AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

I'm so good that I'm so bad | PV Jeremiah

Karmina Lolth
avatar

Résidente
Teenagers
Résidente☣ Teenagers


Féminin Rien

Surnom Surnom : Mina
Âge du Perso Âge du Perso : 20
Orientation Orientation : Bisexuelle
Admission Admission : 10 juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Retirée

Teen's Teen's : 1980

Messages Messages : 338
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :


Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: plus d'une trentaine
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/t2258-karmina-lolth
MessageSujet: I'm so good that I'm so bad | PV Jeremiah Lun 29 Juil 2013 - 6:31

Première semaine, ce n’était pas la plus facile, mais surement pas la plus chiante non plus. La jeune femme avait déjà eu la chance de sauter dans le visage d’une personne à sa première journée. Seth avait regretté d’avoir parlé en mal de sa mère. Mais bon c’était des choses qui arrivaient et elle gérait. Peut-être certes qu’elle ne gérait pas de la meilleure manière, mais elle ne se débrouillait pas trop mal non plus. Elle ne s’était pas trop mise dans la m*rde avec personne d’autre, donc ce n’était pas si mal. La jeune femme au courant des derniers jours avait eu le temps de faire sa lessive, en réalité ça avait été son plan de la matinée. Ça avait fait vraiment beaucoup de vêtement à laver d’un coup. Mais c’était fait. Elle s’était même forcée pour bien ranger ses choses dans son sac par la suite. Du genre tout plier ses vêtements. Ce qu’elle ne faisait habituellement pas, mais il y avait des premières fois à tout. C’était comme voler une nouvelle marque de voiture. Ce n’était pas parce que l’on ne connaissait pas que c’était automatiquement quelque chose qui ne valait pas la peine. Parfois on pouvait être surpris. Mais là, c’était bien beau d’avoir lavé la totalité de ses vêtements, mais du linge propre quand soit même on ne l’est pas nécessairement c’est plutôt inutile. Elle n’était pas particulièrement sal, mais sa dernière douche datait. La jeune femme avait donc décidé de prendre sa clé de vestiaire et de se diriger vers la salle de bain pour aller avoir un moment de féminité. Avec chance quand elle arriva, la place était libre, elle en profita donc pour sauter dans la douche et se raser les jambes et bref tout le reste quoi! Ça faisait un bien fou!

En ressortant enrobé dans une serviette, la jeune femme à la peau basanée alla à son casier ou elle avait laissé ses choses et sortie une trousse, assez grosse quand même. Elle la posa sur un bac près d’elle avant de faire tomber sa serviette au sol sans penser que quelqu’un pourrait entrer à tout moment. La jeune femme fouilla alors dans sa case et en ressorti un bas de sous vêtement noir avec de la dentelle. La jeune femme l’enfila puis attrapa un sous tif assorti et l’enfila également. Elle se pencha ensuite pour ramasser la serviette tombé par terre et la passer un moment dans ses cheveux pour les sécher un peu plus histoire de ne pas mouiller sa brassière et être obligé de la changer une nouvelle fois. La jeune femme s’étira un moment et recula de deux pas pour s’assoir sur le banc à côté de sa trousse de toilette. La jeune femme fouilla dedans un moment avant de se relever. Encore un fois, elle essuya ses cheveux et alors qu’elle raccrochait sa serviette elle se rendit compte qu’elle n’était peut-être pas totalement seule dans le vestiaire. Elle n’avait pas vraiment prêté attention à quand il avait pu arriver, honnêtement elle s’en fichait, ça ne changeait rien dans ce qu’elle comptait faire ou si elle allait prendre plus ou moins son temps. Elle faisait ce qu’elle voulait faire en prenant le temps qu’elle voulait, mais le silence qui avait accompagné cette présence l’irrita un peu et évidement quand quelque chose irritait la jeune femme, elle le faisait savoir avec un remarque cynique et peu poli. Ce n’était pas vraiment qu’elle prenait plaisir à dire ce genre de chose, mais … bon d’accord peut-être qu’elle y prenait un peu de plaisir et que ça n’aidait pas.

"-Tu compte mater encore longtemps?"

Souffla-t-elle en raccrochant sa serviette dans son casier. Puis elle se retourna pour reconnaitre le gars de son dortoir. Ce gars était tellement silencieux, elle ne savait pas grand-chose de lui et ça lui était bien égale. Bon en l’absence de voitures de luxe à reluqué, elle n’avait pas eu d’autre choix que de s’intéresser un peu au être vivant et elle devait donner à ce gars qu’il était pas mal. Il devait avoir son âge environ, un peu plus jeune peut-être? Quoi que c’était peut-être ses cils, ça donnait envie de lui appliquer du mascara. Elle le regarda un moment après sa réplique, croisant les bras sous sa poitrine peu vêtu. Allait-il encore lui répondre par des onomatopées ou allait-il être capable de faire une phrase complète?
Jeremiah Drysdale
avatar

Résident
Teenagers
Résident☢ Teenagers


Masculin Surnom Surnom : jay
Âge du Perso Âge du Perso : 16
Orientation Orientation : Hétérosexuel
Admission Admission : 8 juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1587

Age Age : 23
Messages Messages : 13
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : 5/7

SECTES SECTES :
/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'm so good that I'm so bad | PV Jeremiah Lun 29 Juil 2013 - 14:40

