’était vraiment pas son entrée la plus réussie, pas du tout. S’il avait voulu passer inaperçu, eh bien, Jeremiah avait manqué son coup et de loin. Il voyait dès lors les yeux des trois occupants le regarder avec un peu de perplexité. Et ça commençait, il aurait mieux fait de partir et d’attendre que la chambre soit vide pour s’y installer bien tranquille et préparer sa présentation avec tout le temps nécessaire. Il avait encore agi avant de penser. À son grand dam. Une des occupantes, une petite blondinette qui paraissait moins dangereuse que les autres, même s’il ne fallait pas se fier qu’aux apparences, prit la parole. Angela Dashwood, il verrait bien s’il aurait besoin de se rappeler de ce nom. Elle disait être enchantée, la politesse dont elle fit preuve le prit de court un peu. Il s’imagina alors qu’elle était sans doute plus intelligente et instruite que lui, ce n’était pas dur, mais ça ne le mettait pas en confiance. Le jeune homme n’eut pas le temps de seulement réfléchir à ce qu’il allait répondre avant que l’autre fille enchaîne. Celle-là, même avant qu’elle ouvre la bouche, mais surtout après, il ne voulait pas y avoir affaire jamais. C’était le genre de fille qui lui donnait des sueurs froides, à éviter totalement. Douchebag? Avait-il bien entendu? L’adolescent ne fut pas sûr de bien comprendre où elle voulait en venir.

« … Hein? », fut la seule chose qu’il répliqua lorsque la jeune femme renchérit.

Mais il comprit très bien la deuxième réplique, sans aucune raison, cette grognasse se mettait à l’insulter et à insinuer des horreurs. Tout de suite, Jeremiah fronça les sourcils, prêt à l’envoyer promener quand le gars aux cheveux rouges prit la parole à son tour. Seth s’appelait-il. Cela eut pour effet de désamorcer un tant soit peu la colère du jeune écossais qui se retint d’entrer directement en conflit avec la jeune femme sans manière, mais lui servit un regard très peu tendre, si on pouvait le qualifier ainsi. S’il comprenait bien le rituel ici, c’était à lui de dire son nom. Mais la fille qui l’avait insulté n’avait pas donné le sien, ce qui, dans un sens, lui donnait un certain avantage. Il refusait de se présenter avant elle, autant puéril cela puisse-t-il être. Les deux autres semblaient plus vivables, mais ce n’était en rien rassurant, on pouvait cacher bien des choses derrière une fausse gentillesse, le jeune homme ne le savait que trop bien. Il garderait ses distances autant que possible avec eux.

C’est alors qu’un autre fit son apparition dans le dortoir. Jeremiah se raidit aussitôt à sa vue, pas un autre colocataire, il y en avait déjà trois de trop, d’où est-ce qu’il sortait tous? Rapidement, cette hypothèse fut écartée lorsqu’il remarqua  l’uniforme militaire du nouveau venu. Ce n’était pas un résident, probablement quelque chose de pire. L’adolescent se mit tout de suite sur la défensive et le militaire se présenta. Chouette, on allait leur dire quoi faire à toute heure du jour à partir de maintenant. On ne pouvait pas dire que Jeremiah était enchanté, mais il devait penser à la nourriture et au toit chaud en jeu s’il se rebellait. S’en suivit une longue liste d’horaire, d’heures, de règles, cela ne le choquait guère. Jusqu’à ce qu’il entende les mots cours et suivi éducatifs. Des cours? Il serait obligé de retourner dans une foutue classe? Non, pas question, il ne retournerait pas là, même pas pour tout l’or du monde pas question. Et le suivi, ce n’était pas mieux. Qu’est-ce que ça voulait dire? Un binoclard qui allait lui poser des questions inconvenante en prétextant vouloir l’aider? Ça non plus, pas question de le faire aller là. Il trouverait bien un moyen de s’en sauver, nul besoin de confronter le soldat devant tout le monde, ce serait trop stupide et évident, un peu dans le genre de ce que la fille aux piercings ferait.  Jeremiah ravala sa frustration et se contenta de fixer le soldat en silence, souhaitant que cet exposé et cette ronde de présentations finisse au plus vite. Pas d’alcool, ni de drogues, cela ne causa pas vraiment d’émoi chez le jeune homme aux cheveux noirs, il n’avait pas de quoi s’en procurer de toute façon. Il avait certaines raisons de ne pas être attiré par de telles consommations.

Mais juste lorsqu’il pensait que le soldat aurait fini de débiter son discours, il leur ordonna d’ouvrir leur sac. Allaient-ils être fouillés en plus? Bas les pattes, pas question qu’il laisse ce péquenot fouiller autre chose que ses bagages. Avec un soupir irrité, il ouvrit le petit sac en toile élimée qu’il avait préalablement déposé sur son lit. Il n’y avait que très peu de choses à l’intérieur. Un savon, une brosse à dent, d’autre trucs d’hygiène que le pasteur lui avait permis de chiper, une lettre, une paire de pantalons, trois t-shirts, un vieux sweatshirt probablement trop petit. Le canif qu’il avait lui avait été pris à son arrivée au centre, à son grand déplaisir, il avait eu beau plaider que celui-ci n’était même pas coupant, on lui avait pris sans cérémonie. C’était la seule chose de ses affaires qui avait autant soit peu de la valeur, ça et la petit croix dans son cou, mais ça, on ne lui avait pas pris, il ne les aurait pas laissés faire.  Il se croisa les bras, ayant déjà terminé ce que demandait le soldat. Que pensait-il qu’il cachait là-dedans, de la dynamite?
Angela Dashwood
avatar

Résidente
Teenagers
Résidente☣ Teenagers


“ Angie, when will those clouds all disappear?
Angie, where will it lead us from? ”


Féminin diabolique

Surnom Surnom : Angie
Âge du Perso Âge du Perso : 18 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuelle
Admission Admission : Juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1821

Messages Messages : 142
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : A peu près tous les soirs

RP' RP' :
Bienvenue Au Dortoir n°8
De Nos Rues À Aujourd'hui Via Trahison
He Just Woke Up From Bad Dreaming
La Belle Au Bois Dormant
Une Autre Qui N'est Pas Elle
Up All The Night
Six Feet Under The Stars And The Moon
Le Nouveau Du Dortoir n°8

MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :
WooooW ! Muffins Rock, babe ! Watermelon Petit fruit des bois ~ Animaux /

Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: 4
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/t2257-angela-dashwood
MessageSujet: Re: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen] Lun 22 Juil 2013 - 16:15

à peine avais je terminé ma phrase que Karmina lança une de ses jolies phrases :

«WAW! Another douchebag! What is this place!? Douche Palace!? FUCK!»

Charmant ma foi, ça se mange sans fin ce genre de réflexion. Je jetai un coup d’œil à la concernée en souriant légèrement. Elle se coucha sur mon lit. Ce trait de caractère poussé à l'extrême me plaisait vraiment bien. Mais peut être était ce aussi parce qu’elle ne s’en prenait pas à moi. Je me dis qu’entre fille, parfois, il fallait ‘’se serrer les coudes’’ comme disent certaines. J’avais jamais penser de cette manière, mais en même temps je ne mettais jamais questionné sur le fait qu’entre fille fallait être comme … ‘’solidaire’’ ?
A l’époque, quand j’étais encore dans mon gang, lorsqu'une fille n’arrivait pas à s'intégrer au milieu de tout ces hommes, je ne faisais rien pour l’aider. Si elle n’en était pas capable c’était qu’elle était faible et nous nous avions besoin de vrai soldats pour combattre. C’était la même pour les gars.

