AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

La gratuité de la rage et du bonheur.

Lucy Cantarella
avatar

Résidente
Modérateen
Résidente♥ Modérateen


Une mèche de couleur sur une tignasse brune-rousse, des yeux vairons verts et ambre, un sucette ou deux à la bouche, un balafre et un air de sale gosse vandale ? Ouais, c'est Lulu.
Je ne sais plus qui je suis.
Féminin Play with friends is funny ! Bad Day

Surnom Surnom : Lulu Lu Lune Rabbit Rab'
Âge du Perso Âge du Perso : 18 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuelle
Admission Admission : 17th August 2009
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Retirée

Teen's Teen's : 6964

Age Age : 22
Messages Messages : 3058
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : 2 passages par semaine minimum.

RP' RP' : Rps de Lulu :
Arrivée
Tendance à chercher la merde
Relations familiales.... Et vestimentaires.
Tendance à faire des blagues stupides
Intérêt psychanalytique nul
Liens avec le passé
Amitié féminine
Angoisses
Les bonnes manières
Toujour sociable et ouvert
Les souvenirs comme les œufs : faut les batture pour que ça prenne forme
Tendence à être aimable
Bien manger, leçon 1
Adotpion d'une boule de poils
Lapin
Dessinez c'est gagné
Ambiance festive
Eau de javelle
Lies et les conneries
Service d'accueil
Admiration pour les mères
Service d'accueil pour camé, bonjour


Réservations :
[*]You ?[/list]

MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :
De Teenagers des Mangas De l'Art D'écriture Des Sims Des Pâtisseries Du Théâtre Musique Musique Classique Des Bonbons De WOW De la Photographie De la Peinture Du RPG Des Chats Des Animaux Des Sucreries Des Echecs Des Fruits Des Voyages Des Jeux Vidéos De Mozilla Firefox Du Rock De la Lecture De la Playstation Des Sucettes Des Glaces De Link Des Free Hugs Des Ordinateurs

Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: 2
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/admissions-f3/cantarella-lucy-en
MessageSujet: La gratuité de la rage et du bonheur. Dim 25 Aoû 2013 - 2:14

Okay, okay, où.... sommes-nous.

Seth Carter. Vous êtes au bord de la piscine à profiter du soleil pour vous refaire votre bronzage divinement parfait (du moins tel que vous l'imaginez puisqu'en aucun cas vous ne vous mettriez ici par un temps pareil i vous craigniez de vous changer en glace vanille fraise) et vous vous attendez à ce que le monde se comporte avec vous de la même manière que vous vous comportez avec lui, c'est-à-très-bien-dire, avec indifférence.

Sauf que voilà. Le ciel est bleu, le soleil brille, pas un pet de nuage à l'horizon, les arbres sont feuillus et verts comme le veut la tradition estivale, et les oiseaux chanteraient si on ne leur jetais pas des cailloux, à ces foutus pigeons, pour tuer le temps, un des rares temps libres laissés par l'armada de gentils botte-culs qui nous obligent à lever notre dit cul (car c'est bien le notre qu'ils bottent ces cons, comme si ils pouvaient pas, maso qu'ils sont, se taper eux-mêmes entre eux le derrière) et vous avez monsieur, oui, monsieur, besoin de dormir pour rattraper vos heures de sommeils perdues à forces de cauchemars et de confiances nocturnes avec une jolie blonde. Comment ça c'était la semaine dernière ?

Bref. Tous ces détails, aussi croustillants et chatoyants soient-ils, ne vous empêchent en rien d'être plié à votre destin déjà d’ors et déjà écrit par la plume de deux sadiques en herbes (ou en arbres millénaires) et rien ne pourras vous en faire réchapper.

Bonne nouvelle pour vous, vous n'en savez encore rien.

Mauvaise nouvelle pour vous.... Vous n'en savez encore rien.

Car un singe farceur à la mèche rouge, au t-shirt volé et délavé, aux basques immondément retravaillée à la gouache abtraitiste (oui, je dis bien immondément et abstraitiste, si je veux d'abord), au baladeur également volé passant en boucle Let's Bang à un volume déraisonnable pour faire dans l'euphémisme, aux sceaux de peintures pleins et chatoyant....

...

*Tousstouss*

... S'approche de la piscine en sifflant. Il pose les deux sceaux sur le rebord, à à peine deux mettre de vous, s'étire, vous salue de la main, donne un coup de pied au premier sceau qui tout naturellement fini dans la piscine en y laissant une voluptueuse danseuse de pigment rouge s'y élancer et se répandre, avant de lui envoyer un partenaire de ballet et de fusion.

Quelle formidable allusion sexuelle que voilà.

Vous vous en étonneriez peut-être si seulement vous aviez bien les yeux ouvert, assomés par la chaleur que vous êtes. Vous vous dîtes sans doute simplement que la situation à quelques traits fantasmagoriques. Et tout à votre sommeil, ou à ces questions, ou à d'autres pensées et que sais-je encore, (je n'ai aucun contrôle sur vous, si ça se trouve vous êtes en train de jouer aux cartes) vous n'avez pas remarqué que le fan néophyte des Shaka Ponk s'était calmement les mains dans les poches, placé derrière vous et vous a...


... Gentiment poussé du pied.

Que c'est beau l'acte gratuit.

_________________________
Aimer pardessus tout ?

♪In♫Sane♪
J'ai déconné, mais j'ai pas trop vécu...
Modérateen : une question ? Un problème ? Un p'ti MP par ici !
Seth R. Carter
avatar

Résident
Teenagers
Résident☢ Teenagers


Masculin Rockeur

Surnom Surnom : Reed/Carter/The Cardinal
Âge du Perso Âge du Perso : 19 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuel
Admission Admission : Il y a pas très longtemps...
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1782

Age Age : 23
Messages Messages : 153
Disponibilité Disponibilité : Au moins une fois par jour

MEDAILLES MEDAILLES :


SECTES SECTES :
/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La gratuité de la rage et du bonheur. Lun 26 Aoû 2013 - 22:16

« Cause I really always knew that my little crime, would be cold that's why I got a heater for your thighs. And I know, I know it's not your time but bye, bye. And a word to the wise when the fire dies. You think it's over but it's just begun but baby, don't cry. You had my heart at least for the most part, ‘cause everybody's gotta die sometime. We fell apart, lets make a new start, ‘cause everybody's gotta die sometime, but baby, don't cry…»

Ce qu’il voulait, ce n’était qu’un petit coin de paradis, une existence banale, une vie tranquille. Il aurait aimé vivre en paix et être reconnu comme étant un jeune homme bien, qui avait réussis dans la vie. À la place, il connaissait l’enfer, une existence cruelle, une vie tout sauf tranquille. Il ne vivrait en paix que lorsqu’il serait sorti de ces murs. Il ne serait jamais reconnu comme un homme bien, il serait reconnu comme étant un voyou, un bon à rien qui avait tout gâché…Comment vivre cette vie? Il savait son destin semé d’embûches sur lesquelles il allait sans cesse trébucher, pour le restant de ses jours. Il était un brigand, un voleur, un imbécile. Il n’était rien d’autre qu’un échec. Il n’avait même plus envie de se battre…Le courant de la rivière tumultueuse de sa vie allait le porter, le bercer violement et le faire fracasser son corps contre les immenses rochers des épreuves qui allaient se dresser sur son chemin. Et si, au bout des rapides, il survivait, alors là seulement serait le signe qu’il pouvait continuer son chemin sans plus rien craindre. Sinon, il finirait noyer par les flots en colère…Mais la plus grande force dans le cœur d’un homme, c’est de tomber et de savoir se relever…Et il allait se battre, toujours plus, pour se redresser, pour ne pas perdre pied; c’était dans son instinct primaire, dans ses gènes.