Se laver s’était avéré une opération plus délicate que Jeremiah ne l’avait prévu. Au départ, c’était une des facilités du centre qui l’avait convaincu de se laisser inscrire et enfermer. Le jeune homme avait plutôt hâte de pouvoir prendre sa douche tous les jours. Mais ce n’était pas si simple, loin de là. Il avait oublié une part importante de la problématique, les autres. À chaque fois qu’il avait voulu prendre sa douche, l’endroit était bien trop peuplé pour se risquer à s’y aventurer. Depuis, Jeremiah tentait de trouver l’heure optimale où il pourrait se doucher en paix. Si seulement il n’y avait pas eu ce stupide couvre-feu, il aurait pu y aller aux faveurs de la nuit. Mais non.  Les douches lui évoquaient une image qu’il avait vue au zoo une fois, il y avait de cela très longtemps, à une sortie scolaire au primaire. C’était l’image d’un point d’eau dans la savane où tous les animaux étaient obligés de se rassembler pour y boire un jour ou l’autre. Mais ce faisant, ils se rendaient très vulnérables aux prédateurs également présents. D’où l’importance de choisir un moment où l’endroit était désert. Jeremiah n’avait pas encore trouvé ce moment mais le cherchait activement. Bien sûr, cela ne faisait pas deux semaines qu’il refusait de se laver, cela ce serait senti. Il avait bien consenti à quelques douches éclairs, fuyant le plus vite possible les autres occupants de la place.

Ce matin-là, il était plutôt confiant. Dans une matinée comme celle d’aujourd’hui, il avait l’instinct que les autres pensionnaires auraient mieux à faire que de se décrasser, il devait tenter sa chance. Il inspecta les alentours de la salle de bains de l’étage, vérifiant s’il entendait des rires, des paroles ou des bruits de pas. Rien, peut-être son instinct ne l’avait-il pas trompé. Il prit alors son courage à deux mains pour s’approcher de la porte et l’ouvrir le plus silencieusement possible, comme si le bruit aurait pu attirer des nuisibles. Lorsqu’il entra, il ne vit pas tout de suite que la salle n’était pas tout à fait vide. Lorsqu’il aperçut une silhouette, il pensa tout aussitôt à prendre la fuite. Si ce n’avait été de la serviette que la fille, de toute évidence, c’était une fille laissa tomber sur le sol. Sans avoir le temps de reconnaître de qui il s’agissait, il se plaqua une main sur les yeux. Oh seigneur, il n’avait pas vu ça. Il recula comme pour sortir des vestiaires mais se retrouva simplement coincé entre deux murs. Oh non, il était dans la m*rde, cette fille allait le voir c’était certain. Il resta alors immobile, pensant que les filles, c’était un peu comme des dinosaures, il n’avait qu’à ne pas bouger et elles n’y voyaient que du feu. C’était du ressort de la pensée magique, car, bien vite, même si cela avait paru une éternité, la fille l’aperçut. Et, comme une loi de l’univers stipule que si cela peut empirer, cela empirera, ce n’était pas n’importe quelle fille, non non. C’était celle de son dortoir, la criarde aux cheveux mauves qui parlait comme un camionneur. Et voilà que cette fille, entre toutes, s’imaginait qu’il le matait. Ce n’était pas parce qu’elle était sexy que nécessairement il devait vouloir la regarder hein! En plus, elle n’était même pas si sexy. Pourquoi avait-il pensé ça au départ hein?

« J’ai rien vu, j’le jure! », plaida-t-il stupidement dans son coin.

Il en avait assez vu pour s’imaginer ce qu’il avait vu c’était ça le pire. Mais c’était quoi son problème, se balader à poil comme ça, on ne faisait pas ça, surtout si on était pour accuser les autres de regarder après! Il osa alors écarquiller un peu ses doigts histoire de voir si la voie était libre. Il semblait que la fille s’était rhabillée, mais à présent, elle le toisait, les bras croisés. D’accord, habillé était un bien grand mot, Jeremiah se sentait encore très mal à l’aise de regarder. Peut-être devrait-il prendre la fuite? Non, cela voudrait dire qu’elle avait gagné. Et s’il y avait une chose qu’il ne voulait pas, c’était de donner l’impression à cette fille qu’elle avait le dessus comme ça. Il irait prendre sa douche que ça lui plaise ou non. Il se racla la gorge, tentant de se donner plus d’assurance alors qu’il se décollait du coin où il était allé se réfugier.  Ouais, suffisait de se la jouer cool et tout irait bien, voilà.
Karmina Lolth
avatar

Résidente
Teenagers
Résidente☣ Teenagers


Féminin Rien

Surnom Surnom : Mina
Âge du Perso Âge du Perso : 20
Orientation Orientation : Bisexuelle
Admission Admission : 10 juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Retirée

Teen's Teen's : 1980

Messages Messages : 338
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :


Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: plus d'une trentaine
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/t2258-karmina-lolth
MessageSujet: Re: I'm so good that I'm so bad | PV Jeremiah Lun 29 Juil 2013 - 22:16

Ce n’était pas vraiment étonnant que quelqu’un arrive alors qu’elle était en train de se changer. Après tout c’était des vestiaires communs. C’était à un certain point à se demander à quoi ce centre avait pensé. Si tout était mixte il y avait vraiment un contrôle de tous les endroits pour qu’aucune fille ne tombe enceinte à gauche et à droite. Parce que franchement c’était clairement toutes les filles de cet endroit qui pensait comme la jeune femme. Si elle était plus intéressée par les voitures que par le sexe, penser que tout le monde était comme ça c’était se mentir. Il y en avait clairement qui profitait de ces avantage pour se rincer l’œil ou probablement littéralement gouter à gauche et à droite. Bon sang quand malgré les douche tout le monde devait pas être très propre. C’était tellement mieux d’avoir un centre d’intérêt autre. Après tout il n’y avait pas de risque d’attraper des saloperie en changeant de voiture à tous les deux jours ou encore d’entré dans n’importe quelle bagnole qu’on ne connaissait pas. Bon certes dans les deux théories il y avait toujours une possibilité de saloper la « victime » mais il fallait être réaliste quand même. Ce n’était parce que la jeune femme donnai parfois des noms à ses bagnole que c’était des êtres vivants. Et bon ce n’était pas non plus parce qu’elle avait plus de considération pour les voitures que les humains en général que c’était…passons c’était un cas à part et depuis, il y avait toujours quelque chose qui venait avant ça! Mais là on a perdu le sujet premier des douche et de sa tendance à ne pas porter grande importance au fait de se balade en dessous de dentelle. Ça faisait tout un chemin entre les deux sujet quand même.