«So Assfuck t’as un nom? Je suis certaine que monsieur No dick pussy man serait intéressé.»

Surenchérit Karmina une fois de plus. Juste, no dick pussy man. Je dus mettre ma main devant ma bouche pour ne pas rire, “Qu’est ce que c’est que ce surnom ??” Est ce que ce genre d’insulte lui venait naturellement ? C’était n’importe quoi ce dortoir !
Le jeune homme visé soupira et je trouvai alors sa réaction très mature. Il aurait pu aller lui coller un pain pour la faire taire, ce qui aurait été regrettable, mais au lieu de ça il se contenta de réponde humblement :

«Je suis Seth.» Je jetai un coup d’oeil au soit disant No dick Pussy Man qui termina sa phrase sur :

« Et pour toute info, j’ai une queue entre les jambes, pas une pussy…»

Ah ! Quel comportement respectable, pas trop provoquant et à la foi on sentait bien son mécontentement, mais rien de super agressif. Ce garçon n’avait pas l’air tout à fait bête et pourtant comme on disait en Angleterre “Boys will be boys” Sous entendant que les garçons étaient cons et qu’il changeraient pas. J’avais, je crois, le preuve que ce dicton était faussé.
Alors que le No Dick Pussy Man se recouchait tout en remettant son oreillette dans son oreille, nous n'avions toujours pas de vraies réponses de la part du nouveau venus aux cheveux foncés. Ne sachant pas quoi dire de nouveau je me penchai en l'arrière tout en m'appuyant sur une de mes mains, puis je me mis à se faire rouler puis dérouler une mèche de cheveux de Karmina sur mon doigt. Étant toutes les deux enflées comme des coucous on logeaient facilement sur le bord de mon lit. Puis une personne entra dans le dortoir, et ça c’était vraiment mauvais signe.
Un putain de militaire. Mais qu’est ce que c’était que ce bordel ? Je tapota doucement du bout de mes longs doigts fins l’épaule de Karmina pour la faire se relever. Alors que je fronçai les sourcils le militaire se mit à jaqueter inutilement. Il avait l’air pas mal ennuyé. Et moi je buvais la moindre de ces paroles. Plus il parlait plus ça m'agaçait. C’était quoi toutes ces règles chiantes à respecter ??
Et alors vint la dernière phrase du soit disant Co-- Soldat Allen :

« Maintenant je vous prierai de poser vos valises et autres effets personnels sur vos lits respectifs, et de les ouvrir. »

Blymey ! On allait montrer tout ce qu’on avait dans nos valises à ce troufion ?  Hors de question ! Je ne contais pas tuer ou blesser qui que se soit, on était peut être des jeunes qui avaient commis délits ou autres pour nous retrouver ici, mais nous n’étions pas des animaux enragés prêts à  nous entre tuer d’un moment à l’autre avec n’importe quel objet coupant ou à nous bourrer la gueule ou même nous droguer. Il croyait quoi lui, qu’on emmenait notre frigo dans nos valises avec l'entièreté de nos joujoux (c’est à dire, drogue ou autres..)
Je posai mon regard dans celui de Karmina en essayant de lui faire comprendre que j’étais pas d’accord avec ce que disait l’autre bleu bite. Mademoiselle Loth n’allait quand même pas obéir sagement à un militaire mal gradé, enfin peu importait le grade, Cabot, Comanche, colon, Juteux, ou même Lieute. En tout cas, j’espérais que grâce à ce regard elle me suivrait, même si j'avais peine à douter qu'elle ne me suivrait pas. Protéger les seules affaires que j’avais hérité de mon père était dans ma seule optique. Si je montrais quoi que ce soit à ce Premier cul il allait me le confisquer.

« Leave me alone, Je ne suis pas comme toi à obéir sans réfléchir aux ordres de soit disant supérieurs.»

Je me relevai donc de mon lit et me tins droite devant lui, j'allais me prendre une avoine c'était clair. Mais je ne pouvais n’empêcher de dire ce que je pensais quand quelque chose m'agaçait. Laisser cet homme m'arracher le couteau de mon défunt père rangé bien soigneusement dans mes affaires ? les autres objets de ces objets précieux qui ne lui conviendrait pas ? jamais !
Karmina Lolth
avatar

Résidente
Teenagers
Résidente☣ Teenagers


Féminin Rien

Surnom Surnom : Mina
Âge du Perso Âge du Perso : 20
Orientation Orientation : Bisexuelle
Admission Admission : 10 juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Retirée

Teen's Teen's : 2014

Messages Messages : 338
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :


Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: plus d'une trentaine
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/t2258-karmina-lolth
MessageSujet: Re: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen] Lun 22 Juil 2013 - 20:16

Que voulez-vous, c’était un peu plus fort qu’elle. Quand elle était contrariée, les insulte et remarque déplaisantes pleuvaient. C’était son arrivée, pas besoin de mentionner qu’elle n’était pas particulièrement d’humeur. Malgré le sourire que Karmina avait aux lèvres par moment, ce n’était pas vraiment sincère, plutôt comme un réflexe de moquerie. Mais pour être tout à fait honnête, en ce moment elle commençait à en avoir marre de cette tête de nœud rouge. En plus il y avait ce gars à la tignasse noir se baladant avec un balais dans le cul qui venait d’arrivé. C’était des dortoirs mixtes visiblement. C’était étonnant à quelque part. La jeune femme se serait imaginé qu’ils auraient tout fait pour éviter les contacts filles gars dans cet endroit. Après avec la masse pourrie qu’il y avait entre ces murs ce n’était qu’une question de temps avant qu’une connasse se retrouve enceinte. Mais ça, ce n’était pas son problème. Si ces filles étaient c*nnes à ce point-là, ça n’avait rien à voir avec elle. La jeune femme au regard rouan se contenta de jeter un œil à la plaie rouge quand il lui rétorqua qu’elle était simplement frustrée qu’il ne soit pas une nana. Ce à quoi la jeune femme répondit nonchalamment.

"T’aurais été moins chiant en tout cas, où alors t’aurait été une sale pute… nan finalement j’te préfère avec une absence de couilles!"

Il se présenta ensuite à l’autre coincé. Pour ce qu’elle en avait à faire. Elle avait croisé son regard à un moment alors que le gars aux cheveux noirs lui envoyait un regard, ouh presque méchant, elle avait peur! Elle le regarda en haussant un sourcil sans aucun intérêt, elle s’en foutait complètement. Mais alors que la jeune femme à la peau basanée avait profité d’un moment pour ignorer les deux autres connards, elle sentit le doigt d’Angela qui tapota sa peau. Karmina ouvrit un œil un moment pour la regarder et la voyant fixer la porte elle soupira. Laissant échapper « pas un autre? Mais c’est une épidémie ou quoi. » La jeune femme ne se leva pas, elle ne fit que rouler sur le côté pour faire face à la porte et vu le gars habillé en kaki et à la tignasse rouge dans la porte. Elle se marra un moment et ce dernier se mis à jacasser comme une de ces gonzesses qu’elle avait déjà croisé dans les rodéos de rue. Ce militaire énuméra une tonne de règles que la jeune femme n’écouta pas vraiment, pour ce qu’elle en avait à faire sérieusement. Ce gars c’était de la petite bière à comparer le balaise qui l’avait fait entrer ici. Elle ne poussa quand même pas sa luck et le laissa faire son blah blah sans trop y prêter d’attention. Elle n’intercepta que quelques passages, dont celui de la drogue et alcool. Ça c’était complètement inutile pour elle, elle ne consommait pas et pour ce qui était de l’alcool, appart de la vodka avec son frère ou de la bière légère durant les soupers en famille, c’était très peu pour elle. Quand il termina en annonça qu’il allait fouiller les bagages la jeune femme en profita pour jeter une belle réplique à sa tête de nœud préféré.

