AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Sous le regard bienveillant de la lune [PV Carl Emerson]

Rose Noctalis
avatar

o Gardien de Nuit
o Gardien de Nuit


Féminin Moutooooooooooooooooooooooooon ! Bad Day

Surnom Surnom : Rosy, l'As de Trèfle
Âge du Perso Âge du Perso : 21 ans
Orientation Orientation : Bisexuelle
Admission Admission : Avant ou en tant que membre du personnel 8D ?
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 2130

Age Age : 22
Messages Messages : 266
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : Variable

MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :
/

Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: 13
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/t2231-rose-le-retour-finish
MessageSujet: Sous le regard bienveillant de la lune [PV Carl Emerson] Jeu 20 Fév 2014 - 23:13

Ce jour-là, Rose était en repos. Aussi étonnant que cela ait pu paraître, elle avait réussi à se faire remplacer ce soir-là. Elle n'avait pas encore récupéré des révélations de Luca et ne pouvait que se raccrocher au peu qu'elle connaissait, à savoir, l'Institut - ironiquement -, et les souvenirs qu'elle avait ici. Déprimée comme jamais, elle se réveilla vers dix-sept heures, soit avant le repas du soir et donc, avant son service habituel. Elle profita de l'absence de sa colocataire pour fouiller les tiroirs sous son lit, et en ressortit ses vieux albums photo. Ceux de quand elle était résidente. Bien sûr, ressasser les souvenirs n'était pas bon. Mais elle ne faisait que s'y raccrocher. Comme à une bouée de survie. Des larmes ne tardèrent pas à embuer son unique œil encore valide quand elle tomba sur la page qu'elle avait consacrée à Luca. Ces larmes vinrent s'écraser sur le papier, mais elle fit son possible pour ne pas mouiller l'encre de son texte.
Il fallait qu'elle soit forte. Elle referma l'album et le rangea à nouveau, le cachant sous ses vêtements, avant de s'affaler à nouveau sur le lit et de pleurer à chaudes larmes dans son oreiller. Elle fut ainsi inconsolable pendant longtemps, et descendit seulement manger. Cependant, à l'heure du couvre-feu, même si elle était prête pour dormir, elle n'y arriva pas. L'inconvénient de travailler de nuit : Son horloge biologique était complètement déréglée. Ainsi, veillant à ne pas réveiller mademoiselle Andrews, elle quitta la chambre, simplement vêtue d'une nuisette bleue nuit qui lui allait aux mollets. Aussi stupide que cela puisse paraître, elle prit également une peluche avec elle. Prenant soin d'éviter l'itinéraire de ses collègues, elle se rendit au grenier et s'y prostra dans un coin, près d'une petite fenêtre ronde qui lui apportait pour seul éclairage la lumière de la lune. Elle regarda un instant le ciel nocturne, ramenant les jambes contre sa poitrine, serrant la peluche contre elle. Et finalement, elle se laissa aller à la tristesse, le visage enfoui contre le petit ventre duveteux de l'ours en peluche, essayant néanmoins d'être discrète. Elle faisait cependant un peu de bruit, car quelqu'un entra, sans qu'elle ne l'entende... Même si elle allait sans doute bafouiller en découvrant qu'on l'avait surprise dans cet accès de faiblesse. Surtout si la personne en question la reconnaissait et savait qu'elle était gardienne de nuit.

(HRP : Désolée du retard et de la longueur ^^" Je suis pas douée pour les débuts.)
Carl Emerson
avatar

Résident
Teenagers
Résident☢ Teenagers


Masculin Joyeux

Surnom Surnom : Lagerfeld
Âge du Perso Âge du Perso : 20 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuel
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1480

Messages Messages : 22
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
SECTES SECTES :
/

Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations:
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sous le regard bienveillant de la lune [PV Carl Emerson] Ven 21 Fév 2014 - 17:09

L'institut était un endroit avec juste ce qu'il fallait de pollution sonore, assez pour me maintenir en alerte sans me saturer l'esprit ; pourtant il m'arrivait de prendre du temps pour simplement savourer le silence et réfléchir aux évènements récents. En général je faisais ça en début de soirée, juste après le couvre-feu, il n'y avait plus grand monde et je pouvais me permettre de rêver tranquillement. Au début les surveillants m'avaient rabroué mais il avait suffit que je leur parle d'insomnies pour que les sanctions se fassent réprimandes et d'un comportement paisible pour qu'ils cessent de me prêter attention. J'étais devenu une sorte d'élément du décor nocturne, un type avec lequel on pouvait tromper l'ennui d'une garde de nuit en discutant pendant plusieurs dizaines de minutes ; de mon côté ça me donnait presque l'impression d'être libre. Presque...

