AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Serena Rhodes, kneel for me ~

Serena Rhodes
avatar

Résident
Teenagers
Résident☢ Teenagers


Destroy or be deleted

Féminin diabolique

Surnom Surnom : S
Âge du Perso Âge du Perso : 21 printemps
Orientation Orientation : Bisexuelle
Admission Admission : Il y a environ deux ans/
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1659

Age Age : 23
Messages Messages : 74
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : En fonction des périodes

RP' RP' : It's all about he, she said BULLSHIT [PV Karmina]
S'y enfoncer [PV Kyllian]
You have been swallowed up by the ocean [PV David]

MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :
/

Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: Une
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Serena Rhodes, kneel for me ~ Jeu 25 Juil 2013 - 15:41


► État Civil

• Nom & Prénom : Rhodes Serena
• Surnom : S

• Age : 21 ans
• Date de Naissance : 8 février 1992
• Lieu de Naissance : New York, USA
• Nationalité : Américaine

• Sexe : F
• Orientation Sexuelle : Bisexuelle

► Casier Judiciaire

• Nombre d'arrestations : Une, suffisante apparemment.
• Délits commis : Consommation de drogue et trafic de drogues en réseau, rixes multiples.

► L'institut Teenagers

• Présent depuis : Deux ans
• Chambre ou Dortoir : Chambre

• Intégré à cause : Décision parentale

► Qui est là ?

Un jour, un camé de la côte Ouest m'a confié l'histoire de Serena Rhodes, une petite dealeuse camée qui traîna un moment à Los Angeles, il savait tout sur elle, je crois même qu'il en était éperdument amoureux. Alors, si elle vous intéresse, je vais essayer de vous la raconter à mon tour avec le plus de neutralité possible...
Serena naquit dans une maternité privée de New York, elle était le premier nouveau né de la porté du couple d' heureux mariés Rhodes. Née à terme, les médecins autorisèrent la petite famille à vite repartir à leur domicile : un grand appartement au sommet d'une des plus hautes tours d'un des quartiers les plus huppés de Manhattan : l'Upper West Side. Comme vous le devinez sans doute, cette famille n'avait pas l'habitude de vivre dans le besoin et ce ne fut pas le cas de Serena non plus. Elle étudia dans diverses écoles privées réputées, passa ses vacances en Europe et aux Hamptons, tout cela sans trop faire de vagues. Aucune ombre au tableau... jusqu'à ce que ses parents se séparent. Papa avait trouvé une femme plus jeune et plus jolie, et surtout beaucoup plus conciliante. Il déménagea à Los Angeles avec sa traînée, abandonnant Serena à sa mère. Il faut dire qu'elles ne se sont jamais vraiment bien entendu : diversités d'opinions, caractères très différents, l'incapacité de maman à tout contrôler. En parlant de contrôle, sa mène ne contrôla bientôt plus rien aux déboires de sa fille, trop-riche-à-l'avenir-tout-tracé-qui-voulait-tester-de-nouvelles-choses, et, à l'aube de ses seize printemps l'envoya étudier en pensionnat loin de la ville et de ses vices. Elle y resta un an avant de se faire renvoyer, elle a frappé un élève qui l'avait traité de traînée, rien de bien sorcier. Il faut dire qu'elle couchait avec son prof de littérature...

Serena se réfugia chez son père, enfin tenta de faire partie de sa nouvelle vie. Mais celui-ci se contenta de faire un gros chèque au pensionnat pour qu'ils acceptent de la reprendre et ainsi faire disparaître les ennuis avec elle. Mais il ne fit que déclencher une spirale sans fin. Rejetée par son père et envoyée au loin par sa mère, elle ne retourna pas au pensionnat perdu au milieu de la brousse américaine. Elle jeta ses sacs Vuitton sur la banquette arrière de son cabriolet à la recherche d'une nouvelle vie loin de l'influence de ses parents. Candide, Serena n'avait vécu que dans la facilité et n'était pas préparé au monde de la rue, pourtant elle sut s'y faire une place. Ses parents la cherchèrent et la recherchèrent, si bien qu'elle arrêta d'utiliser sa carte bleue, qui avait de toutes manières étaient bloquées par ses parents inquiets. Elle avait trouvé refuge chez un mec louche, beau mais pas très recommandable. Elle ne le supporta pas longtemps. Elle couchait avec lui et elle savait qu'une fois qu'il se serait lasser de son cul, il la mettrait dehors. Le jour, elle traînait dans les bas quartiers de Los Angeles et au fil des rencontres, finit par dealer autre chose que son cul. Il paraît même qu'elle a réussi à se faire un petit nom dans le milieu, se faisant appeler par la première lettre de son prénom : S. Je ne sais pas trop comment cette fille de bonne famille s'est transformé de la sorte, d'après ce que l'on ma dit, elle ne laissait rien paraitre. Elle se battait souvent et se mit dans la poche plusieurs compagnons. Dont un en particulier, il s'appelait Robin (et non il n'était pas gay /pan/), elle mit toute sa confiance en lui, lui confiant ses chagrins et ses peines. Le camé qui m'a raconté ça faisait parti du cercle de la jeune femme et était fou de jalousie quand il les voyait ensemble.