"Hey redhead, t’avais pas dit que t’avais un clone! Il est aussi chieur que toi, waw ça doit être les cheveux faut croire aha!"

La jeune femme avait totalement ignoré le militaire, elle ne s’était toujours pas levée et s’en foutait complètement. De toute manière ses affaires étaient déjà sur son lit, ouvert et en partie éparpillé sur ce dernier de quand elle avait cherché son Ipod. C’était bien le seul truc qu’ils lui avaient laissé. Elle n’avait pas grand-chose à cacher honnêtement, les autres avaient passé ses trucs au peigne fin alors ce qui restait ce n’était pas cette bande de poufiasses qui allaient pouvoir faire quoi que ce soit. Appart du linge, elle avait son Ipod déchargé, 3 photos de famille et son portefeuille à moitié vide. Par contre, si elle s’en foutait, la blondinette elle, ne voulait clairement pas que l’on fouille ses valises. Karmina tourna un moment la tête vers elle et croisa son regard et se retourna alors vers le militaire avec un air détendu se contentant de souffler de manière nonchalante.

"Hey sweetfuck, c’est pas qu’on veut pas, mais qui nous dit que t’es pas un pervers qui va se faire la male avec nos dessous? Va falloir que tu trouves un kaki vagina pour fouiller nos choses, une plainte est si vite arrivée~"

En disant « nos choses » elle s’était désignée elle et Angela, et après un coup d’œil au redhead, elle l’avait pointé aussi. Elle ne lui disait pas un non total, mais au moins s’il partait et revenait plus tard, ça donnait le temps à la blondinette de cacher peu importe ce qu’elle ne voulait pas que ces chiens trouve. Elle tourna la tête vers elle et lui fit un petit clin d’œil.
Seth R. Carter
avatar

Résident
Teenagers
Résident☢ Teenagers


Masculin Rockeur

Surnom Surnom : Reed/Carter/The Cardinal
Âge du Perso Âge du Perso : 19 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuel
Admission Admission : Il y a pas très longtemps...
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1782

Age Age : 23
Messages Messages : 153
Disponibilité Disponibilité : Au moins une fois par jour

MEDAILLES MEDAILLES :


SECTES SECTES :
/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen] Jeu 25 Juil 2013 - 1:11

« Is it something we said? Is it something we said to them? Is it something we said? Save me, entrapped in a vile world. Save me, where the endings are the same as every other. We're only here to die. Save me, I'm losing my only dream. Save me, I can use some guiding light. Some place to go. If you hear me let me know…»

La chanson d’A Day to Remember avait fait place à une chanson d’Avenged Sevenfold, la chanson Save Me. Il avait vu les deux jeunes femmes se coucher sur le lit de la blondinette tandis que le garçon gardait le silence, ne répondant que par des onomatopées, ou presque. Il semblait gêné, ou mal à l’aise. Pauvre gars…Seth se sentait sensiblement pareil mais lui, au moins, était capable de répondre une suite de mots plutôt que de simples mots seulement composés d’une syllabe. Et, pauvre petit, à peine arrivé qu’il se faisait déjà rentré dedans par la jeune femme aux cheveux foncés. Seth était rarement compatissant mais là! S’il avait été à la place de ce jeune homme timide, réservé et introverti, comme il supposait ce gars d’être, il aurait aimé qu’on lui fiche la paix et qu’on le laisse à ses affaires. La fille aux cheveux foncés lui dit qu’il aurait été moins chiant ou aurait été une pute s’il avait été une fille.

« Ouaip. Une pute, peut-être dans ton style ou celui de ta mère! » Lança-t-il, un peu écœuré de se faire envoyer des répliques cinglantes de la part de cette jeune femme.

Peu après, le jeune homme entendit des pas s’approcher dans le dortoir. Un autre membre se joignait à la fête? Non. Il en fut légèrement soulagé mais il aurait souhaité que ce soit un autre résident du centre plutôt que ce qui se tenait sur le pas de la porte…Un militaire, en uniforme kaki se tenait là et il lui fit signe de retirer son oreillette. Comme avait-il pu la voir alors qu’il était de l’autre côté de lui?! Il n’en savait rien. Ah! Le fil qui reliait son oreille au iPod…Seth retira son écouteur, bien à contre cœur, pour écouter ce que ce clown en uniforme avait à dire. Il débita sur l’horaire qu’ils avaient en tant que résidents.

Le Cardinal laissa passer un juron qui échappa, il l’espérait, au militaire à la tignasse aussi rouge que lui. Heure de lever à heures fixes, sauf les fins de semaines. Couvre-feu à 21 heures, le week-end à 23 heures. Repas à heures fixes, cours, suivis éducatifs, rendez-vous pour des visites médicales…C’était quoi cette farce?! Seth avait lâché l’école lorsqu’il avait seize ans parce qu’il souffre d’un Trouble du Déficit de l’Attention! Il n’allait pas aller se faire chier avec des cours! Ce soldat, peu importe le nom qu’il avait, n’allait pas l’obliger à aller à des cours?! All? Allen? Oh est puis zut il avait oublié mais c’était probablement un truc du genre! Il ne suivrait pas les autres…Et si c’était ça qui devait le faire sortir d’ici de ce centre; il était mal barré. Le soldat aux cheveux de flammes continua sur sa lancée en disant espérer qu’ils savaient tous la raison de leur présence ici, ajoutant que l’alcool et les drogues étaient strictement interdits dans le bâtiment.

*Moi j’espère que tu sais que tu es vraiment ennuyeux.* Pensa le jeune homme alors qu’à sa grande surprise, le soldat terminait en leur disant de poser leurs valises sur leur lit respectif pour une fouille.

Il n’avait rien qui puisse être dangereux dans ses bagages. On lui avait retiré son téléphone portable ainsi que son briquet…C’était les deux seuls objets qui lui avaient été confisqué. Et comme il se disait que la femme sans nom était tranquille depuis que le gars de l’armée était dans la pièce, elle lui envoya une réplique concernant le militaire :

« Hey Redhead, t’avais pas dit que t’avais un clone! Il est aussi chieur que toi, waw ça doit être les cheveux faut croire aha! »

« Dis, ça t’arrive de fermer ta grande gueule?! » Lança-t-il à la jeune femme dont il ignorait encore et toujours le nom.

Le militaire devait être découragé de les voir se lancer des insultes. Alors que Seth se redressait pour prendre une position assise dans son nouveau lit, il entendit la blondinette tenir tête au militaire en lui disant qu’elle n’était pas comme lui à obéir aux ordres de soi-disant supérieurs. Il vit Angela qui se tint bien droite devant le militaire, le regard braqué sur lui. Pendant un court instant, il eut l’impression que le gars en uniforme allait lui envoyer un poing sur la gueule. Et finalement, la jeune femme aux cheveux rouans se releva à son tour pour dire au militaire que pour fouiller leurs sacs à elles, elles souhaitaient une militaire, ajoutant un commentaire sur le fait qu’il était peut-être un pervers qui souhaitait voler leurs sous-vêtements.