Seth fut réveillé à la même heure qu’à l’habitude, ce qui voulait dire, bien entendu, trop tôt pour lui. Seigneur que le temps lui paraîtrait moins long s’il n’avait pas ce fichu horaire et qu’il pouvait passer son temps à dormir. À la place, il devait se lever, aller en cours ou à des rendez-vous. Il ne se sentait plus maître de son temps et de ses agissements. Comment le pourrait-il avec les militaires qui patrouillaient toujours les alentours? Il ne le pourrait simplement pas. Pourtant, Le Cardinal trouvait toujours un moyen pour aller relaxer près de la piscine et des fois pour y faire une petite sieste, histoire que la journée passe moins vite. Il s’isolait ainsi, insaisissable pour les autres jeunes qui résidaient en ces lieux. Alors, ayant trouvé un peu de temps, il alla s’installer près de l’eau, sans son t-shirt, profitant du haut soleil qui régnait dans l’immensité azurée du ciel. C’était calme, malgré les activités qu’il y avait près de lui. Il ne prêtait attention à personne car il ne les connaissait nullement et il semblait au jeune homme à la crête rougeoyante que les autres résidents ne lui prêtaient pas attention non-plus. Alors il s’allongea sur une chaise longue, les jambes étendues, les bras derrière la tête.

Il dû s’assoupir, confortable qu’il était. Seth s’était endormi au sec, sous le chaud soleil de la Californie, pourtant, il se réveilla lorsqu’il sentit sa chaise bouger. Mais il était trop tard. Il prit conscience de ce qui s’était passé seulement lorsqu’il toucha l’eau. Le choc fut grand et ce n’était pas le moyen de le réveiller qui lui plaisait le plus. Le souffle coupé, il remonta à la surface avec une grande respiration, toussant, sentant ses yeux lui brûler à cause de l’eau qu’il avait dedans. Il regarda tout autour de lui, sentant bouillir une rage immonde en lui, aussi pire que celle qu’il entretenait envers l’homme qui l’avait abusé. Il rejoignit l’échelle, constatant qu’il était non seulement trempé jusqu’aux os mais qu’il était également couvert de peinture rouge. Il serra les poings jusqu’à ce que ses jointures soient d’une blancheur sans pareille.

« Qui? Je veux savoir QUI a fait ça! » Rugit-il.

Les quelques gens qui étaient présents étaient morts de rire. Pourtant, Seth riait jaune. Il était rouge de colère mais avec la peinture, rien n’y paraissait. Seuls ses yeux reflétaient toute la rage qu’il ressentait face à la personne qui venait de lui faire un coup aussi bas.

_________________________
Lucy Cantarella
avatar

Résidente
Modérateen
Résidente♥ Modérateen


Une mèche de couleur sur une tignasse brune-rousse, des yeux vairons verts et ambre, un sucette ou deux à la bouche, un balafre et un air de sale gosse vandale ? Ouais, c'est Lulu.
Je ne sais plus qui je suis.
Féminin Play with friends is funny ! Bad Day

Surnom Surnom : Lulu Lu Lune Rabbit Rab'
Âge du Perso Âge du Perso : 18 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuelle
Admission Admission : 17th August 2009
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Retirée

Teen's Teen's : 6964

Age Age : 22
Messages Messages : 3058
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : 2 passages par semaine minimum.

RP' RP' : Rps de Lulu :
Arrivée
Tendance à chercher la merde
Relations familiales.... Et vestimentaires.
Tendance à faire des blagues stupides
Intérêt psychanalytique nul
Liens avec le passé
Amitié féminine
Angoisses
Les bonnes manières
Toujour sociable et ouvert
Les souvenirs comme les œufs : faut les batture pour que ça prenne forme
Tendence à être aimable
Bien manger, leçon 1
Adotpion d'une boule de poils
Lapin
Dessinez c'est gagné
Ambiance festive
Eau de javelle
Lies et les conneries
Service d'accueil
Admiration pour les mères
Service d'accueil pour camé, bonjour


Réservations :
[*]You ?[/list]

MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :
De Teenagers des Mangas De l'Art D'écriture Des Sims Des Pâtisseries Du Théâtre Musique Musique Classique Des Bonbons De WOW De la Photographie De la Peinture Du RPG Des Chats Des Animaux Des Sucreries Des Echecs Des Fruits Des Voyages Des Jeux Vidéos De Mozilla Firefox Du Rock De la Lecture De la Playstation Des Sucettes Des Glaces De Link Des Free Hugs Des Ordinateurs

Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: 2
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/admissions-f3/cantarella-lucy-en
MessageSujet: Re: La gratuité de la rage et du bonheur. Mar 27 Aoû 2013 - 21:24

"Moi."

Lulu leva la main mollement comme on répond à une question en classe avec la certitude qu'on énonce une ennuyeuse évidence. Bien qu'il ne souriait nullement, la jeune personne ne paraissait ni triste ni en colère, ni apeurée par les conséquences de ses actes. Elle avec les yeux ouverts et droits, tout vairons qu'ils soient, et une main dans la poche, la posture affaissée, le dos courbé.

Autre détail surtout : Lulu regardait le Cardinal droit dans les yeux. Sans peur, sans haine, sans qu'une excitation hystérique ne l'anime. L'oeil clair, comme si de rien n'était.


"C'est tombé sur toi."

L'acte gratuit de vandalisme ...

Lulu s'en retourna sous les chuchotements multiples et les commentaires plus ou moins approbateurs sur ses agissements pour se diriger du côté du bâtiment. S'étirant tout en marchant et baillant à s'en décrocher la mâchoire, Il ne faisait plus ni attention à Seth, ni aux quelques personnes qui avaient été témoins de la scène : ils connaissaient la légende et le déroulement de la scène par cœur, parce que ça faisait quatre ans presque cinq que Lulu leur servait le même plat.

Apparemment certains semblaient heureux que ce coup-ci, ce ne soit pas la chaudière qui aient été remplie de peinture, et étaient largement satisfait que l'attention du célèbre vandale à la mèche rouge se soient porté sur la piscine et pas eux.

C'est ainsi qu'avec nonchalance, Lulu se préparait réellement à partir comme si de rien n'était.

Vous y avez cru hein ?