C’était vrai que ça pouvait avoir l’air d’une accusation de la manière dont elle avait adressé la parole au jeune homme qui était entré dans les vestiaires et l’avait vu en sous-vêtements et peut-être moins habillé encore. Par contre, la jeune femme ne l’accusait pas particulièrement non plus, elle lui demandait simplement s’il comptait se rincer l’œil encore longtemps. Pas que cela changeait quelque chose dans sa vie. En fait, si elle avait été de bonne humeur peut-être ne se serait-elle pas habillé aussi rapidement. Après tout la charité n’avait jamais fait de mal à personne. Mais il fallait savoir pour ça. Par contre, en le voyant ainsi la main devant les yeux accoté dans un coin c’était à se demander s’il avait vraiment vu quelque chose. Bon sans ce gars agissait comme une vierge effarouché alors que c’était elle qui était censé être vierge. Pitié un corps c’était un corps, tout le monde en avait un, ce n’était pas comme si c’était quelque chose d’horrible, surtout pas le sien, elle avait été gâté par dieu la dessus. Mais ce fut plus la réplique du jeune homme qui attisa l’intérêt de la jeune femme que son geste de se cacher les yeux. C’était quoi ce genre de réplique comme quoi il n’avait rien vue. Alors qui se risquait à la regarder peut-être, la jeune femme haussa un sourcil. Il était marrant, mais cet attitude c’était d’un ridicule. La jeune femme décroisa ses bras et li lança d’un ton visiblement moqueur.

"Quoi t’as jamais vu de seins de ta vie? T’as quoi, 12 ans?"

C’était une ironie assez évidente, même si ce gars agissait en gamin elle doutait qu’il en était vraiment un. Elle était peut-être arrogante et désagréable, mais elle devait donner ce qui revenait aux autres. Ce gars avait une belle gueule. Et à sa grandeur il était très peu probablement qu’il soit si innocent qu’il ne le laisse paraître. La jeune femme à la peau basanée décida alors de continuer de vaguer à ses occupations. Après tout, elle voulait prendre du temps pour elle. Elle prit donc quelques éléments de sa trousse et se mise à marcher vers le jeune homme, mais préféra s’arrêter aux miroirs juste à côté. Elle déposa ses choses sur le petit comptoir devant et lança un sourire moqueur au jeune homme encore dans son coin. Peut-être que ce n’était pas très gentil de rire de lui aussi ouvertement, mais ce n’était pas comme si ça allait vraiment l’affecté, du moins c’était ce qu’elle pensait. Ce gars devait avoir son âge il devrait être totalement immature pour qu’une réplique aussi puéril l’affecte véritablement.
Jeremiah Drysdale
avatar

Résident
Teenagers
Résident☢ Teenagers


Masculin Surnom Surnom : jay
Âge du Perso Âge du Perso : 16
Orientation Orientation : Hétérosexuel
Admission Admission : 8 juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1587

Age Age : 23
Messages Messages : 13
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : 5/7

SECTES SECTES :
/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'm so good that I'm so bad | PV Jeremiah Mar 30 Juil 2013 - 21:16

Mais cette fille était complètement folle de se balader à poil comme ça, dans un lieu commun. De plus, dans un lieu commun rempli de délinquants, de criminels, Jeremiah pouvait parier que des violeurs faisaient partie du lot. Heureusement pour eux, le jeune homme ne connaissait pas leur identité. Il ne se voyait pas capable d’habiter dans le même endroit que de telles raclures, juste l’idée que des monstres de ce genre se cachent parmi-eux lui levait le cœur. Tout ça pour dire que cette fille aurait eu intérêt à faire comme lui et à surveiller ses arrières. Elle était chanceuse d’être tombée sur lui, qui n’avait vraiment pas envie de voir quoi que ce soit, ça le gênait trop. Le plus bizarre, c’était qu’elle ne semblait pas gênée du tout, alors qu’elle aurait dû. C’était bien elle qu’il avait vu, mais pas plus qu’une fraction de seconde hein, avec rien qui en laisse à l’imagination sur le dos. Le jeune homme aux cheveux noirs détourna même le regard lorsqu’elle décroisa les bras, on ne pouvait pas dire que ses sous-vêtements cachaient grand-chose. Il devait trouver un moyen de se dérober à cette conversation sans lui donner l’impression de fuir ou d’être intimidé. Pas facile. Il ne voyait pas d’ouvertures se présenter dans le moment. Le mieux serait probablement d’aller prendre sa douche, comme prévu, sans lui accorder trop d’attention.