*



* Il vous faudrait de la pitié pour apprécier mon cadavre de jeunesse. Le Repousser. Comme si tu pouvais toi, le sexe las, Le sexe froid sous le pantalon. Pas folichon, juste moins bon, de le voir. De le voir dire Non. Il peut pas, S le sait, S le fait. Oui, la belle créature qui t'admire dans la pénombre du mur, tu sais, qui t'observe, le sourire en coin, le sourire dans le poing, le poing dans ton cœur, dans ton corps, un peut ailleurs, qui se tord. Le point qui fait mal, inlassable, celui qui fait que de fins doigts agressent ton col. A qui la faute? A ton égo, qui creuse le sol. Non, l'amour ça ne s'importe pas. Tiens, c'est vrai ça, le joyeux bordel dans l'esprit mis à nu, Dans les petits cris aigus. Tu sais, là ou le désir implicite de l'animal perdure, tout dur, dans le froid des abîmes un peu trop profondes pour que t'ouvres les yeux. C'est sale, c'est crade, pas chic, tu nous l'as déjà dit, c'est là ou tu le niques. Tu sais, le pathétique. *

[Physique] Et toi, tu la regardes dans l'ombre, elle est sombre, sa peau claire brille au firmament de la lune d'hiver, cachée sous la brume de ces nuits peu communes. Sa peau découverte que tu ne désires que toucher. Elle est assise là, sur des marches, en compagnie de son second que tu sais nommé Robin. Tu ne peux t'empêcher de l'observer, elle est belle. Tout le monde l'a entendu dire par ici mais toi tu en es sûr. Et tu veux la posséder, ah oui? Tu as décidé que ce serait cette nuit, quand tu pourrais la coincer dans un coin sombre. Tu sais qu'elle sait se battre mais tu penses pouvoir la soumettre. Cette pensée remue, remue tandis que tu l'observes. Même assise, tu peux te rendre compte de la longueur de ses jambes, de la finesse de ses mollets musclés. Elle doit mesurer 1m71 et ne pas dépasser les 51 kilos. Sa poitrine, tu pourrais la posséder entière d'une main, elle n'est pas très développée mais n'en reste pas moins désirable. Un instant, tu te surprends à penser au goût de ses tétons, pourras-tu la dévêtir suffisamment pour apprécier la vue de ses seins? Elle a les cheveux couleur de jais mais une rumeur dit qu'elle les avait blond miel autre fois. Mais tout le monde s'accorde à dire que ce sont ses yeux qui inspirent tant de vice à son égard, et toi aussi. Parce qu'un jour ils t'ont regardé de cette façon dure avec laquelle elle regarde de la vermine et tu n'as eu plus qu'une envie, c'est de la baiser. Ils sont d'un bleu profond, presque violet, grands et pétillants, d'une dureté impitoyable. Ils sont toujours maquillés de noir. Ses lèvres étaient épaisses et toujours cerise. Elle porte un piercing autour de sa lèvre inférieure et joue souvent avec, surtout quand elle est agacée.

Mais jamais tu ne parviendras à la serrer.  D'un coup, c'est la débandade, des sirènes retentissent dans la nuit alors que les pneus de deux voitures de police crissent devant les deux jeunes gens. Les forces de l'ordre se dépêchent de sortir de leur caisse. Serena essaya de courir mais une main se resserra sur son poignet, l'empêchant de s'enfuir. C'était Robin.

Serena apprit plus tard que ses parents avaient promis une récompense à celui qui retrouvera leur fille et il s'avère que Robin avait vu sa photo quelque part avec le montant promis en dessous. Les policiers l'encerclèrent rapidement. Elle regarda Robin une dernière fois, il était impassible. Elle cracha à ses pieds. Comment vous détruire une femme et révéler ce qu'il y a de pire en elle.

*

[Caractère]Ne vous en faites pas, je vais être franche et objective, car je me connais bien et c'est très pratique, vous savez. Je n'ai pas peur de m'exposer et de vous avouer mes défauts, car de toute façon ils font partie de moi. Alors ce ne sont pas tellement des défauts n'est-ce pas ?