En attendant, dans son coin, Seth ouvrit ses deux sacs contenant ses effets. Ses effets de bain, shampooing, savon, déodorant, une bouteille de parfum, brosse à dent, peigne et gel pour cheveux étaient dans un sac avec un peignoir, une serviette de bain et son rasoir pour se raser la mâchoire, le cou et les joues, sans oublier un petit contenant de métal contenant ses plugs pour ses stretchs, lorsque l’envie lui prenait de changer ses bijoux d’oreilles. Dans l’autre sac, il y avait ses vêtements : Une ou deux paires de jeans troués aux genoux, deux camisoles de sport, des shorts en tissu pour s’entraîner, une ou deux chemises, trois tee-shirts de groupes de musiques ou d’équipe de sport, sans compter celui qu’il portait, ainsi que la paire de bermuda de jeans qu’il portait également. Avec ses vêtements, il y avait une photo de sa sœur, sa mère et lui, un roman que sa sœur lui avait remis avant qu’il ne soit arrêté. Bref, l’étendue de ses possessions tenait maintenant dans deux sacs.

_________________________
Khaless Allen
avatar

Professeur de Remise en Forme
Professeur de Remise en Forme


Masculin Surnom Surnom : Khal
Âge du Perso Âge du Perso : 26 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuel
Admission Admission : Depuis peu.
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 2073

Age Age : 23
Messages Messages : 85
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : Principalement le week-end. Ou tard

MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :
/
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/t2188-khaless-allen-more-is-less
MessageSujet: Re: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen] Mer 31 Juil 2013 - 0:33

(Désolé du retard. Je fais court pour ne pas me perdre dans de détail inutile, ou ralentir davantage le sujet.)


Il observa les jeunes s'insulter.
Des enfants de 6 ans qui se battaient pour... ? Juste pour se battre.
C'était pathétique. C'était improductif. C'était inutile.
Il n'avait jamais aimé la méchanceté gratuite. Où toutes ces personnes qui jugeaient les autres sur leurs physiques. Que cela soit du style vestimentaire, aux handicaps, ou encore un embonpoint. Il trouvait cela absurde. On ne choisissait pas nos gênes, ni même ce que l'on devenait... Jusqu'à un certain point.

Il ignora totalement les insultes donc. Et encore les protestations des utérus sur pattes. Qu'est-ce que cela pouvait être énervant et fatiguant les personnes de sexe féminin. Toujours à se plaindre. Toujours à jacasser. Toujours à parler pour ne rien dire. Il posa un regard froid sur les demoiselles, mais alla jusqu'à Jeremiah pour vérifier son sac rapidement. Il avait l'habitude. Couture, poches internes et externes. Eventuels doubles fonds ou toiles. Il tata certains vêtements aux niveaux des poches ou encore les chaussettes, vérifia contenue de trousse, fond de chaussures. Il en fit de même pour le sac de Seth, feuilletant le livre du jeune homme rapidement. A chaque fois qu’il eût terminé, il remercia la personne de sa coopération d’un simple « Merci », et d’un léger sourire.

Il s’approcha donc du lit où les affaires de Karmina étaient éparpillées. Il n’y toucha pas, mais attrapa le sac aux trois quarts vides, pour vérifier aussi, rapidement. Et pourtant il répondit afin à ses provocations :  « Je n’ai que faire de vos sous-vêtements de fillettes, Lolth. Alors à moins que vous ne cessiez de vous comporter comme une enfant capricieuse, j’appellerai l’une de mes collègues qui se ferra un plaisir à examiner vos sous-vêtements de plus prêt. Cela sera-t-il donc nécessaire, ou bien devons-nous continuer à perdre du temps, et à faire retarder ce moment où je sortirais de cette pièce, que vous attendez tant ? »

Il resta donc en suspens quant aux affaires de la basanée trop bavarde, vulgaire et tous autres adjectifs peu reluisant. Néanmoins, il ne s’attendait pas à ce que la petite blonde,  au charme doux et anglais, vienne à se rebeller. Il haussa légèrement un sourcil. Après avoir vu les prénoms et noms accrochés aux valises des autres résidents, il devinait donc que la présente demoiselle était Miss Dashwood. Il pensait davantage qu’elle avait quelque chose à cacher. La demoiselle à l’accoutrement vulgaire ne l’avait fait que suivre à leur regard échangé. Et il semblait tout bonnement qu’elle ne lui faisait perdre du temps seulement pour faire son adolescente insupportable. Mais à en juger par les lueurs qui brillaient aux creux des prunelles de l’enfant, il savait qu’elle ne voulait pas perdre quelque chose. C’était presque un défi. Elle ne se dressait pas face à l’autorité seulement pour faire joli. Non. Il y avait un but là dedans, mais surtout une motivation.

Alors il l’observa, et s’adressa à elle, calmement : « Ce qu’il y a dans votre sac que vous ne souhaitez pas que je prenne : soit il est interdit dans l’établissement pour votre sécurité, soit il est illégal dans notre pays. Si c’est le premier cas, il vous sera remis à votre sortie d’ici, dans le même état que je vous l’aurez pris. Ce n’est pas une punition. Et ne me forcez pas à vous raconter pourquoi nous devons faire cela. »

Il l’observa un moment sans rien dire. La laissant réfléchir, et puis il demanda sans animosité : « Qu’est-ce que c’est ? »

Il attrapa néanmoins son bipeur pour composer quelques numéros. Puis il le raccrocha à sa ceinture.
Jeremiah Drysdale
avatar

Résident
Teenagers
Résident☢ Teenagers


Masculin Surnom Surnom : jay
Âge du Perso Âge du Perso : 16
Orientation Orientation : Hétérosexuel
Admission Admission : 8 juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1621

Age Age : 24
Messages Messages : 13
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : 5/7

SECTES SECTES :
/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen] Sam 3 Aoû 2013 - 0:54

Dans quel merdier on venait de le lâcher là? L’air devenait vite irrespirable. Chacun d’entre eux, l’autre gars, le soldat, cette criarde aux piercings, la petite blonde parlaient trop, trop fort, tout le temps. Jeremiah regarda les murs autour de lui, avec la nette impression qu’ils se rapprochaient de plus en plus. Il entendait les répliques fuser comme à travers un tunnel métallique. Il captait quelques mots, quelques phrases, mais tout semblait confus, trop rapide. Trop de monde en même temps dans trop peu d’espace. C’était une impression effrayante. Pour la première fois depuis son arrivée qu’il se sentait enfermé pour vrai. Il regarda autour, à la recherche d’une sortie. Une voix plus près que les autres attira alors son attention. Avait-il bien entendu le mot « merci »? Le jeune homme se retourna pour voir le soldat. Ah oui, il venait de fouiller son sac. Il n’avait rien à cacher de toute façon. Il n’était pas impliqué dans aucune sorte de groupe, d’arnaque et il était probablement le seul qui n’avait pas vraiment envie de sortir d’ici de sitôt.

Il regrettait d’être revenu à 100%  dans la conversation, car maintenant il pouvait entendre les protestations  des filles qui n’étaient pas aussi coopératives que les gars dans cette histoire. Elles pensaient qu’elles pouvaient glisser quelque chose en-dedans comme ça? Elles pensaient sérieusement que le soldat allait laisser ça passer à cause de leurs beaux yeux? Cela ne faisait que les rendre plus suspectes. Si on voulait passer des merdes en-dessous du radar, il fallait mieux être discret. Pas comme cette connasse qui n’arrêtait pas de hurler. Elle l’irritait déjà hors des mots. Le soldat semblait aussi de son avis, ce qui était probablement une première. Jeremiah avait peu d’opinions de toute façon, trop de problèmes. Il connaissait ses limites et il savait qu’il n’était pas la lumière la plus brillante de la place. Mais il n’était pas assez stupide pour défier l’autorité dans un tel contexte. Oui, s’ils se mettaient à quatre, ils pouvaient prendre le dessus sur le seul militaire dans la salle. L’adolescent n’avait cependant aucune envie de faire ça. Pouvait-il simplement profiter de la nourriture et de l’eau chaude? Il prenait ses distances. Mais il n’avait pas envie de rester dans cette pièce une seconde de plus. Juste l’idée de devoir être pris tous les jours avec ces trois péquenots, si ce n’était qu’eux, lui donnait la nausée.