Avant qu’il ait pu mettre l’opération « Aies l’air cool et vas te laver », faute de nom plus original comme « Aigle Bleu » ou « Mambo Jackson », en marche, la fille de son dortoir, dont il ne se rappelait plus le nom (à moins qu’elle ne lui ait jamais dit en fait), lui lança un de ses, ô combien spirituels, commentaires.  Voilà que, en plus d’adopter une attitude cavalière franchement dangereuse entre les murs de cet établissement, elle se moquait de lui et de sa gêne devant le corps des inconnues un peu trop sexy pour leur bien habillées en dentelle… Non. Il n’avait pas pensé ça pour vrai. m*rde. De plus, Jeremiah détestait qu’on le traite de gamin. Il n’était plus un gamin depuis longtemps. Il se renfrogna alors en grognant avec peu de conviction :

« Boucle-la… »

Il décida alors de mettre son plan à exécution, maintenant que le serpent avait une fois de plus craché son venin. Il se dirigea alors vers son casier. S’il ne lui accordait pas plus d’attention, elle allait probablement se fatiguer et aller enquiquiner quelqu’un d’autre. Lorsqu’il ouvrit sa case, il vit qu’elle était toujours là. m*rde. Pourquoi elle ne partait pas. L’adolescent se mit alors à fouiller dans ses affaires sans but, faisant semblant de chercher quelque chose. Il voulait être sûr qu’elle s’en aille avant d’aller se laver. Il ne se sentait pas en sécurité lorsqu’elle était là. Mais rien n’y faisait. Elle ne décollait pas. La patience, déjà menue, de Jeremiah commençait à vraiment se réduire. Non, mais. Pour qui elle se prenait cette grognasse. Soudainement, il était un gamin parce qu’il n’avait pas envie de la reluquer. Il n’était pas un gamin, il avait le même âge qu’eux. Enfin, il croyait bien. À les voir, ils avaient l’air d’avoir plus ou moins le même âge que lui. Et puis, pour qui elle se prenait pour penser que tout le monde avait envie de la voir en petite tenue hein? Juste parce qu’elle était un peu canon aux yeux de certains, ça ne voulait pas dire que tout le monde devait être à ses pieds à endurer son caractère de m*rde. Ce petit manège mental n’eut pas pour effet de calmer le jeune homme, loin de là. De plus, il voyait toujours du coin de l’œil qu’elle ne bougeait pas hors de la pièce. Énervé au possible, il claqua la porte de sa case en lui répliquant, vraiment en retard :

« Et tu sauras que j’ai 16 ans. Pas 12, okay? »

Il avait dit cela avec tellement de sérieux que cela ne faisait que confirmer le point de cette pimbêche. Il avait vraiment agi en gamin. Ce qu’il pouvait être c**. C’était lui tout craché. Se mettre dans la m*rde avant, penser après. Jeremiah tenta alors de fuir sa honte dans son casier, le rouvrant et se remettant à fouiller en priant pour qu’elle n’attrape pas la perche qu’il venait de si stupidement lui tendre. Plutôt rêver, elle allait sauter là-dessus comme la misère sur le pauvre monde, comme disait le pasteur. Il ne savait pas trop pourquoi il pensait à lui maintenant. Dans une telle situation ça ne lui faisait pas vraiment honneur.
Karmina Lolth
avatar

Résidente
Teenagers
Résidente☣ Teenagers


Féminin Rien

Surnom Surnom : Mina
Âge du Perso Âge du Perso : 20
Orientation Orientation : Bisexuelle
Admission Admission : 10 juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Retirée

Teen's Teen's : 1980

Messages Messages : 338
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :


Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: plus d'une trentaine
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/t2258-karmina-lolth
MessageSujet: Re: I'm so good that I'm so bad | PV Jeremiah Mer 31 Juil 2013 - 20:05

L’inquiétude en lien avec sa manière de s’habiller ou alors d’agir n’avait jamais été présente chez la jeune femme. Peut-être en effet qu’elle aurait mieux fait de se tenir plus tranquille et de s’habiller un peu plus, de ne pas se balader en sous vêtement ou bikini. Mais vraiment un ou l’autre il n’y avait pas grand différence. Peut-être qu’elle aurait mieux fait de surveiller son comportement et être moins provocatrice et vulgaire dans ce qu’elle disait et faisait. Par contre, jamais elle n’avait fait attention, jamais au monde elle n’avait eu peur d’être provocatrice et pourtant, elle avait fréquenté des endroits parfois bien plus bourré de détraqués que ce simple centre. Centre qui n’allait l’avoir que pour une année d’ailleurs. Elle n’allait pas s’attarder ici. Même si elle s’était fait promettre de ne pas se faire mettre en prison, elle n’allait pas rester sagement pour se prendre un autre foutue emprisonnement. D’accord ce centre pouvait avoir l’air d’un hôtel cinq étoiles quand on le comparait à tout le reste qu’elle aurait pu subir, mais ce n’était pas le cas pour elle. Donc que cet endroit soit bourré de n’importe quelle sorte de personnes, elle n’allait pas se changer simplement pour une année. Il ne lui était jamais rien arrivé, alors pourquoi cela changerait. Et s’il y avait un rigolo qui voulait tenter quoi que ce soit, la jeune femme savait se défendre. Et les membres de son dortoir avaient eu la preuve qu’elle n’avait pas les poings dans ses poches. La jeune femme savait se battre, même si ça faisait un bon moment qu’elle s’était vraiment battue dans un combat à la presque loyale. Parce que dieu savait que dans les combats de rues les combats étaient rarement totalement loyale. C’était tellement plus simple avec les courses de voitures