Seth Carter. Beaucoup de propositions s'offrent à vous pour répondre de cet acte gratuit. Vous pouvez lui aboyer dessus en restant d'où vous êtes ou en le poursuivant, mais vous savez comme moi que cela ne réponds pas du tout à vos attente. d'autant plus qu'il risque de vous ignorer cet imbécile inconnu qui vient de vous pisser dessus comme un chien marque son territoire.

Vous pouvez également l’attraper et le battre à mort sur place. Les témoins seraient un légers problèmes pour vos projets de réinsertion, mais ce serait légitime. Du moins du point de vu de votre logique, et de la logique commune du Californien voyou moyen. Êtes-vous un voyou Californien moyen, Seth Carter ? Ou chercherez-vous à comprendre ce qui se trimbale dans la tête de ce petit aliène ?

J'ai un certain doute sur la probabilité qu'il vous reste cette patience... Mais faîtes-moi mentir.

Il fait beau ce matin et la piscine est vermeille.

_________________________
Aimer pardessus tout ?

♪In♫Sane♪
J'ai déconné, mais j'ai pas trop vécu...
Modérateen : une question ? Un problème ? Un p'ti MP par ici !
Seth R. Carter
avatar

Résident
Teenagers
Résident☢ Teenagers


Masculin Rockeur

Surnom Surnom : Reed/Carter/The Cardinal
Âge du Perso Âge du Perso : 19 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuel
Admission Admission : Il y a pas très longtemps...
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1782

Age Age : 23
Messages Messages : 153
Disponibilité Disponibilité : Au moins une fois par jour

MEDAILLES MEDAILLES :


SECTES SECTES :
/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La gratuité de la rage et du bonheur. Jeu 29 Aoû 2013 - 4:54

« Find me, oh Saint, I'm bending, breaking, at my knees, praying. I've exposed, this earth has taken pride in seeing my, most vulnerable state. I find no humor in letting yourself stray away, from those pictures. When they cause you to see shame in yourself, you can run from your problems. But they'll follow you like a trend. One shot to forgetting, six shots to falling in the end. I was the king, of kings, I stand for one rule, and one rule for myself, as a man. I will fall and as my son you've watched it all. Behind every mask, lies a man, who can't live in his own skin. He lives by the flask, he bathes in his past, and he dies by his own sins. »

La fierté était l’un des sept péchés capitaux de l’Église. Et dans certains cas, Seth le possédait vraiment. Dans la situation dans laquelle il était, c’est-à-dire couvert de peinture, trempé, et ainsi humilié devant tout le monde, ce n’était pas seulement une situation embarrassante, c’était littéralement sa dignité qui venait d’être noyée dans cette piscine aux teintes rougeâtres désormais, maintenant que la peinture y avait été jetée et que l’eau avait été agitée par la chute du jeune homme. Pour n’importe qui, la dignité était l’une des choses les plus importantes que nous possédâmes. Pourtant, un jeune connard venait de briser celle que possédait Reed. Brisée en mille morceaux. Irréparable. En fait si, mais elle ne serait réparée que dans plusieurs années, après qu’il eut digérer le coup dont il venait d’être la pauvre victime. En un mois, il n’avait pas eu le temps de se faire de bien grands ennemis…À date ses relations humaines étaient un peu au-dessus de la zone neutre. Il n’avait pas d’amis ni d’ennemis…Pourtant qui? Qui avait pu lui faire un coup pareil? Qu’avait-il fait à Dieu pour qu’un coup aussi bas lui fût attribué? Certes, il n’avait jamais été vraiment correct dans la vie en général mais le karma aurait pu facilement l’attendre dans un détour et lui tomber dessus à ce moment-là. Pourquoi maintenant? Il entendit la réponse du coupable et sa main se lever au-dessus de la petite foule. Le jeune homme qui avait été le responsable de sa situation avait une posture qui était tout sauf droite. Il semblait également se foutre carrément de la situation.

« C’est tombé sur toi. » Avait-il dit.

La foule était silencieuse autour d’eux, comme s’ils s’attendaient à une bagarre. Seth n’aurait pas été étonné de voir arriver plusieurs militaires, quoiqu’un ou deux devaient guetter les lieux, déjà. Le Cardinal se tenait droit comme une barre, les poings serrés fermement, les lèvres fermées, le nez plissé de frustration et le regard mauvais. Il attendait autre chose que seulement cette piètre justification à deux balles. Mais non. À la place, le jeune homme à la mèche rose quitta sans rien d’autre. La surprise marqua le regard de Seth quelques instants et finalement, il le héla avant de partir à sa suite, le pas pressant et pesant, suivant celui qui lui devrait et une explication claire, et des excuses. Le jeune homme rattrapa finalement celui qui était la cause de sa personne pleine de peinture et lui attrapa l’épaule, se foutant carrément de laisser des traces de peinture rouges sur son t-shirt. Il le força à se retourner et braqua son regard dans celui qui l’avait ridiculisé devant tous les autres.

« Tu vas me devoir une explication claire, mon vieux. Et des excuses le temps que tu y es! »

Et il baissa son bras pour refermer ses poings, juste au cas où la conversation s’enflammerait d’elle-même…

_________________________
Lucy Cantarella
avatar

Résidente
Modérateen
Résidente♥ Modérateen


Une mèche de couleur sur une tignasse brune-rousse, des yeux vairons verts et ambre, un sucette ou deux à la bouche, un balafre et un air de sale gosse vandale ? Ouais, c'est Lulu.
Je ne sais plus qui je suis.
Féminin Play with friends is funny ! Bad Day

Surnom Surnom : Lulu Lu Lune Rabbit Rab'
Âge du Perso Âge du Perso : 18 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuelle
Admission Admission : 17th August 2009
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Retirée

Teen's Teen's : 6964

Age Age : 22
Messages Messages : 3058
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : 2 passages par semaine minimum.

RP' RP' : Rps de Lulu :
Arrivée
Tendance à chercher la merde
Relations familiales.... Et vestimentaires.
Tendance à faire des blagues stupides
Intérêt psychanalytique nul
Liens avec le passé
Amitié féminine
Angoisses
Les bonnes manières
Toujour sociable et ouvert
Les souvenirs comme les œufs : faut les batture pour que ça prenne forme
Tendence à être aimable
Bien manger, leçon 1
Adotpion d'une boule de poils
Lapin
Dessinez c'est gagné
Ambiance festive
Eau de javelle
Lies et les conneries
Service d'accueil
Admiration pour les mères
Service d'accueil pour camé, bonjour


Réservations :
[*]You ?[/list]

MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :
De Teenagers des Mangas De l'Art D'écriture Des Sims Des Pâtisseries Du Théâtre Musique Musique Classique Des Bonbons De WOW De la Photographie De la Peinture Du RPG Des Chats Des Animaux Des Sucreries Des Echecs Des Fruits Des Voyages Des Jeux Vidéos De Mozilla Firefox Du Rock De la Lecture De la Playstation Des Sucettes Des Glaces De Link Des Free Hugs Des Ordinateurs

Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: 2
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/admissions-f3/cantarella-lucy-en
MessageSujet: Re: La gratuité de la rage et du bonheur. Jeu 29 Aoû 2013 - 22:16

Lu se senti pâtir en arrière et vit une nouvelle décoration orner son t-shirt. Ah, rouge. Tiens, c'est pas la couleur qu'il venait d'utiliser pour ...