Je vais donc être très franche. Oui je vous déteste, comme presque tout le monde, car je suis comme ça. Haineuse au possible, c'est gravé, là, dans mon cœur. Je vous ferai vivre l'enfer le plus inavouable juste parce que vous aurez fait l'erreur d'exister et de croiser ma sombre route. Parce que c'est comme ça. Ma vie repose sur la vôtre, en vérité, tant je me plais à vous la rendre impossible. Impitoyable sadique en puissance, oui, j'aime vous faire du mal, juste comme ça. Comme une vengeance contre des actions inexistantes. Vous êtes étonnés ? Comme tous les autres, face à mon apparence et à mon comportement faussement agréable vous pensiez déjà que j'étais une douce et gentille jeune femme, du genre qui ne ferait pas de mal à une mouche et viendrait pleurer dans les bras de son chevalier au moindre problème ? Oui, je suis du genre à avoir des chevaliers, parce que faire ses coups toute seule ce n'est pas ce qu'il y a de plus drôle, mais ne vous méprenez pas. J'aime déléguer, qu'on se tue à la tâche pour moi. J'aime être celle dont la perfide intelligence imagine les souffrances les plus atroces que l'on pourrait vous infliger. Mais j'aime aussi vous voir trembler quand mes paumes glaciales se posent sur vos joues, dans un dernier baiser, pour un adieu jusqu'au point de non retour. Voilà, on pourrait dire que je suis une perverse névrosée, du genre bdsm. Et ce serait vrai. Mais je ne suis pas que ça.

Alors oui, je suis du genre intelligente et calme, généralement. Il faut au moins ça pour avoir des idées aussi tordues que les miennes, préparées avec soin et minutie. Disons juste que, voilà, je ne les emploie pas comme tout le monde le voudrait, c'est à dire bosser comme une idiote en classe, tout ça. Pas besoin. Oui, les cours, tout ça, c'est pas ce qui m'intéresse le plus. De toute façon je n'en ai pas besoin.
Et n'allez pas remettre en doute tout ce que je viens de vous dire. Je suis peut-être calme, mais ça demande des efforts vous savez. Des efforts incroyables. L'impatience n'est jamais bien loin et la colère vient vite. Un coup de sang chaud dans ce corps habitué au froid, de quoi briser la glace et vous faire fondre. C'est habituel, autant que mes éclats de voix. D'autant plus si vous essayez de me tenir tête.
Vous n'êtes que de répugnants insectes et vous me dégoutez. Même si je vous donnerai l'impression du contraire, entre manipulation et hypocrisie. Un sourire, puis je montrerai mes crocs. Si vous ne me connaissez pas, je vous dévorerai. Sinon, vous m'éviterez. Car je suis détestable, qui voudrait m'aimer ou m'approcher ? Il faudrait être fou.

Ou être comme moi. Je suis la base, vous êtes mes copies. Je vous accepte car vous êtes normaux, comme moi. La différence n'est pas tolérable. Entre intolérance et dégoût, plutôt que vous réparer je vous achève, croyez-moi, le monde s'en portera mieux.

En bref, haineuse et détestable, je vous mettrai en confiance pour mieux vous égorger. Intelligente, odieuse et mesquine, j'aurai pour cela de multiples moyens à ma disposition. Orgueilleuse et narcissique, je vous dominerai et vous laisserai faire ce pour quoi je ne veux pas me fatiguer. Lunatique et colérique, je refuserai votre domination. Mais tout pourra être bien différent si vous partagez mes visions. Je déteste la solitude et suis de ce fait fidèle à ceux que j'accepte dans mon cercle très fermé de relations.

Mais gardez bien en tête que je suis également très rancunière et prête à vous faire vivre l'Enfer.

*

Serena fut contrainte par ses parents à rejoindre un institut pourrave pour jeunes délinquants où elle était censé apprendre de ses erreurs. Là-bas, elle se fit vite une place, comme partout où elle allait. Il faut le dire, son visage et ses poings sont son gagne pain. Et la drogue aussi. Mais ça, ce fut avant que les militaires débarquent. Aujourd'hui, Serena a vingt et un an et toujours coincée dans l'institut pour mineurs où ses parents la gardent contre une coquette somme d'argent. Après tout, pourquoi partir, c'était devenu chez elle. Un chez elle glauque et plein de fous furieux. Allez bon, assez parlé, Serena doit aller mettre un coup de pied aux militaires. Il faut qu'ils apprennent, c'est ELLE la reine ici.