Chose qui n’était pas pris en compte par la jeune femme, surtout parce qu’elle ne l’avait jamais vraiment su, c’était qu’avant son internat dans ce centre, elle avait le facteur grand frère. Un grand frère assez balaise qui allait casser les jambes à des péquenots qui osait manquer de respect à sa petite sœur. Elle l’avait su pour une fois quand elle était vraiment plus jeune, mais plus depuis ses 18 ans. Enfin bref, peut-être qu’elle s’en apercevrait à la dure un jour. En attendant que cela arrive, cela ne l’empêchait pas de se moquer des autres résidents pour quelconques raison que ce soit. Comme ce gars qui avait eu la malchance, ou la chance peut-être vu ce qu’elle ne portait pas, d’entrer dans les vestiaires au moment où elle se faisait un petit moment de fille en solo. Attention, on ne parle pas de masturbation, mais bien de soin beauté ici. La jeune femme s’était rendu au miroir près de là où le jeune homme était en lui lançant un petit regard narquois et moqueur. Elle allait pouvoir faire ses sourcils en étant tranquille et puis se mettre de la crème. Pas besoin de dire que quand le jeune homme à la chevelure noir lui dit de se la boucler tout ce qu’elle lui répondit sur le coup fut un rire. Il était mignon en plus de son joli petit cul. Mais vraiment, avoir été plus méchante, elle l’aurait probablement accoté dans le casier pour lui mettre du mascara, ça aurait été trop drôle. Mais quand même, elle n’était pas du genre à déshonorer l’orgueil masculin d’un homme en conflit avec sa sexualité. Il fallait parfois avoir du respect envers les autres et l’orgueil des mâles mure ce n’était pas une chose avec laquelle on jouait aussi aisément.

Voilà pourquoi après avoir passé un moment à l’ignorer, quand il lui lança sa réplique la jeune femme s’arrêta de bouger et faillit perdre pied et glisser sur le carrelage en rigolant. Mais elle ne fit que se retourner d’un coup un air incrédule accrocher au visage avec un. « You fucking Kidding me » Mais visiblement le… GAMIN qui se cachait la tête dans son casier ne rigolait pas. « HO MY GOOOD » S’exclama-t-elle alors qu’elle se mettait à se marrer. C’était la meilleure, ce gars avait 16 ans! C’était un enfant!... fuck elle lui avait regardé les fesses, elle était tellement une cougar. Mais même ça ne l’empêcha pas de rire et puis ce fut plus fort qu’elle. Elle se retourna et fouilla dans sa trousse pour attraper son mascara. En se disant que c’était clairement un message envoyé par dieu. Ce gars n’avais pas d’orgueil male, c’était qu’un enfant, elle pouvait très bien le maltraiter de la sorte sans remord. Elle se retourna de nouveau vers lui et marcha vers lui, l’outil de torture, de beauté pardon dans une main.

"Ahaha excuse moi de mon erreur! Et quoi tu t’es fait mettre ici pour avoir voler une peluche?"

La jeune femme se positionna devant lui, ouvrant dans un claquement la porte du casier au complet, laissant sa main plaqué dessus. Elle le coinçait entre elle et sa case. Elle lui montra alors le mascara avec un large sourire et lui annonça.

"T’aurais mieux fait de voler une robe avec tes airs d’écolière sweetfuck~ ahaha"


HRP
Spoiler:
 
Jeremiah Drysdale
avatar

Résident
Teenagers
Résident☢ Teenagers


Masculin Surnom Surnom : jay
Âge du Perso Âge du Perso : 16
Orientation Orientation : Hétérosexuel
Admission Admission : 8 juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1587

Age Age : 23
Messages Messages : 13
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : 5/7

SECTES SECTES :
/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'm so good that I'm so bad | PV Jeremiah Mer 7 Aoû 2013 - 0:13

C’était lui qui aurait mieux fait de la boucler. Lui et sa grande gueule, il disait un mot à l’heure et celui-ci le foutait dans des situations pas possibles. Il aurait pu se la fermer, et il aurait pu aller prendre sa douche tranquille. Mais non, il fallait qu’il laisse son orgueil mal placé dire des conneries à travers sa bouche pour être sûr qu’il ne s’en sorte pas comme ça. Jeremiah croyait qu’il avait sensiblement le même âge que les autres résidents, après tout c’était bien un centre pour jeunes délinquants, ces délinquants se devaient d’être jeunes. Mais de toute évidence, il était plus jeune que celle-là, au point de causer une hilarité des plus mal placées. Qu’est-ce que ça pouvait bien lui faire qu’il ait 16 ans? Ou 18 ans? Ou 45 pour ce que ça pouvait lui foutre. Ce n’était pas de ses affaires, il ne savait pas pourquoi il avait eu la brillante idée de lui dire ça, à elle, entre toutes les personnes que ce foutu bâtiment contenait, il fallait que ça soit à elle. De toute évidence, cela faisait son évènement de la journée à voir sa réaction. Pourquoi les gens ne le laissaient-ils pas tranquille? Lui les laissait tranquilles, ce n’était pas juste. Et voilà, la grognasse n’arrêtait pas de se gausser. Le jeune homme lui, ne voyait pas ce que ça avait de si drôle dans le moment. Okay, il avait 16 ans, on pouvait passer à un prochain appel maintenant.  Il ne devait certainement pas être le seul . Et elle, quel âge avait-elle si elle pouvait se permettre de se payer sa tête de telle façon? Elle ne devait pas avoir 2 ans de plus que lui, quelle idiotie.