Ah. Il a pas lâché l'affaire. En se disant rapidement que c'était dommage (pour une fois qu'il se récoltait pas une tarte direct), il se campa sur ses jambes et tendit tous ses muscles, le visage lui faisant face, son corps entier lui faisant profil. S'attendant à son prendre une bonne droite, se préparant à se baisser et à sortir les mains de ses poches, il fut surpris d'entendre le monstre vermeil s'adresser à lui avec plus de calme que le commun des mortel n'en n'était généralement capable :


« Tu vas me devoir une explication claire, mon vieux. Et des excuses le temps que tu y es! »

Lu se redressa. Un sourire simple vint parer son visage pendant qu'il cherchait des yeux :

« T'es blessé ? »

Après une inspection assez minutieuse et rapide du regard, il en déduit avec un air content et rassuré, mais sans expansion ou diminution de son sourire, que non. Juste pour vérifier, il pris son poignet plein de peinture, donnant à ses mains la même sensation humide et désagréable de la couleur chlorée, sans sembler aucunement gêné par la sensation désagréable, afin de la faire tourner juste assez pour qu'il regarde son dos. Puis il le relâcha très simplement en passant sa main propre dans sa lèche rouge, dévoilant son oeil vairon. Une dernière fois la paire d'yeux dépareillés firent un tour d'inspection sur le corps du jeune homme, puis il se redressa.

« De quoi veux-tu que je m'excuse ? »

Il le regarda dans les yeux en remettant ses mains dans ses poches.

Son interlocuteur ne semblait pas se contenter de ça. Il allait devoir devenir un peu bavard. Plus pour se donner contenance que par réelle envie de sucre, pour une fois, l'androgyne sortie deux sucettes de sa poche et en tendit une en déshabillant l'autre de sa couverture plastique avec les dents.


« T'en fais pas trop. C'est entre moi et la direction. T'es juste un dégât collatéral, il me fallait absolument quelqu'un qui ait été en apparence au moins visiblement ennuyé par ma connerie. Et personne me connaissant aurait fait un tour dans la piscine tant que je rodais autour.»

Remarquant qu'il serait difficile à son interlocuteur de profiter d'une de ses Honey-Lolly dans son état, il chercha vaguement un mouchoir ou quoique ce soit qui pourrait l'aider à au moins s'éponger le visage. Sauf qu'il était un peu venu et reparti les mains dans les poches. Il eu l'air plus embêté par ce détail que par la situation en elle-même, et il était vraisemblable que ce soit réellement le cas.

« J'aurais aimé que les treillis de voient, mais le témoignage des autres résidents suffira. Vient, je vais t'aider à passer au karcher. »

Et d'un geste, il l'invita à le suivre dans l'arrière du bâtiment, donnant accès au jardin et où un tuyau d’arrosage était forcément en train de trainer quelque part. Tout en faisant les premiers pas vers ce projet qui semblait être la plus incongrue des propositions, il lança à la volée.

« T'es vraiment pas blessé hein ? Si t'as perdu un truc dans l'eau, j'irai te le chercher quand ils me feront nettoyer. »

_________________________
Aimer pardessus tout ?

♪In♫Sane♪
J'ai déconné, mais j'ai pas trop vécu...
Modérateen : une question ? Un problème ? Un p'ti MP par ici !
Seth R. Carter
avatar

Résident
Teenagers
Résident☢ Teenagers


Masculin Rockeur

Surnom Surnom : Reed/Carter/The Cardinal
Âge du Perso Âge du Perso : 19 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuel
Admission Admission : Il y a pas très longtemps...
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1782

Age Age : 23
Messages Messages : 153
Disponibilité Disponibilité : Au moins une fois par jour

MEDAILLES MEDAILLES :


SECTES SECTES :
/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La gratuité de la rage et du bonheur. Lun 9 Sep 2013 - 23:37

« I just cant believe, it's really come to this. Because without me you would not exist. Alright, hey, hey! Still got somethin' left to say. Only one in the world,  I depend on is me. I need nothin' from no one. I take what I need. Get a hold of yourself, and keep away from me. Is anybody else listening? Outta sight, outta mind, is what you'll always be. I hold my cards to my chest. I laid my life on the line. So I expect nothing less from you! »

Lorsqu’il vit le simple sourire qui se posa sur les lèvres de son vis-à-vis, Seth eut envie de lui abattre son poing sur la mâchoire. Était-ce vraiment si comique? Regarder un mec qui ne lui avait rien fait couvert de peinture rouge par sa faute? Seth ne se souvenait pas lui avoir déjà adressé la parole ou lui avoir fait un coup bas. Il essayait de se tenir tranquille depuis qu’il était ici, il ne voulait pas faire de vague, sans faire de mauvais jeux de mots avec sa précédente chute dans la piscine. Il regardait ce type alors qu’il lui demandait s’il était blessé. Quelle importance pour lui? Il n’était pas blessé, sauf dans son orgueil de mâle.

« Non j’suis pas blessé! Et des excuses…», Seth se recula d’un pas et écarta les bras, jetant des regards sur son corps, « Tu ‘vois pas que je suis couvert de peinture par ta faute?! »

Il commencé à s’énerver mais il tenait à se calmer. Ce n’était pas le moment de se faire prendre à tabasser un mec, lui qui avait eu un départ en ces lieux sans grande désobéissance des règles. Reed remarqua les yeux vairons de son vis-à-vis lorsque leurs deux regards se croisèrent. Le garçon sans nom lui expliqua alors de ne pas trop s’en faire, que c’était une histoire entre lui et la direction, qu’il lui avait fallu quelqu’un qui aurait été embêté par ce qu’il venait de faire. Mais pourquoi lui? Pourquoi Seth?! C’était à n’y rien comprendre. Pourquoi faire ça? Et surtout, pourquoi faire un mauvais coup de la sorte et s’arranger pour se faire remarquer par les militaires ou que l’histoire leur soit raconté par ceux qui avait vu Seth faire un plongeon dans la piscine vermeille dû au garçon à la mèche? Lorsque ce dit jeune homme lui offrit de le suivre, Seth opina du bonnet, acceptant l’aide de ce chercheur de troubles. Ils marchèrent un peu avant que l’autre lui demande s’il n’était vraiment pas blessé, ajoutant que s’il avait perdu un truc quelconque dans l’eau, il irait le lui chercher lorsque les nettoyeurs allaient réparer les dégâts qu’il avait causés.