Il s’impatientait, chaque seconde semblait passer de plus en plus lentement. De plus, la situation s’envenimait, le soldat venait de biper quelqu’un. Ils allaient être pris là pour des heures. Jeremiah finit par perdre son calme et clamer sa première phrase complète depuis qu’il était entré, regardant spécialement celle qui l’énervait le plus :

« Si vous arrêtiez de faire vos attardés ça serait déjà fini. »

Il aurait dû tuer quelqu’un, comme ça, peut-être aurait-il eu une chambre à lui tout seul? Il n’en avait aucune idée. Il ne savait pas comment ça marchait ici. Sa réplique n’avait probablement pas aidé du tout, mais il n’avait pas pu le retenir. C’était une perte de temps totalement stupide. Peut-être allait-il dormir à la belle étoile. Tout plutôt que ces gens. Ou pas, il ne voulait pas leur laisser l’impression qu’ils leur faisaient peur. Il devait serrer les dents et espérer qu’ils partent, ou qu’il s’habitue.

[bon pardon pour le retard et la longueur mais vous savez ce que c'est.]
Angela Dashwood
avatar

Résidente
Teenagers
Résidente☣ Teenagers


“ Angie, when will those clouds all disappear?
Angie, where will it lead us from? ”


Féminin diabolique

Surnom Surnom : Angie
Âge du Perso Âge du Perso : 18 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuelle
Admission Admission : Juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1821

Messages Messages : 142
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : A peu près tous les soirs

RP' RP' :
Bienvenue Au Dortoir n°8
De Nos Rues À Aujourd'hui Via Trahison
He Just Woke Up From Bad Dreaming
La Belle Au Bois Dormant
Une Autre Qui N'est Pas Elle
Up All The Night
Six Feet Under The Stars And The Moon
Le Nouveau Du Dortoir n°8

MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :
WooooW ! Muffins Rock, babe ! Watermelon Petit fruit des bois ~ Animaux /

Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: 4
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/t2257-angela-dashwood
MessageSujet: Re: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen] Lun 12 Aoû 2013 - 16:55

Karmina n’avait pas vraiment tardé à réagir, d’ailleurs elle semblait ne jamais tarder à faire quoi que se soit. Elle avait croisé mon regard après que j’eus osé répondre au militaire et avait sorti une de ses magnifiques phrases aussi douces que délicates :

« Hey sweetfuck, c’est pas qu’on veut pas, mais qui nous dit que t’es pas un pervers qui va se faire la male avec nos dessous? Va falloir que tu trouves un kaki vagina pour fouiller nos choses, une plainte est si vite arrivée~ »

ça semblait être une plutôt bonne raison, même si je me doutais bien que le troufion n’allait pas reluquer nos sous-vêtement. ça se voyait à son visage que c’était un homme sérieux , mais peut être un peu trop coincé cela dit... Dès que Seth eut renvoyé chier Mina, que le garçon dont on connaissait toujours pas le prénom eut éparpillé ses affaires sur son lit, que le soldat “Allen” eut terminé de les regarder, on s’adressa à Karmina.
C’était le troufion qui lui expliquait qu’il n’avait que faire de ses sous-vêtements de gamine, il finit sa phrase et me regarda, je vis qu’il remarqua que Karmina me faisait signe aussi.
Je fronçai les sourcils, c’était bien tenté ma Mina.
Le soldat s’adressa enfin à moi, semblant ne pas m’en vouloir de m’être opposée à lui il me parla calmement :

« Ce qu’il y a dans votre sac que vous ne souhaitez pas que je prenne : soit il est interdit dans l’établissement pour votre sécurité, soit il est illégal dans notre pays. Si c’est le premier cas, il vous sera remis à votre sortie d’ici, dans le même état que je vous l’aurez pris. Ce n’est pas une punition. Et ne me forcez pas à vous raconter pourquoi nous devons faire cela. »

Je me mordis la lèvre inférieur, ce type obéissait aux ordres bêtement c’était clair, et sur, les militaires on leur demandait pas de réfléchir, mais d'obéir, rien d'étonnant. Cependant, vu le ton qu’il avait pris pour me parler je remis légèrement en cause ma façon de voir les militaires et policiers. Alors que j’allais répondre le garçon à l’accent écossais prit subitement la parole pour nous insulter. Je comprenais le fait qu’il soit en colère lui, il avait sûrement envie de se reposer ou autre j’en savais rien, mais dites donc, fallait pas s'énerver comme ça mon garçon. Je lui fis signe de ma main de se calmer tout en prenant la parole, essayant de ne pas trop prendre un ton sévère :

« Certes, il est interdit comme vous dites. Mais je ne veux en aucun cas m’en séparé, il n’y a pas raison qu’il soit dangereux pour ma sécurité à moi ou la votre. C’est un vieux couteau rouillé et abîmé, il a servit il y a trop longtemps maintenant. D’ailleurs c’est sûrement à cause de son pitoyable état qu’on m’a laissé le prendre avec moi. »

Je fouillai dans mon sac, trouvai le carnet de mon père, l’ouvris et pris le couteau rangé entre la première de couverture et la page de présentation. Le petit couteau pliant à la vieille allure se dévoila d’entre les deux bouts du tissu rouge qui le recouvrait.

« Il ne peut même pas couper un steak haché, constatez. »

A l’époque mon père avait hérité ce couteau pliant de mon arrière grand père. Des objets comme celui ci il en fabriquait pleins, et celui que j’avais dans mes mains avait été fait tout spécialement pour papa quand il était encore gamin. Alors il s’en servait à tous les repas, même si plus le temps passait, plus il finissait par le laissé à côté de sa fourchette sans le toucher et était contrains d’utiliser un autre couteau qui coupe cette fois ci. Ce couteau n’était plus utilisable, il était juste resté beau malgré la rouille.
Je m'avançai jusqu’au soldat et approchai ma main avec le couteau vers lui, le tissu rouge tomba au pied du lit de Seth.