Il était bien occupé à regarder son casier en espérant stupidement qu’elle lâche le morceau. Mais son dernier éclat de voix indiquait qu’elle se rapprochait en fait de lui. Il voulait ignorer cette remarque stupide quant à la raison de sa venue ici. Lui avait-il demandé comment elle s’était retrouvée là? Non. Et pourquoi? Parce que ça ne l’intéressait pas du tout. Jeremiah ne voyait aucune raison de lui répondre là-dessus. Cependant, il n’aimait pas du tout l’idée de tourner le dos à une présence hostile qui s’approchait, ce qui était bien logique. Lorsqu’il se retourna, il la trouva bien plus proche, dangereusement proche, qu’il ne l’avait imaginé. Elle était presque sur lui. L’adolescent fit un pas vers l’arrière, seulement pour se heurter à son casier. La fille elle, fit claquer la porte qu’elle maintenait, le coinçant sans scrupules entre elle et la structure. C’était quoi ça? À quoi elle jouait? L’intruse venait plus que d’entrer dans sa bulle, c’était inacceptable. Le jeune homme aux cheveux noirs ne put empêcher la panique dans transparaitre sur son visage pour un moment, alors qu’elle lui montrait une bouteille de mascara. Mais qu’est-ce qu’elle voulait? Il ne lui avait rien fait. C’était quoi ce bordel à la fin? Ç’aurait pu être une petite plaisanterie innocente, alors qu’elle le traitait d’écolière. Mais Jeremiah n’aimait pas du tout les accents qu’il entendait dans cette phrase et, surtout, le peu de distance qu’elle laissait entre eux.

Il ne se sentait pas simplement mal à l’aise, il était tout simplement menacé par la présence de cette fille qui voulait lui faire il ne savait quoi, il n’avait même pas envie d’imaginer. La seule solution qui lui semblait plausible dans cette situation était de l’ôter de là, le plus vite possible. D’un geste brusque de la main vers son épaule, il la repoussa. Le coup n’avait rien de doux, au contraire, il ne lui demandait pas de s’ôter de son chemin, il faisait lui-même le travail. Conscient qu’il avait paniqué sur le moment, il fit un pas vers le côté pour augmenter encore plus la distance entre eux.

« Je veux juste prendre une douche, laisse-moi tranquille », décida-t-il d’avertir sans pouvoir cacher la certaine peur dans sa voix.

Il ne fallait jamais entrer dans sa bulle comme ça. Elle avait eu de la chance qu’il décide de la pousser plutôt que de lui envoyer un poing dans le visage ou le ventre. C’était un réflexe de survie. Ça lui avait bien servi dans le passé et de toute évidence, cela continuait à le servir.
Karmina Lolth
avatar

Résidente
Teenagers
Résidente☣ Teenagers


Féminin Rien

Surnom Surnom : Mina
Âge du Perso Âge du Perso : 20
Orientation Orientation : Bisexuelle
Admission Admission : 10 juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Retirée

Teen's Teen's : 1980

Messages Messages : 338
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :


Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: plus d'une trentaine
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/t2258-karmina-lolth
MessageSujet: Re: I'm so good that I'm so bad | PV Jeremiah Dim 18 Aoû 2013 - 3:17

Okay, peut-être qu’elle n’était pas des plus correcte en voulant mettre du mascara à ce gamin. Mais là, elle était enfermée ici pour une longue durée encore. Et jusqu’à maintenant c’était plutôt ennuyant, elle devait bien trouver un moyen de se distraire. Si ce n’était pas en tapant sur des imbéciles, ce devait bien être autre chose. Après tout, on pouvait dire que c’était déjà mieux que rien. Elle n’avait pas pensé à le tabasser malgré son caractère de m*rde qu’il avait avec tout le monde. Faudrait montrer à ce kid qu’il avait beau être un loner, là il vivait en société et en collectivité, c’était la moindre des choses qu’il interagisse avec les autres. Quitte à les envoyer chier. Remarque, oups, ça c’était peut-être de sa faute, après tout la seule fois où il l’avait fait, elle l’avait envoyé paitre en beauté en lui menaçant que lui casser la gueule. D’accord, peut-être qu’elle n’avait pas aidé le cas de ce mioche, mais quand même, il était comme ça même avant qu’elle ne l’envoie chier. Et puis, c’était pas comme s’il avait bien choisi son moment d’interaction. On avait beau n’avoir aucune notion sociale, il y avait des choses qui étaient quand même plutôt évidente. Du genre, fait pas chier la fille qui parle le plus fort, parce qu’elle va clairement te répondre, surtout quand on vient d’insulter sa maman. Et même si certains disaient que ceux qui aboyait le plus fort ne mordaient pas, c’était pas le cas pour le jeune femme. Elle, elle aboyait à tue-tête et mordait sans retenu pour broyer vos os. C’était charmant quand même, non? M’enfin tout cela pour dire qu’il était préférable de ne pas la chercher parce qu’on l’a trouvait. Alors valait mieux ne rien dire et baisser la tête que de répondre.

Bon c’est certain que dans le cas où elle essayait de vous mettre du mascara de force alors que vous étiez un pauvre adolescent innocent, c’était dur. Maaaiiiis encore là, valait mieux ne rien faire. Malheureusement pour le jeune homme, ce ne fut pas sa décision. En fait, cela allait être beaucoup plus intéressant l’air de rien. Mais, il n’allait surement pas passer un bon quart d’heure. Évidemment, pas besoin de dire que quand il la poussa, la jeune femme recula. La jeune femme à la peau basanée ne tomba pas à la renverse, mais du faire quelque pas pour reprendre c** équilibre. Puis, elle resta là à le fixer. Il venait de la pousser là? Elle rêvait! Il lui lança alors en braillant qu’il ne voulait que se doucher. Elle ne comprenait pas pourquoi il résistait. Si elle li en mettait tout de suite, il allait dans la douche, il pourrait tout enlever. Mais là, c’était une autre partie, il avait levé la main sur elle. Les paris pouvait commencer, elle ne comptait pas être aussi gentille. Ce gamin trop féminin allait se retrouver avec du mascara sur les cils de gré ou de force. Et visiblement ça allait être de force, au plus grand plaisir de la jeune femme. Cette dernière esquissa d’ailleurs un large sourire en lui lançant.