« Je ne suis pas blessé, je te le répète. Et heureusement pour toi que je n’avais pas mon iPod sur moi lorsque je suis tombé dans l’eau sinon je t’aurais éclaté la tronche. »

Seth avait dit cela avec un sérieux à faire peur car il ne pouvait pas vivre sans musique, elle lui était essentielle. Il s’était calmé, quoiqu’il sente remonter sa colère un peu. Ses cheveux étaient collés ensembles et il allait devoir nettoyer ses bijoux de piercings car ils étaient rougeâtres et ses trous devraient être nettoyé également pour qu’il ne fasse pas d’infection dû à un mauvais nettoyage. Il lui faudrait une bonne douche, en espérant qu’il ne se fasse pas jouer d’autres tours par celui qui marchait à côté de lui. Ils arrivèrent en arrière du bâtiment et Seth se demanda ce qu’ils pouvaient bien foutre là. Une petite voix lui intima de quitter les lieux au cas où ce bouffon sans nom tentait de lui faire un autre coup bas. Et puis ses yeux bleus glace tombèrent sur le boyau d’arrosage verdâtre qui traînait dans l’herbe.

« Il n’est pas question que tu me nettoies avec ÇA! »

Déjà qu’il était torse nu, si la pression d’eau dans ce boyau était un minimum bonne, il ne serait pas étonnant que le jet le pince et lui fasse mal au point de lui faire des hématomes. Mais si c’était la seule manière de le laver un peu avant de rentrer pour de bon à l’intérieur pour prendre une vraie douche digne de ce nom…

_________________________
Lucy Cantarella
avatar

Résidente
Modérateen
Résidente♥ Modérateen


Une mèche de couleur sur une tignasse brune-rousse, des yeux vairons verts et ambre, un sucette ou deux à la bouche, un balafre et un air de sale gosse vandale ? Ouais, c'est Lulu.
Je ne sais plus qui je suis.
Féminin Play with friends is funny ! Bad Day

Surnom Surnom : Lulu Lu Lune Rabbit Rab'
Âge du Perso Âge du Perso : 18 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuelle
Admission Admission : 17th August 2009
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Retirée

Teen's Teen's : 6964

Age Age : 22
Messages Messages : 3058
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : 2 passages par semaine minimum.

RP' RP' : Rps de Lulu :
Arrivée
Tendance à chercher la merde
Relations familiales.... Et vestimentaires.
Tendance à faire des blagues stupides
Intérêt psychanalytique nul
Liens avec le passé
Amitié féminine
Angoisses
Les bonnes manières
Toujour sociable et ouvert
Les souvenirs comme les œufs : faut les batture pour que ça prenne forme
Tendence à être aimable
Bien manger, leçon 1
Adotpion d'une boule de poils
Lapin
Dessinez c'est gagné
Ambiance festive
Eau de javelle
Lies et les conneries
Service d'accueil
Admiration pour les mères
Service d'accueil pour camé, bonjour


Réservations :
[*]You ?[/list]

MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :
De Teenagers des Mangas De l'Art D'écriture Des Sims Des Pâtisseries Du Théâtre Musique Musique Classique Des Bonbons De WOW De la Photographie De la Peinture Du RPG Des Chats Des Animaux Des Sucreries Des Echecs Des Fruits Des Voyages Des Jeux Vidéos De Mozilla Firefox Du Rock De la Lecture De la Playstation Des Sucettes Des Glaces De Link Des Free Hugs Des Ordinateurs

Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: 2
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/admissions-f3/cantarella-lucy-en
MessageSujet: Re: La gratuité de la rage et du bonheur. Sam 5 Oct 2013 - 1:44

Évidemment que je sais. Je sais que ce que j'ai fait de parait dénué de sens. Mais t'es vivant et sauf. C'est ce qui compte ok ?

«... heureusement pour toi que je n’avais pas mon iPod sur moi lorsque je suis tombé dans l’eau sinon je t’aurais éclaté la tronche.
- Ah, je reconnais que j'aurais fait pareil. »

Seul un rire et un visage avenant marquait le visage du balafré. Une insouciance curieuse. Une inconscience. Ou bien une conscience qu'il tait inutile de se défendre.

Parce que quoi qu'il ait fait, Lulu avait toujours tord.

Il explosa de rire en voyant l'air effaré de sa victime devant le tuyau d’arrosage.

"T'en fais pas, la pression est merdique.", affirma-t-il en tournant l'anneau de ferraille et en levant le bout du tuyau au niveau de ses yeux pour qu'il voit l'eau couper quasiment sur ses doigts. Puis un sourire mutin naquis sur ses lèvres.

"Sauf si je fais ça."

Il pinça tout simplement le bout du tuyau et l'eau pris la forme d'un jet horizontal. Il fit mine de le diriger sur le garçon en rouge avant de le relever vers le ciel.


"Je déc****. La gueule. Regarde, ça fait des arc-en-ciel. Ah non. Temps de m*rde, tiens."


Puis il s'approcha pour lui mettre de l'eau sur la tête. Sans vraiment y penser elle passa ses mains dans ses cheveux pour désincrusté la peinture, pas tellement conscient de la gêne que pouvait ou non provoquer ce geste. Comme chacun de ses gestes.

Puis sur un ton à peine intéressé, avec un air de vague politesse, il demanda :

"Au fait, c'est quoi ton nom ? Tourne-toi."

Il lui passa de l'eau dans le dos en fermant un peu l'ouverture, histoire de ne pas avoir à la toucher, et c'est seulement ainsi qu'il se rendit compte que ce n'était peut-être pas agréable pour tous de se faire shampouiner par un agresseur inconnu. Mais il se tu. Pourquoi demander pardon ? Il voyait bien que ça ne servirait à rien à part les mettre tous deux dans l'embarras. C'est ce à quoi pensait Luca quand il repassa de l'eau sur sa tête :


"Ta colo, c'est de la perm, on peut y aller ?"

C'était comme si toute la frustration, tout les efforts de protestations et le désir de se confronter aux raisons de ses actes ne l'atteignait pas. Comme si tous les efforts de son interlocuteur pour tenter de sortir de cette situation abracadabrante était balayé par un simple air blasé mais heureux. Heureux à la surface.

Et puis une fois qu'il a passé de l'eau sur les pieds du jeune homme aux cheveux rouge qui lui fit penser de par sa couleur de cheveux à son superviseur militaire en un dixième de seconde, il laissa simplement tomber le tuyau à terre et alla fermer le robinet. Lorsque la valve crissa, Lulu sourit. Il y a quelques années encore, il aurait volontairement évité ce geste d'écolo coincé.

"Allez viens dedans. Je suis sûr que t'as envie d'une bonne douche."

Et juste histoire de s'assurer qu'il n'était pas en train de le mettre sur les nerfs à cause de son attitude, il se tourna vers lui. Il avait le droit légitime de lui en vouloir, et pourtant il n'en avat pas de raison. Blessé dans son orgueil, ridiculisé ? Lulu était incapable de le comprendre. Il n'avait jamais du d'orgueil. Nul en bagage et toujours à être effronté, il n'avait plus peur de se retrouver face contre terre, traité de faiblard ou d'insecte.