Joueur/Joueuse

• Mot de Passe pour la Validation : SR
• Comment avez vous découvert le forum : Partenariat
• Commentaire : Aucun


Dernière édition par Serena Rhodes le Mer 27 Nov 2013 - 21:23, édité 1 fois
Lucy Cantarella
avatar

Résidente
Modérateen
Résidente♥ Modérateen


Une mèche de couleur sur une tignasse brune-rousse, des yeux vairons verts et ambre, un sucette ou deux à la bouche, un balafre et un air de sale gosse vandale ? Ouais, c'est Lulu.
Je ne sais plus qui je suis.
Féminin Play with friends is funny ! Bad Day

Surnom Surnom : Lulu Lu Lune Rabbit Rab'
Âge du Perso Âge du Perso : 18 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuelle
Admission Admission : 17th August 2009
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Retirée

Teen's Teen's : 6964

Age Age : 22
Messages Messages : 3058
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : 2 passages par semaine minimum.

RP' RP' : Rps de Lulu :
Arrivée
Tendance à chercher la merde
Relations familiales.... Et vestimentaires.
Tendance à faire des blagues stupides
Intérêt psychanalytique nul
Liens avec le passé
Amitié féminine
Angoisses
Les bonnes manières
Toujour sociable et ouvert
Les souvenirs comme les œufs : faut les batture pour que ça prenne forme
Tendence à être aimable
Bien manger, leçon 1
Adotpion d'une boule de poils
Lapin
Dessinez c'est gagné
Ambiance festive
Eau de javelle
Lies et les conneries
Service d'accueil
Admiration pour les mères
Service d'accueil pour camé, bonjour


Réservations :
[*]You ?[/list]

MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :
De Teenagers des Mangas De l'Art D'écriture Des Sims Des Pâtisseries Du Théâtre Musique Musique Classique Des Bonbons De WOW De la Photographie De la Peinture Du RPG Des Chats Des Animaux Des Sucreries Des Echecs Des Fruits Des Voyages Des Jeux Vidéos De Mozilla Firefox Du Rock De la Lecture De la Playstation Des Sucettes Des Glaces De Link Des Free Hugs Des Ordinateurs

Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: 2
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/admissions-f3/cantarella-lucy-en
MessageSujet: Re: Serena Rhodes, kneel for me ~ Jeu 25 Juil 2013 - 23:48

Alors comment être constructif.

j'adore. J'ai pas vu de fautes, donc doit pas y en avoir d’insupportable, c'est du poème et de l'histoire bien cool. Et on sent que tu vas nous en faire une agressive qui a la gniaque. Donc je suis très heureuse de t'annoncer :
presentation valide 
Je m'en vais t'ajouter ton rang et te mettre parmi les résidents.
Est-ce que je t'inscris au groupe +16 pour avoir accès au contenu parfois violent et pas toujours romantique ?

Et officiellement, bienvenue ^^-

Tu peux d'ors et déjà créer ta fiche de lien et demander un rp dans la section demande ^^ Surtout n'oublie pas de demander à être affectée dans un dortoir, puisque les chambres sont actuellement en travaux ^^ (In RP, ton admission dans ce dortoir est donc considérée comme provisoire).

_________________________
Aimer pardessus tout ?

♪In♫Sane♪
J'ai déconné, mais j'ai pas trop vécu...
Modérateen : une question ? Un problème ? Un p'ti MP par ici !
Kyllian Andrews
avatar

Administrateen © Snide Bitch ♪
☼ Administrateen  ©  Snide Bitch ♪


Prince Kelly.ian ~ Like A Bitch.
Masculin Sadique

Surnom Surnom : Barbie, Kelly, Kyllie.
Âge du Perso Âge du Perso : 20 ans.
Orientation Orientation : Bisexuel
Admission Admission : 2 ans passés.
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Retirée

Teen's Teen's : 6394

Age Age : 23
Messages Messages : 2431
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : Week-end Principalement.

MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :
De la Photographie Du Japon De l'Art Du Rock Des Sushis Des Bonbons De la Vodka De Jack Daniel's Du Poison Des Free Hugs De Teenagers Des Films D'horreur Kyllian a volé le canard en plastique de Wendrax, ahaha ! 30STM TOUJOURS PLUS DE CHOCOLAAAAT !!!

Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: Quatre.
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/t1449-kyllian-andrews-un-fruit-e
MessageSujet: Re: Serena Rhodes, kneel for me ~ Ven 26 Juil 2013 - 0:15

Bienvenue (encore) sur le forum Miss Smile
Je sens que ton personnage va juste être insupportable !
Hate de voir cela en jeu !

Bon amusement parmi nous Wink

_________________________
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Serena Rhodes, kneel for me ~

Serena Rhodes, kneel for me ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Serena Van der Woodsen
» Serena Van Der Woodsen
» Wade Barrett & Cody Rhodes Vs Randy Orton & The Rock
» Cody Rhodes Vs Mark Henry Vs Stone Cold Steve Austin
» Sheamus /w Kelly Kelly Vs Cody Rhodes
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teenagers ::  :: ● Admission :: Résidents-