"Roh, arrête de pleurnicher, tu n’auras qu’à bien te laver ma chouette~"

Elle espérait sur lui qu’il savait se défendre, parce qu’elle ne lui ferait pas de cadeau. La jeune femme s’approcha de deux nouveau pas vers lui. Un air malin et vicieux accroché à son regard. Elle le toisa et toujours tout sourire lui annonça la grosse erreur qu’il avait fait. En faite, elle ne lui annonça pas, elle lui exposa sous forme de menace, tout simplement.

"Tu lève la main sur moi, de n’importe quelle manière… et c’est pas que les cils que tu vas avoir d’une fille."

Karmina l’agrippa alors d’un coup par un poignet et le tira vers lui pour lui faire perdre son centre de gravité et le déséquilibre. Ensuite, aussi simple que ce fut, elle lui fit un jambette et le plaqua rudement et sans douceur à plat ventre contre le carrelage des vestiaires. Rapidement, elle s’assit sur le haut de son dos en coinçant ses bras dans l’articulation de ses genoux. Puis elle rigola en dévissant le tube de mascara. Elle déposa le contenant juste devant son visage et d’une main elle alla l’attraper sous le menton pour lui faire redresser sa tête. Elle chantonna légèrement en se pencha légèrement vers lui. Pas assez pour perdre son avantage, mais juste assez pour le faire flipper. Elle était morte de rire.

"Tu va être trop belle ma coquine~ ahaha!"

Et oui, elle ne s’arrêta pas là et lui appliqua une bonne couche de mascara rendant ses cils encore plus noir, long et fournis. Qu’il était belle!! C’était peut-être un peu méchant maintenant qu’elle y repensait. Aha, cela en était d’autant plus drôle. Surtout considérant que son mascara était pénible a enlever, super waterproof du démon!
Jeremiah Drysdale
avatar

Résident
Teenagers
Résident☢ Teenagers


Masculin Surnom Surnom : jay
Âge du Perso Âge du Perso : 16
Orientation Orientation : Hétérosexuel
Admission Admission : 8 juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1587

Age Age : 23
Messages Messages : 13
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : 5/7

SECTES SECTES :
/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'm so good that I'm so bad | PV Jeremiah Mer 4 Sep 2013 - 0:30

Il avait déjà bien vu que cette fille n’était pas bien et avait constaté la violence dont elle avait fait preuve si gratuitement contre l’autre gars du dortoir. Mais, il avait fallu que Jeremiah fasse l’idiot et la pousse de cette façon. Il aurait été plus brillant de faire preuve de diplomatie, mais ce n’était pas un champ dans lequel il excellait, loin de là. Il avait paniqué pendant un moment et voilà une autre erreur fatale qui s’ajoutait à son registre. On aurait dit que la cinglée n’attendait que ça, une bonne excuse pour péter les plombs et sa gueule par la même occasion. Oui, l’adolescent était grand et fort, mais il avait toujours fait bien attention de se tenir le plus loin possible des bagarres. De toute évidence, il n’avait pas l’instinct de tueur de cette fille, et ce n’était pas un compliment. Juste à voir son sourire de débile, le jeune homme aux cheveux noirs commença à craindre ne serait-ce que pour son intégrité physique. Il la toisa sans bonne raison, sachant très bien qu’il n’arriverait pas à l’intimider. Cependant, il ne voulait pas qu’elle sache à quel point il craignait de subir le même sort que leur colocataire.  Voilà qu’elle le menaçait. Si elle ne voulait pas qu’on lève la main sur elle, elle n’avait qu’à pas faire chier le peuple à la fin. Quelle psychopathe, franchement.  Jeremiah pensait qu’elle en resterait là, avec son petit numéro de pitbull, il se permit alors de l’envoyer paître de bonne façon.

« Tu peux aller te- woah! »

Il n’eut pas le temps de terminer sa phrase avant que la jeune femme le tire brusquement vers l’avant. L’adolescent ne compris rien de la suite, mis à part qu’il se retrouvait allongé sur le sol et qu’il s’était mordu la lèvre inférieure dans sa chute, alors que son menton heurtait durement le carrelage. Un soudain poids l’empêcha de se relever avant qu’il n’ait même le temps d’y penser, le voilà qui était bel et bien prisonnier, en quelques secondes. Il avait fait une grave erreur en se mesurant à cette folle, c’était certain. Tout ça pour du mascara? Était-ce vraiment ce qu’elle avait en tête? Jeremiah tenta de se débattre, mais elle avait immobilisé ses bras. Il n’aimait vraiment pas le tournant que prenait cette situation, comme s’il avait déjà aimé quoique ce soit de cette situation. Ouais, une fille canon était assise sur lui, mais ça n’avait rien, rien d’amusant, car cette fille canon s’avérait être une tarée violente. Il émit un grognement surpris lorsqu’elle l’obligea à remonter le visage. Tout ça pour du maquillage? Sérieusement? L’adolescent aurait pu calmement attendre qu’elle ait fini de l’humilier, se contant chanceux que ce ne soit pire. Mais non, il ne supportait pas ce geste, cette proximité, il n’en voulait rien.  Cette fille le terrifiait et elle le savait bien, malgré tous ses efforts. La panique commençait sérieusement à prendre possession de lui alors qu’elle appliquait le maquillage à ses cils, comme annoncé. Le commentaire qu’elle émit à la fin fut celui qui fit déborder le vase, il ne se laisserait plus jamais traiter de la sorte. Au risque de se faire crever les yeux il releva sa tête du plus qu’il le pouvait, espérant la frapper du derrière de sa tête, ou du moins la surprendre et échapper à son emprise sur son menton. Peut-être que ce n’était que du mascara, une petite blague, mais il ne le voyait pas de cet œil. Il n’allait pas la laisser penser qu’elle pouvait le dominer de la sorte, faire ce qu’elle voulait, le traiter de tous les noms. Ça non, non, ça ne se passerait pas comme ça. Rassemblant sa force, il tenta de se soulever assez pour rouler sur le côté, sans savoir si cela serait suffisant pour lui faire lâcher prise, mais il se devait d’essayer, il prendrait ses jambes à son cou tout de suite après, pour sûr. Pas question qu’il reste seul avec cette dingue, si au moins il arrivait à lui échapper.
Karmina Lolth
avatar