Il ne craignait que d'être une femme.

_________________________
Aimer pardessus tout ?

♪In♫Sane♪
J'ai déconné, mais j'ai pas trop vécu...
Modérateen : une question ? Un problème ? Un p'ti MP par ici !
Seth R. Carter
avatar

Résident
Teenagers
Résident☢ Teenagers


Masculin Rockeur

Surnom Surnom : Reed/Carter/The Cardinal
Âge du Perso Âge du Perso : 19 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuel
Admission Admission : Il y a pas très longtemps...
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1782

Age Age : 23
Messages Messages : 153
Disponibilité Disponibilité : Au moins une fois par jour

MEDAILLES MEDAILLES :


SECTES SECTES :
/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La gratuité de la rage et du bonheur. Mar 15 Oct 2013 - 21:10

Il aurait fait pareil? Vraiment? Seth se permettait de douter de ce que venait de lui dire le gars dont il ignorait encore le nom. Jamais, au grand jamais, quelqu’un n’avait vu une personne tenir autant à un objet aussi insignifiant qu’un iPod. C’était une réaction parfaitement matérialiste de la part de Seth Carter. Pourtant, il était une des personnes pour qui la musique était de toutes les sauces. Que ce soit lorsqu’il était énervé, il mettait sa musique à ses oreilles pour se calmer. La même chose lorsqu’il voulait relaxer, lorsqu’il s’entraînait, lorsqu’il étudiait, autrefois avant qu’il lâche l’école. Tout était un bon prétexte pour écouter de la musique. En plus, c’était l’un des rares objets personnels qu’il avait pu apporter au centre et ça le sécurisait beaucoup de se rattacher à quelque chose qu’il avait avant d’entrer là, lui qui avait été chamboulé dans son univers de petit voleur de San Francisco. Dans la vie, chacun a besoin de points de repères, ils sont essentiels. Ce n’était pas tout le monde qui aimait être sortit de leur zone de confort, de gré ou de force et il était rassurant de voir quelque chose de familier autour de nous…

Lorsqu’ils furent au boyau et que Seth montra son désaccord à être lavé au boyau, l’autre mec éclata de rire, lui affirmant que la pression était merdique et il joua un peu avec le boyau d’arrosage, faisant mine de vouloir projeter le jet vers sa victime. Vif, Seth recula d’un petit bond, ne voulant vraiment pas être arrosé sans qu’il aille donner son accord pour que la peinture soit enlevée. Il s’avéra que le gars qui avait, avait remarqué Seth au passage, une espèce de grosse cicatrice dans le cou, semblait être un bout en train. Finalement, après que le gars aille voulu faire, sans réel succès, des arcs-en-ciel avec l’eau du boyau et la lumière, il vint vers lui et lui mit l’eau sur la tête. Seth s’était fait à l’idée d’être trempé à nouveau mais jamais il n’aurait cru que l’eau serait froide. D’accord, elle était tiède mais ça saisissait sur le coup! Et puis, le gars à la mèche lui passa une main dans les cheveux pour enlever la peinture plus facilement. Seth, la tête baissée un peu vers l’avant, s’en foutait pas mal, même si ça pouvait paraître étrange. Il aurait aimé mieux une vraie douche.

Seth se fit demander son nom, pour ensuite se faire dire de se retourner. Il se tourna dos à lui, lâchant tout bonnement :

« Je m’appelle Seth…»

Il n’alla pas plus loin dans l’élaboration, il n’avait pas envie plus que le besoin de parler avec son agresseur. Le gars continua de rincer la peinture que Seth avait sur lui pour, une fois qu’il eut terminé, au soulagement du Cardinal trempé, inviter sa victime à l’intérieur pour une bonne douche. Rien de mieux que de l’eau chaude pour laver l’humiliation qu’il avait subie quelques minutes plus tôt. Oui, Seth avait son orgueil et il aurait pu décider de se rincer lui-même ou de simplement aller dans la douche pour se laver, peu importe le temps que ça l’aurait pris. Il emboîta donc le pas à celui qui l’avait fait tomber dans la piscine pour ensuite, après un moment de silence, demander :

« Et toi? T’as un nom, monsieur LesMauvaisCoups? »

Seth jouait peut-être de mauvaise façon avec l’ironie. Il voulait seulement montrer au gars qu’il n’allait pas lui flanquer un poing à la mâchoire. Le garçon était un bout en train et possédait un certain genre d’humour donc il prendrait peut-être la blague. Et puis, pourquoi Seth serait-il fâché après le coup qu’il lui avait fait alors que tout de suite après, il l’avait aidé à se débarbouiller?

_________________________
Lucy Cantarella
avatar

Résidente
Modérateen
Résidente♥ Modérateen


Une mèche de couleur sur une tignasse brune-rousse, des yeux vairons verts et ambre, un sucette ou deux à la bouche, un balafre et un air de sale gosse vandale ? Ouais, c'est Lulu.
Je ne sais plus qui je suis.
Féminin Play with friends is funny ! Bad Day

Surnom Surnom : Lulu Lu Lune Rabbit Rab'
Âge du Perso Âge du Perso : 18 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuelle
Admission Admission : 17th August 2009
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Retirée

Teen's Teen's : 6964

Age Age : 22
Messages Messages : 3058
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : 2 passages par semaine minimum.

RP' RP' : Rps de Lulu :
Arrivée
Tendance à chercher la merde
Relations familiales.... Et vestimentaires.
Tendance à faire des blagues stupides
Intérêt psychanalytique nul
Liens avec le passé
Amitié féminine
Angoisses
Les bonnes manières
Toujour sociable et ouvert
Les souvenirs comme les œufs : faut les batture pour que ça prenne forme
Tendence à être aimable
Bien manger, leçon 1
Adotpion d'une boule de poils
Lapin
Dessinez c'est gagné
Ambiance festive
Eau de javelle
Lies et les conneries
Service d'accueil
Admiration pour les mères
Service d'accueil pour camé, bonjour


Réservations :
[*]You ?[/list]

MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :
De Teenagers des Mangas De l'Art D'écriture Des Sims Des Pâtisseries Du Théâtre Musique Musique Classique Des Bonbons De WOW De la Photographie De la Peinture Du RPG Des Chats Des Animaux Des Sucreries Des Echecs Des Fruits Des Voyages Des Jeux Vidéos De Mozilla Firefox Du Rock De la Lecture De la Playstation Des Sucettes Des Glaces De Link Des Free Hugs Des Ordinateurs

Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: 2
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/admissions-f3/cantarella-lucy-en
MessageSujet: Re: La gratuité de la rage et du bonheur. Dim 27 Oct 2013 - 3:11

L'enfant un peu trop grand sourit de toutes ses dents, disparu dans l'ombre en sortant de la zone d'influence du soleil de l'après-midi, mains dans les poches, en ouvrant les portes. Une fois à l'intérieur, il attendit que les yeux s'habituent à l'obscurité du batiment, s'apprêtant à traverser les couloirs du manoir. Et une fois que ce fut fait, on pouvait lire l'expression étonnée du vandale à l'idée que sa sale tronche soit encore anonyme pour le dit Seth. La déclaration tout aussi informative que réticente lui avait d'ailleurs valu entre deux jets d'eau :

"Tiens c'est drôle ça. Mon chat s'appelle Râ. Je crois pas trop au Destin, hein, mais c'est amusant."