« Il n’a qu’une valeur sentimentale soldat Allen. Il ne sert plus à rien qu’à décoré, vu son état et son utilité il ne devrait même plus porter le nom de couteau, voyez par vous même monsieur et laissez le moi. »

le “s’il vous plaît” ne parvint pas à sortir, mais j’étais restée polie et droite. Aucune colère dans le regard, je l’avais fixé tout le long durant que je lui parlais.
Karmina Lolth
avatar

Résidente
Teenagers
Résidente☣ Teenagers


Féminin Rien

Surnom Surnom : Mina
Âge du Perso Âge du Perso : 20
Orientation Orientation : Bisexuelle
Admission Admission : 10 juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Retirée

Teen's Teen's : 2014

Messages Messages : 338
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :


Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: plus d'une trentaine
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/t2258-karmina-lolth
MessageSujet: Re: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen] Dim 18 Aoû 2013 - 3:16

All right, elle s’était montrée gentille quand même, elle n’avait pas trop fait chier. Bon d’accord, elle avait fait drôlement chier, mais pas de manière trop immonde. Néanmoins dans le monde d’où venait la jeune femme, il y avait des choses qui étaient sacrées. Comme la religion avait ses manières de voir le monde, les personnes de son entourage également. Il y avait bien des choses qu’ils faisaient. Ils volaient, mentaient, se battaient, mais jamais il ne tuait, par exemple. Il y avait des choses qui étaient intouchable, comme la famille. La famille c’était quelque chose que l’on ne touchait pas. Parce qu’il y avait bien une seule chose qui pouvait faire tuer les personnes de « son genre » et c’était exactement ça. Attaquer une personne de sa famille et vous alliez passer une mauvais quart d’heure. Mais ça, comment ces connards pouvaient le savoir? C’était vrai que d’imaginer une fille comme elle avec des principes et des manières c’était plutôt difficile. Néanmoins, elle avait bien des choses à cœur. Elle était croyante, bien elle jurait comme pas deux. Elle adorait sa famille, comme personne d’autre d’ailleurs. Ce pourquoi la jeune femme à la peau basanée tenta de ravaler sa haine quand le jeune homme à la chevelure écarlate insulta sa mère. Sa mama, la personne la plus fabuleuse sur la terre. C’était dangereux, et il allait l’apprendre à ses dépens malheureusement.

Si Karmina avait été auparavant bruyante, là elle était totalement silencieuse. Son regard s’était assombri, ressemblant plus à un noir bourgogne qu’à son rouant rosé de plus tôt. Ses yeux étaient dardés sur ce gars alors qu’elle se convainquait que le tuer la mettrait drôlement dans la m*rde. Après tout, il n’avait pas touché à sa mère. Mais ses paroles étaient tout simplement impardonnables. Alors qu’Angie plaidait sa cause pour elle ne savait même pas quoi, la jeune femme se leva, lentement. Le show de la jeune blonde devait attirer l’attention, c’était aussi bien comme ça. Elle se dirigea droit vers le gars à la chevelure rouge et sans attendre, sans crier gare, elle l’agrippa par le col le tirant vers elle et alla lui encastrer son poing dans le milieu du visage. La jeune femme avait beau être bâtit de manière plutôt svelte et mince, elle était musclé et dieu savait comment elle savait se battre. Elle frappait fort, tout particulièrement quand la colère et la hargne prenait le dessus. Hargne qui se voyait dans ses yeux alors qu’elle ne se contentait pas d’un seul coup. Elle lui en donna un autre, puis une troisième et le quatrième le foutant en bas de son lit. Si elle ne lui avait pas brisé le nez, c’était simplement parce que ce gars était résistant, parce qu’elle avait cogné sans aucune retenue. Quand ce salaud tomba sur le sol à côté de son lit, elle l’enfourcha en l’agrippant par son toupet rouge, lui relevant la tête. Elle lui gueula au visage, alors que son accent espagnole ressortait.

"PARLE ENCORE UNE FOIS DE MA MÈRE ET JE T’ÉPARGNE PAS CONNARD!!!"

Elle renvoya violement sa tête vers le plancher alors qu’elle se relevait et faisait deux pas pour contourner le lit. Elle toisa l’autre pédale aux cheveux noirs et le pointa de sa main recouverte de sang de l’autre gars. Elle avait beau être sexy, arrogante et grande gueule, quand elle se décidait, elle pouvait foutre la trouille. Elle n’était pas ici pour rien. Et encore, elle aurait du être en prison, pas pour rien. Elle lui lança alors d’un ton sec et agressif.

"Et toi, si tu me cherche, ramène toi, t’es le prochain!"

La jeune femme n’avait aucunement prit en compte qu’il y avait un militaire dans la chambre et qu’elle pourrait être dans la m*rde. Personne n’insultait sa mère. Personne, ne parlait en mal de sa famille. Et puis, elle l’avait pas tuer l’autre c*n, juste amoché un peu. Le un peu était un euphémisme remarque, tout dépendait des points de vue.
Seth R. Carter
avatar

Résident
Teenagers
Résident☢ Teenagers


Masculin Rockeur

Surnom Surnom : Reed/Carter/The Cardinal
Âge du Perso Âge du Perso : 19 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuel
Admission Admission : Il y a pas très longtemps...
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1782

Age Age : 23
Messages Messages : 153
Disponibilité Disponibilité : Au moins une fois par jour

MEDAILLES MEDAILLES :


SECTES SECTES :
/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen] Dim 18 Aoû 2013 - 4:36

Le gars aux cheveux rouges et à l’uniforme kaki vint regarder le contenu du sac des deux garçons et Seth entendit un «Merci» lorsqu’il eut terminé de fouiller ses bagages. La blondinette argumentait avec le militaire concernant un couteau qui semblait aussi dangereux qu’une tranche de pain, tandis que le «NoNameGuy» les remettait à leur place en leur disant que si elles ne faisaient pas les attardés, ça serait déjà terminé. Wow, il avait dit une phrase complète? Sérieusement? Il en avait marre, il souhaitait seulement que les filles arrêtent de faire leur princesse et qu’elles vident le contenu de leurs sacs pour que le gars de l’armée leur fiche la paix et retourne à d’autres occupations. Seth décida de ranger ses effets dans son sac ayant compris que le militaire en avait terminé avec lui. De toute manière, si le gars n’en avait pas terminé avec lui, il lui aurait dit dès l’instant et il ne serait pas aller confronter Angela concernant son objet qu’elle ne voulait pas perdre. Même pas une heure ne s’était écoulé depuis qu’il se trouvait en ces lieux et déjà, il avait envie de disparaître, de quitter cet établissement pour ne plus y revenir.

Les paroles d’une chanson d’Asking Alexandria lui revinrent en mémoire : « Run free! Run free and wild lose your mind. Escape your inhibitions. Taste the wind. Let your hair down. Throw your hands up. Go, go, go. But don't forget the consequences. Go, go, go. Let go, running free! »

Il était de dos, remettant ses effets dans ses sacs, les déposant finalement au pied de son lit, se penchant pour les glisser un peu sous le lit. Et un mauvais pressentiment lui fit lever la tête. La fille aux cheveux foncés le regardait d’un air mauvais. Il savait qu’il y avait été un peu fort en traitant sa mère de pute. Il avait agis impulsivement. Les yeux assombris de la jeune femme lançait des éclairs. Intimidé, il détourna le regard vers le militaire et Angie qui était en pleine conversation. Même le garçon aux cheveux noirs semblait leur porter attention. Soudainement, il sentit une main agrippée son collet et avant qu’il ait eu le temps de murmurer un « Je suis désolé » il sentit un premier coup de poing sur son nez. La douleur explosa d’un seul coup et un autre poing s’abattit sur son visage, ainsi qu’un troisième et un quatrième. Ce dernier l’envoya valser par-dessus son lit et il tomba sur le sol.