Résidente
Teenagers
Résidente☣ Teenagers


Féminin Rien

Surnom Surnom : Mina
Âge du Perso Âge du Perso : 20
Orientation Orientation : Bisexuelle
Admission Admission : 10 juillet 2013
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Retirée

Teen's Teen's : 1980

Messages Messages : 338
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :


Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: plus d'une trentaine
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/t2258-karmina-lolth
MessageSujet: Re: I'm so good that I'm so bad | PV Jeremiah Mer 11 Sep 2013 - 5:00

Peut-être et il est bien dit peut-être que si Karmina avait eu une enfance où elle se serait fait intimider à l’école, qu’elle n’aurait pas su se défendre et plein d’autre chose déplorable de la sorte, peut-être qu’elle aurait pu se sentir mal pour le jeune homme. Mais soyons honnête, ce n’était même pas un jeune homme à son âge, juste un gamin un peu trop naïf qui avait eu la mal chance de répondre à une provocation de la jeune femme. Surement que si la dite jeune femme avait eu un petit frère ou une petite sœur, elle se serait sentit coupable de lui faire ce coup-là. Non en fait, soyons réaliste, cela aurait surement été encore pire. Parce qu’elle aurait surement eu de l’expérience à ce genre de pratique dégradante. D’un autre côté, certes elle savait que cette situation n’allait pas plaire à son compagnon de dortoir. Mais honnêtement, elle ne trouvait pas méchant ce qu’elle lui faisait. Ce n’était pas particulièrement gentil, mais elle ne voulait pas lui faire mal. En plus, il lui avait dit qu’il allait prendre une douche, il pourrait se laver et ça n’aurait été qu’une mauvaise blague. Parce que oui, pour la jeune femme à la peau basanée, seulement vêtue de ses dessous, c’était ce que c’était, une blague. Elle se marrait d’ailleurs. Elle trouvait cela marrant et bon, en plus, elle n’allait pas se cacher qu’il était mignon et avec un petit côté féminin. Okay, soyons clair, pas féminin dans son attitude, ni même dans son physique général, mais ses traits étaient fin et délicat et il avait de longs cils noirs. C’était donc en voulant rigoler un peu qu’elle l’avait pris pour cible, rien de réellement démoniaque et avec des intentions horribles et à long termes. Le plus qu’elle risquait de ramener, c’était son âge aha!

"Aller profite! Ce sera surement la seule fois où tu auras une chix en dessus par-dessus toi ainsi! AHA!"

Mais, encore une fois, peut-être qu’elle aurait dû se taire et ne pas jouer avec sa chance. Bien que pour elle ce n’était aucunement de la chance. Elle savait se battre, et très bien appart de ça. Néanmoins, ses jours de combats de rues étaient loin derrière elle. Et bien que ce gars n’ait que 16 ans, il était quand même bien plus grand qu’elle et massif. Elle savait immobiliser les gens, mais la différence de taille n’était jamais à prendre à la légère. Évidemment, pas besoin de dire que le jeune garçon faisait beaucoup moins crédible avec le mascara appliqué sur ses longs cils. Là, c’était totalement flagrant. Et quand la jeune femme voulut reprendre le tube du mascara, il se mit à se débattre. Surement plus violemment que ce que la jeune femme en dessous de dentelle aurait pu prévoir. Il réussit à la projeter sur le côté alors qu’elle perdait l’équilibre. Parlant de chance, manque de vaine, le banc en bois était juste du côté où elle fut projetée. Karmina se cogna durement la tête sur le coin en bois alors qu’elle tombait au sol un peu sonnée. Néanmoins, lentement, elle fut en mesure de se redressé légèrement sur ses coudes. Sur le bois une belle marque rouge foncée et humide. La jeune femme espagnole releva la tête en se redressant toujours. Elle porta une main à sa tête en soufflant « aouch… » en fixant son regard sur le jeune homme, sa tête légèrement penché sur le côté encore. Sa main libéra sa tête alors qu’elle la regardait, rouge carmine. Ce connard l’avait fait saigner? C’était plus que du mascara qu’il allait avoir dans le visage.

"You Fuckbag!"

Sur ces beaux mots, elle se releva d’un coup pour pouvoir aller lui mettre son poing dans le visage. Mais à peine relevée, la pièce vit un tour complet et la douleur à la tête la reprit d’un coup. Son regard passa de furieux à totalement perdu, sans pour autant quitter le jeune homme des yeux. Mais rapidement, tout devint noir et elle tomba à genoux, puis s’affala au sol inconsciente. Voilà ce qui arrive quand on joue avec sa chance.
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I'm so good that I'm so bad | PV Jeremiah

I'm so good that I'm so bad | PV Jeremiah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» oh sometimes i get a good feeling[17/05 à 13h46]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teenagers ::  :: ► Salle de Bain :: Vestiaires-