Lui parler de son chat. Comme si ils devaient absolument faire connaissance. Avec ce même air serein de façade. En continuant dans les couloirs, il répondit seulement avec ce même sourire, se retournant et faisant parfois marche arrière pour faire face au Cardinal :

"Comment je veux que tu m'appelles ou comment tu me reconnaîtras dans les conversations des autres ?"


Contournant un couloir et gravissant un escalier pour accéder à l'étage en voyant le parquet prendre cher, avec une apparente indifférence, facilement grattée de la surface en observant son visage intéressé, il énuméra distraitement ;

"Le chieur. Le petit c**. L'autre travestie. "Le mec, ou la fille je sais plus". Le Vandale. Y'a aussi grande perche et méchu aussi."


Si je ne me cogne pas au mur, je m'offre un bonbon.
C'était le pari stupide du jour. Aux yeux de la population d'êtres vivant presque normaux du manoir, sans doute pas, si on comptait celui qui impliquait les marches détrempées des escaliers de bois couverts de moquette, ou la piscine colorée. Mais pour Lulu, aujourd'hui presque en rade de bonbons, c'était vraiment moins important..


"Sinon en vrai, c'est Luca. Lulu si tu veux."

Enfin il fallait bien se retourner un jour pour ouvrir une porte et indiquer le chemin au grand mec aux cheveux rouges. Lulu, étonnamment poliment, mais surtout arc une visible innocence, fixa Seth dans les yeux, souriant, à priori solaire et épanoui. Un bon gros mensonge, mais un mensonge qui faisait du bien.


"Tu sors de quel coin toi au fait ?"

Il se retourna lestement pour parcourir les derniers mètres qui les séparaient des douches et s'arrêta, prévoyant qu'il passe son chemin sans demander son reste. Prenant la pose d'un Stiuart dans un avion pour indiquer l'évidence, il offrir son plus beau sourire commercial made in Europa. Ils étaient sensiblements plus subtiles que les sourires dans les publicités Américaines. Mais ça c'était pas par choix.

Juste un manque de force.


"Tu veux pas aller chercher des fringues avant ?"


Je doute que tu me fasses suffisamment confiance pour me proposer d'aller te les chercher... Remarque ce serait pas une bonne idée, vu ma proportion à subtiliser les objets quand ils me plaisent.

_________________________
Aimer pardessus tout ?

♪In♫Sane♪
J'ai déconné, mais j'ai pas trop vécu...
Modérateen : une question ? Un problème ? Un p'ti MP par ici !
Seth R. Carter
avatar

Résident
Teenagers
Résident☢ Teenagers


Masculin Rockeur

Surnom Surnom : Reed/Carter/The Cardinal
Âge du Perso Âge du Perso : 19 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuel
Admission Admission : Il y a pas très longtemps...
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1782

Age Age : 23
Messages Messages : 153
Disponibilité Disponibilité : Au moins une fois par jour

MEDAILLES MEDAILLES :


SECTES SECTES :
/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La gratuité de la rage et du bonheur. Mar 29 Oct 2013 - 3:56

Seth n’avait plus qu’une seule envie c’était de quitter le terrain et d’aller se doucher. Même s’il avait été passé au boyau d’arrosage pour enlever le plus gros de la peinture, il se sentait tout sale et collant. Saleté de peinture. Saleté de mec qui l’avait poussé. Il roula des yeux alors que le garçon lui parlait de son chat qui s’appelait Râ. Au début, Seth ne comprit pas vraiment la référence mais il se concentra pour savoir où il avait entendu prononcer ce nom. Encore une autre référence aux dieux de l’Égypte ça. Damné prénom qu’était le nom de Seth, même s’il adorait son nom. Chaque fois il se faisait rappeler que son prénom était aussi celui du dieu du désordre, le fameux Seth, l’un des dieux égyptiens que tout le monde connaît. Puis, lorsqu’ils arrivèrent près des portes, le gars se mit à lui énumérer les façons dont on pouvait le reconnaître dans les conversations des autres résidents du centre.

« Le chieur. Le petit c**. L'autre travestie. "Le mec, ou la fille je sais plus". Le Vandale. Y'a aussi grande perche et méchu aussi. » Avait-il dit avant d’ajouter autre chose, « Sinon en vrai, c’est Luca. Lulu si tu veux. »

Ce gars était donc un travestie? Sérieux? Jamais Seth ne l’aurait remarqué…Certes, il avait été trop énervé pour voir un seul signe que ce Luca était en fait une femme. À moins qu’il ne le soit pas…Cette histoire était compliquée et Seth fut content de noter qu’elle n’était pas de ses oignons car il put mettre de côté ces questionnements pour se concentrer sur le trajet. Ils avaient gravis un escalier après avoir contourner un couloir. Ils montaient à l’étage où étaient les douches.

« Wow…Faut dire qu’il y en a des noms qui te collent à la peau, Luca. »

Seth ne se sentait pas à l’aise de l’appeler Lulu, ça faisait trop familier. L’appeler par son prénom aussi était familier mais ça mettait une certaine barrière entre eux. Il n’allait pas l’appeler par son surnom, point à la ligne. Puis, le gars à la mèche lui demanda d’où il venait. Et Seth, désireux de ne pas trop sympathiser avec un mec qui venait de le pousser dans une piscine pleine de peinture écarlate ne répondit que le nom de sa ville de naissance :

« San Francisco…»

San Francisco, là où il avait connu ses pires et ses meilleurs moments. Les pires moments étaient beaucoup plus nombreux que les meilleurs cependant. C’était la ville qui avait vu grandir Reed. Grandir, évoluer, changer, mais pas forcément pour le meilleur…C’est là qu’il avait eu son premier ballon de basketball, qu’il avait lâché l’école sans avoir obtenu son diplôme, là qu’il avait foutu sa vie en l’air avec cette tentative de braquage de banque…Il resta vague sur sa réponse, bien qu’elle soit tout de même assez précise. Puis, Luca vint à lui demander, après avoir parcouru les derniers mètres pour atteindre les douches, s’il allait chercher des vêtements.

« Oh…Euh…Oui, je devrais aller en chercher d’autres étant donné que ces bermudas sont fichus! »

Il tourna les talons, sans porter attention à savoir si Luca l’avait suivi et alla vers le dortoir numéro huit prendre une paire de shorts propres ainsi qu’une camisole. Il agrippa même sa serviette de douche et sa bouteille de shampooing et son savon. Puis, revenant sur ses pas, il alla prendre sa douche, histoire de se débarrasser pour de bon de cette saleté de peinture rouge vive. Il prit une résolution pendant qu’il se lavait : Celle de ne plus faire de sieste trop près de la piscine!