La surprise était telle que Seth ignorait où il était, ni ce qui venait à peine de se passer. Il sentait quelque chose couler sur son visage et dans sa bouche entrouverte. Ça goûtait le fer et une douleur atroce venait du milieu de son visage. Il sentit un mouvement sur lui et ouvrit les yeux péniblement, regardant la jeune femme aux cheveux rouans pourpres lui gueuler au visage, en tenant son mohawk rouge, de ne plus parler de sa mère ou sinon, il allait le payer de sa vie. La tête lui tourna et lorsqu’elle repoussa durement sa tête, il sentit le noir voiler ses yeux bleus. Il était couché sur le sol, les bras en croix sur le plancher. Une trentaine de secondes plus tard, il ouvrit les yeux de nouveau. Il voyait tout flou. Tout dansait devant ses yeux de glace. Son sang lui coulait encore du nez mais l’endorphine faisait effet et il ne sentait qu’une douleur supportable. Il se remit en position assise et, à l’aide de ses draps, se hissa sur ses genoux, ne manquant pas de tâcher les draps de son sang. Il se remit finalement debout et osa quelques pas vers les autres. Il tangua et son regard rencontra la main de la jeune femme qui venait de lui péter la gueule. Elle était pleine de sang; de son sang à lui. Seth porta sa main à son visage et en la regardant, il vit qu’il  saignait beaucoup. Avant qu’il ne sache ce qui se passe, il tombait à la renverse, se cognant la tête contre le sol, n’ayant pas eu le réflexe de se protéger la tête de ses mains.

Il demeura sur le sol, la joue contre le plancher, un bras sur le ventre et l’autre étendu le long de son corps. Reed avait de la difficulté à garder ses yeux ouverts mais il garda conscience, cependant incapable de se relever et de tenir debout par lui-même, visiblement.

Mine de rien, elle avait une sacrée force, pour une fille…

_________________________
Kaladrielle Andrews
avatar

┼ Educateur Militaire ┼
┼ Educateur Militaire  ┼


Assis toi, Sale Gosse.
Féminin diabolique

Surnom Surnom : Kally
Âge du Perso Âge du Perso : 25 ans
Orientation Orientation : Bisexuelle
Admission Admission : Today !
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 2985

Age Age : 23
Messages Messages : 211
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : Week-end

MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :
/

Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations:
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen] Dim 18 Aoû 2013 - 18:10


(Khaless Allen et Kaladrielle Andrews intéragirons tous deux dans la réponse suivante.
N'attendez donc pas celle du soldat Allen, pour poursuivre le sujet.)


#Allen
#Andrews


Le militaire regardait l'anglaise sans rien dire. Il écouta son blabla incessant, pour tenter de justifier cela. Il ignorait seulement, si elle avait dissimulé l'arme blanche lors de son arrivée, ou ces crétins de gardes s'étaient fait avoir par ses jolis yeux de cockers et lui avait laissé le couteau.
Valeur sentimentale. Peut-être. Sûrement. C'était fort probable vu l'état de la lame, mais il finit néanmoins par attraper le couteau, et répondit à la misstinguette :

« Je vous le prends. Mes supérieurs jugeront si ils pourront vous le rendre, ou pas. Dans tous les cas, j'en prendrai grand so---
- PARLE ENCORE UNE FOIS DE MA MÈRE ET JE T’ÉPARGNE PAS CONNARD !!! »


Il pivota, et observa les deux adolescents avachis par terre. La jeune femme dans une position clairement dominante sur le jeune homme. Un soupire franchit ses lèvres. Il sentait que cette espagnole allait vraiment lui poser problème. Ou même briser ses nerfs.

Avant même qu'il n'ait pu faire quelque chose, il entendit une voix familière et féminine faire son entrée dans le dortoir :

« Eh bien, eh bien ~  ! C'est ce que l'on appelle faire une arrivée remarquée dites-moi ! »

La jeune femme, habillée d'un baggy en jean, et un débardeur moulant de couleur pêche, finit par rire un peu en s'avançant vers les deux délinquants au sol. Ses cheveux étaient cours mais multicolores. Ses oreilles percées. En faite, elle aurait très bien pu être une délinquante à sa dégaine, seulement si elle n'avait pas son insigne militaire accrochée à sa ceinture.

Ses doigts vinrent frôler l'épaule de Karmina. Douce, juste pour lui faire signe de s'écarter de sa délicieuse victime du jour.

« On a un club de boxe ici ~ Tu pourras t'y défouler je pense, ma biche ! Un sourire terriblement amusé était sur ses lèvres. Contrairement à l'homme, elle était souriante, vivante et de bonne humeur. Et elle ne les prenait peut-être pas de haut...  Oh et puis le surnom, elle le faisait avec tout le monde. Ma biche, ma joli, mon coeur, mon agneau, n'importe. Mais c'était... affectueux ! Bon allez ! »  

Elle la laissa= s'écarter, et passa à côté d'elle. Kally posa les bouts de ses doigts contre le bras de Seth et demanda :

« Ca va ? Rien de casser ? La mâchoire ? »  

Elle attendit sa réponse, alors qu'elle lui tendis son paquet de mouchoir pour qu'il s’essuie. Puis, elle se redressa et lui tendit la main, pour l'aider à se relever. Par la suite, Kaladrielle lui fit même signe d'aller dans la salle de bain. Elle essuya sa main légèrement tachée de sang sur son baggy, et puis se tourna vers les autres.

« Bon alors, c'est quoi le problème ?

Après une brève explication de la part d'Allen, elle vint terminer de regarder les affaires des deux demoiselles, ne pouvant s'empêcher de faire une petite remarque sur les sous-vêtements de la basanée : « Toujours plus de dentelle, ahaha ~  !

Et puis elle se retourna vers son collègue, pour prendre le couteau. Puis elle s'adressa à Blondie :

« Je suis désolée ma belle, mais ca, je le garde. Peut-être qu'il ne coupe pas, mais on peut planter quelqu'un avec. Elle lui fit un petit clin d'oeil et puis demanda, narquoise : Tu veux une démonstration ? »  

Elle fit signe à son collègue qu'il pouvait y aller. De toute manière à part leur donner deux trois dernières informations, et éventuellement accompagner Seth à l'infirmerie, y avait plus grand chose à faire. Et au vu de la tête de Khaless, il devait être ravis de partir.
Jeremiah Drysdale
avatar

Résident
Teenagers
Résident☢ Teenagers


Masculin Surnom Surnom : jay
Âge du Perso Âge du Perso : 16
Orientation Orientation : Hétérosexuel
Admission Admission : 8 juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1621

Age Age : 24
Messages Messages : 13
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : 5/7

SECTES SECTES :
/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen] Mar 27 Aoû 2013 - 17:18

C’était pire qu’il pensait, en plus d’être insupportables, ces péquenots étaient dangereux. Ils étaient dangereux probablement car ils n’avaient aucune conscience de l’endroit où ils se trouvaient. Il était colérique, ça, il ne pouvait le nier, mais il ne perdait pas les pédales à moins que sa propre intégrité. Mais ceux-là, ces filles surtout, se battaient pour des broutilles sans aucune chance de gagner, un gaspillage stupide d’énergie. Ce à quoi Jeremiah ne s’attendait pas cependant, c’était que l’une d’elle, la bruyante, prenne les choses à un autre niveau, tout droit sous les yeux du militaires qui les surveillait. Il ne suivait plus la conversation depuis qu’il avait émis à la hâte son avis sur la chose, préférant prendre retrait. Mais un mouvement brusque attira son attention. La fille bruyante venait d’en coller une solide à l’autre gars. Pourquoi tout à coup? C’était quoi ce bordel à la fin? Le jeune homme eut un mouvement de recul, par mesure de sécurité, avant d’entendre la jeune femme crier quelque chose à propos de sa mère. Quelqu’un ici avait des problèmes de toute évidence, et avait décidé d’emmerder tout le monde présent avec. Le gars, probablement victime innocente de cette folle à lier, reçu encore d’autre bonne baffes au visage. C’était décidé, il éviterait cette fille, il n’avait vraiment pas envie d’être mêlé à ce genre de trucs. Tout ça parce qu’il avait parlé de sa mère? L’adolescent aux cheveux noirs ne pouvait comprendre ce soudain accès de colère. Que de la stupidité, tout autour.