_________________________
Lucy Cantarella
avatar

Résidente
Modérateen
Résidente♥ Modérateen


Une mèche de couleur sur une tignasse brune-rousse, des yeux vairons verts et ambre, un sucette ou deux à la bouche, un balafre et un air de sale gosse vandale ? Ouais, c'est Lulu.
Je ne sais plus qui je suis.
Féminin Play with friends is funny ! Bad Day

Surnom Surnom : Lulu Lu Lune Rabbit Rab'
Âge du Perso Âge du Perso : 18 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuelle
Admission Admission : 17th August 2009
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Retirée

Teen's Teen's : 6964

Age Age : 22
Messages Messages : 3058
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : 2 passages par semaine minimum.

RP' RP' : Rps de Lulu :
Arrivée
Tendance à chercher la merde
Relations familiales.... Et vestimentaires.
Tendance à faire des blagues stupides
Intérêt psychanalytique nul
Liens avec le passé
Amitié féminine
Angoisses
Les bonnes manières
Toujour sociable et ouvert
Les souvenirs comme les œufs : faut les batture pour que ça prenne forme
Tendence à être aimable
Bien manger, leçon 1
Adotpion d'une boule de poils
Lapin
Dessinez c'est gagné
Ambiance festive
Eau de javelle
Lies et les conneries
Service d'accueil
Admiration pour les mères
Service d'accueil pour camé, bonjour


Réservations :
[*]You ?[/list]

MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :
De Teenagers des Mangas De l'Art D'écriture Des Sims Des Pâtisseries Du Théâtre Musique Musique Classique Des Bonbons De WOW De la Photographie De la Peinture Du RPG Des Chats Des Animaux Des Sucreries Des Echecs Des Fruits Des Voyages Des Jeux Vidéos De Mozilla Firefox Du Rock De la Lecture De la Playstation Des Sucettes Des Glaces De Link Des Free Hugs Des Ordinateurs

Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: 2
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/admissions-f3/cantarella-lucy-en
MessageSujet: Re: La gratuité de la rage et du bonheur. Lun 4 Nov 2013 - 0:42

Visage faussement serein. Ou peut-être réellement serein, à force d'être broyé à l'intérieur, fissuré et remodelé, au gré des chocs et des contradictions. On fini de gravir les marches.

"Ouais, et encore, c'est que ceux qui sont toujours d'actualité. Mais je m'en porte pas si mal."

Comme Rabbit. Ou Lune. Mais ceux-là tu n'as pas le droit de les utiliser, Seth.

Plus doucement, en enfonçant ses mains dans ses poches, il ajoute, à coup sûr plus pour lui-même que pour Seth.


"Et puis, ils sont tous vrais, dans une certaine mesure."

Puis il entendit la réponse brève à sa question, et, ignorant le ton qui signifiait qu'il ne souhaitait pas s'étendre, il demanda :

"Dis c'est là qu'il y a le plus gros Chinatown, nan ? Parrait que c'est super beau, t'en dis quoi ?"

C'est toujours intéressant de savoir ce que les gens pensent des communautés fermées. S'ils respectent le choix de vie, ou bien s'y intéressent. Si ils s'en foutent, vivent en marge d'un inconnu voisin...

C'est toujours marrant de savoir si les gens sont attentifs à là où ils évoluent.

Moi c'est marrant comme ça fait des mois que j'évolue plus dans rien.

Indique le chemin, puis repart. Commentaires sur les bermudas. Sur le ton de plaisanterie, et pourtant semblant presque sérieux :


"Oh tu crois ? Si t'en veux pas tu me les files ?"

Sourire. Calme comme ramolli et sculpté dans l’argile de mon visage cassé à la batte de baseball. Qu'est-ce que je cherche, en ce jeune homme, au juste ? Un peu de conversation ? Il n'en a pas besoin? je sais que je le soules déjà.

Je le soules, pas vrai ? Alors pourquoi mes pompent crissent sur la parquet, pour quoi je le suis et attend à la porte du dortoir sagement ? Je jette un coup d’œil, et mes yeux sont attirés par le lit de Kyllian. Étrange. Seth ne l'a jamais vu entrer dans la chambre ?

Faisons comme si il n'y avait rien à dire ni à faire. Ce serait c** de se faire dénoncer juste parce que la crinière rouge est de sale humeur après un bain pas très moussant et froid en plein air, un peu chimique sur les bords.

Ferme-la et suis-le gentiment, les mains dans les poches, ce grand mec qui bizarrement, ne t'en a pas encore foutu une.

Arrivés devant les douches, Lulu este encore une fois dans le couloir, à l'extérieur. Adossé au mur il observe le parquet sale. C'est signé de sa part. Il n'allait pas falloir longtemps aux gars de l'Institut pour le retrouver. Le bruit de l'eau qui coule. Un écho vers les fenêtres. Lulu inspire. Se surprend lui-même, ou plutôt elle-même, de ne pas avoir déjà imaginé Seth à poil sous la douche, en bonne nympho vierge qu'elle était.


"Mh... Je pense que je peux te laisser là, non ? Sauf si tu reviens sur ton envie de m'en foutre une."

Lulu continue, tirant sur l'élastique dans ses cheveux pour se passer les mains dedans. Ils tombent sur ses épaules, et elle les trouve trop longs. L’élastique entre les dent, on attrape les mèches, à l'arrache.

"Si un jour tu as besoin d'un service, n'hésite pas. Après tout je me suis servi de toi pour une affaire personnelle avec le Major."

Goûtes goûtes goûtes... Sa voix couvre la musique de l'eau et de la tuyauterie. La cavalerie va pas tarder. Une mèche rouge qui cache l’œil d'or.

"Je sais pas trop de qu'elle utilité je peux t'être à part fureter ou faire chier quelqu'un que t'aime pas mais... Tu le mérites bien. Enfin je crois."

Qu'en sais-je ? Sans doute que tu mérites des choses, mais je ne sais pas ce que tu vaux. Mais il faut bien remplir le vide, il faut bien que tout se paie... As-tu assez payé avant pour ne pas mériter ma punition hasardeuse ? je n'en sais rien. Ça ne me concerne pas. Honnêtement je m'en fous Seth. J'ai juste besoin d'avoir la conscience tranquille.

Ai-je envie de te connaître ? Ou de te rencontrer ?


Hors-RP:
 

_________________________
Aimer pardessus tout ?

♪In♫Sane♪
J'ai déconné, mais j'ai pas trop vécu...
Modérateen : une question ? Un problème ? Un p'ti MP par ici !
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La gratuité de la rage et du bonheur.

La gratuité de la rage et du bonheur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» SOS Refuge "Aux Bonheur des 4 Pattes"
» La cuisine du bonheur
» Will day of rage in Saudi Arabia send oil prices up to $200 per barrel?
» RSA : la gratuité des transports remise en cause
» Bonheur d'être grand-père
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teenagers ::  :: Archives :: Archives 2013 & Antérieures :: Archives RPG :: Archives RPG 2013-