Mais ce n’était pas tout, quand elle eut terminé son petit numéro d’évadée de l’asile, la fille décida qu’elle lui donnait une dédicace ou quelque chose du genre. Jeremiah avait peur, car il aurait été stupide d’être bien calme avec tout ça. Mais elle n’avait aucune chance de le voir l’exprimer dans le moment alors qu’elle le menaçait ouvertement. Il avait vu pire qu’elle, bien pire qu’elle. Tout le monde dans cette salle avait probablement vu pire. Il ne répondit rien à son poing ensanglanté levé vers lui. Qu’elle gaspille sa salive. Alors que tous attendaient la réaction du soldat, une nouvelle personne fit son entrée. Non, il suffisait, tout le bâtiment s’était-il donné le mot pour envahir ce dortoir? Jeremiah la toisa, pas très sûr de qui il s’agissait. Il se ravisa lorsqu’il vit son insigne militaire. C’était ici qu’il arrêtait de s’en mêler. Il ne voulait pas d’ennui, juste un toit et de la nourriture. À la fin, c’était pas compliqué. Cette fille aurait ce après quoi elle avait couru comme une idiote et c’était la fin de l’histoire. L’attitude de la nouvelle présence avait de quoi l’inquiéter toutefois. Tout le contraire de son collègue, la soldate aux cheveux courts semblait bien s’amuser devant cette triste démonstration de gaspillage d’espace et d’air. Mais elle ne faisait rien. De toute évidence, il était courant que des pensionnaires de l’endroit s’impriment les poings dans le visage, il n’aurait pas dû être surpris. Super. Joie immense. Et en plus il s’était déjà mis la folle à dos. Le jeune homme décida de faire profil encore plus bas à partir de ce moment, il ne voulait rien avoir à faire avec tous ces gens. Les choses étaient tellement plus simples lorsqu’il vivait chez le pasteur, mais tout était parti en couille à cause de sa harpie de femme. Mais il ne servait à rien de penser à des temps révolus. Il devait s’adapter à ce nouvel endroit. Jeremiah qui n’avait rien dit ou fait, se tint à côté de son lit comme il l’avait fait, priant pour que ce moment prenne fin au plus vite.
Angela Dashwood
avatar

Résidente
Teenagers
Résidente☣ Teenagers


“ Angie, when will those clouds all disappear?
Angie, where will it lead us from? ”


Féminin diabolique

Surnom Surnom : Angie
Âge du Perso Âge du Perso : 18 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuelle
Admission Admission : Juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1821

Messages Messages : 142
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : A peu près tous les soirs

RP' RP' :
Bienvenue Au Dortoir n°8
De Nos Rues À Aujourd'hui Via Trahison
He Just Woke Up From Bad Dreaming
La Belle Au Bois Dormant
Une Autre Qui N'est Pas Elle
Up All The Night
Six Feet Under The Stars And The Moon
Le Nouveau Du Dortoir n°8

MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :
WooooW ! Muffins Rock, babe ! Watermelon Petit fruit des bois ~ Animaux /

Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: 4
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/t2257-angela-dashwood
MessageSujet: Re: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen] Lun 2 Sep 2013 - 20:47

Le soldat Allen me choppa le couteau des mains :

« Je vous le prends. Mes supérieurs jugeront si ils pourront vous le rendre, ou pas. Dans tous les cas, j'en prendrai grand so--- » 

Mais à peine avait il terminé son mot que l'on entendit la voix de Karmina résonner :
« PARLE ENCORE UNE FOIS DE MA MÈRE ET JE T’ÉPARGNE PAS CONNARD !!! » 

Je me retournai rapidement et constatai que le beau garçon au cheveux rouge était amoché.
Elle ne l'avait pas loupé, il avait le nez en sang, il s'étala sur le sol comme une m*rde, mh pardon c'est juste qu'à sa place je me serrais relever et même sans force j'aurais cherché à riposter même si mes coups auraient volé dans le vide.
Je ne bougeais pas de ma place, croisais mes bras en dessous de ma poitrine et regardais la scène soufflant un petit ''tss...'' non pas exaspéré mais plutôt amusé.
Sacrés personnages que nous avions la ! Cet institut s'avéra plus agité qu'il n'y paraissait.

« Eh bien, eh bien ~  ! C'est ce que l'on appelle faire une arrivée remarquée dites-moi ! » 

Je tournai la tête et constatai qu'une femme super grande avait fait son apparition dans le dortoir. Elle devait frôlé le mètre quatre vingt au moins !
Je fronçai les sourcils quand je constatai que c'était encore un militaire. Mais on était infesté de troufion ici, j'en avais vaguement entendu parlé mais je savais pas qu'il y en avait vraiment en fait.

Après avoir ''conseillé'' le club de boxe à la biche = Karmina Lolth, la femme aux cheveux multicolore se rapprocha de Seth pour lui tendre un paquet de mouchoir et une question comme quoi est ce qu'il allait bien ou pas, puis elle demanda quel était le problème après avoir relevé No Dick Pussy Man et lui avoir indiqué un petit nettoyage dans la salle de bain.
Elle inspecta nos affaires rapidement, celle de Karmina qui était en vrac sur son lit et les miennes rangées dans ma valise que je venais d'ouvrir sur mon lit. Elle se permit même une petit remarque amusante à l'égard de Karmina et il me sembla que cette femme était plutôt bonne enfant, peut être en tout cas.

Elle revint vers moi et le soldat Allen à qui elle prit mon couteau et me dit :

« Je suis désolée ma belle, mais çà, je le garde. Peut-être qu'il ne coupe pas, mais on peut planter quelqu'un avec. »
Après un clin d’œil elle ajouta : « Tu veux une démonstration ? »

Sans même prendre le temps d'analyser que c'était une blague, je répliquai légèrement vexée sans être pour autant agressive :
« Essayez donc, même les couteaux de la cantine qu'on nous laisse toucher eux !transperceraient plus que ce vieux bout de métal pliant madame. Le soldat Allen a dit qu'il questionnerait ses supérieurs pour aviser de la ''dangerosité'' de ce ''couteau''. Si vous ne voulez pas perdre de temps avec mes banalités laissez moi aller de suite demander l'autorisation à vos supérieurs de pouvoir le garder. »

Sûrement que ses supérieurs n'allaient peut être pas accepter car cet objet gardait l'allure d'un couteau malgré son état et ils le verraient comme tel, aah stupide troufions de mes deux qui savent qu’obéir aux ordres de stupide textes remplis de conneries à la mord moi le nœud.
Je me mordis la lèvres inférieur, j'avais vraiment pas de chance de tomber sur cet établissement de redressement, j'aurais pu en avoir un autre non, sans militaires au cerveau robotisé ? Mh ! Pardon une fois de plus, un militaire a naturellement un cerveau robotisé, c'est le propre d'un militaire. Que de préjugés décidément sur ces troufions.

Je tournai la tête vers Karmina deux secondes pour lui lancer un sourire gêné et revenai dans le vif du sujet avec la militaire. Si elle acceptait j'allais pas tarder à la remercier sans plus et partir en direction de l'alle droite, vers l’administration ou une connerie aussi utile du genre.
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen]

Bienvenue au dortoir n°8 [PV : Dashwood / Lolth / Carter / Drysdale / Allen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» Un dortoir particulier [Pv]
» Acqua & Sapone => Bienvenue en Italie !
» Bienvenue au FIER-Demande d'adhésion
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teenagers ::  :: ► Dortoirs :: ⚤ Dortoirs Mixtes :: # 8-