J'observais l'extérieur par une fenêtre, m'astiquant discrètement les dents du bout de la langue, en laissant mon regard errer d'un élément à un autre. Un néon clignota dans mon dos, le bruit me fit froncer les sourcils, j'étais sorti de mes songes. Avec un petit soupir je tirai un calepin de ma ceinture et le consulta une nouvelle fois, en pure perte car j'en connaissais le contenu par cœur. D'un point de vue extérieur on aurait dit le mélange entre un croquis inachevé et les brouillons d'un mathématiciens : des nombres, des lettres, des formes et un sacré bordel. Je trimballais toujours au moins un carnet et un crayon sur moi pour y griffonner ce qui me passait par la tête et les éléments importants que j'observais. J'étais toujours surpris de ce que j'y trouvais en fin de journée.

Un autre bruit. Des pas. Apparemment il y avait quelqu'un dans les environs. Mieux valait regagner ma chambre, avec les militaires dans le coin les choses s'étaient complexifiées, un temps d'adaptation était nécessaire pour que ma routine reprenne son cours. J'étouffais un bâillement. Je me mis donc en route d'un pas tranquille, je n'aurai ainsi à justifier aucune conduite inhabituelle, et rangeai mon carnet à sa place.

Que faudrait-il faire demain ? Essayer de s'intéresser aux militaires ou marquer des points auprès du corps encadrant ? Les premiers étaient bourrés de préjugés rendant difficile toute forme d'approche mais les autres étaient devenus des cibles biens moins profitables. Quel merdier. J'étirais mes bras.

Un bruit. Pas le même cette fois, ténu, difficile à définir mais j'étais certain d'une chose : sa localisation. Il venait du dessus. Où étais-je déjà ? Il s'agissait du grenier ! D'instinct je pensais à des rats ou tout autre bestiole du genre mais mon instinct n'était pas d'accord, me poussant même à aller voir. J'hésitais, si ce n'était rien alors je ne risquais que de tomber sur une ronde à mon retour, mais s'il se passait quelque chose... alors je devais savoir. Quoi que ce soit le savoir pouvait avoir son utilité. Je me dirigeais donc vers le grenier, aussi discrètement que possible, et fini par jeter un œil par l'entrée. Il me fallut un certain temps pour que mes yeux s'habituent à l'obscurité de l'endroit, ses fenêtres n'éclairaient rien en réalité, mais j'aperçus une silhouette. Elle était repliée sur elle, presque prostrée, de qui s'agissait-il ? En plissant les yeux je reconnus une femme... en tout cas elle était seule, je pouvais me permettre d'entrer.

Elle m'aperçut. Son visage me disait quelque chose... mademoiselle Noctalis ! Que faisait une surveillante ici ? En pleine nuit et... Des larmes ? Elle était donc triste... ça et sa tenue... un chagrin assez récent sans doute. Il était donc fort probable que je l'ai surprise dans un moment d'intimité ou au minimum de déprime ; pas le genre de situation que l'on aime exposer, surtout en prenant la peine de se cacher ici. J'affichais donc une expression contrite et désolée :

" Je suis désolé mademoiselle ! Je pensais avoir entendu un bruit. "

Je fis mine de repartir.
Rose Noctalis
avatar

o Gardien de Nuit
o Gardien de Nuit


Féminin Moutooooooooooooooooooooooooon ! Bad Day

Surnom Surnom : Rosy, l'As de Trèfle
Âge du Perso Âge du Perso : 21 ans
Orientation Orientation : Bisexuelle
Admission Admission : Avant ou en tant que membre du personnel 8D ?
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 2130

Age Age : 22
Messages Messages : 266
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
Disponibilité Disponibilité : Variable

MEDAILLES MEDAILLES :

SECTES SECTES :
/

Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations: 13
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur http://teenagers.nightforum.net/t2231-rose-le-retour-finish
MessageSujet: Re: Sous le regard bienveillant de la lune [PV Carl Emerson] Lun 10 Mar 2014 - 0:02

Rose se laissait rarement aller à un moment de déprime comme celui-ci. En général, elle préférait donner l’illusion que tout allait bien, en souriant à pleines dents et en jouant les bonnes amies. Mais tout n’allait pas bien, non. Elle n’avait entendu aucun bruit, et eut un grand sursaut en entendant une voix. Prise au dépourvu, elle se sécha les yeux comme elle put, mais surtout, prit soin de cacher son ours en peluche.

- Attends ! C’est pas grave. Tu peux rester si tu veux.

Après tout à en juger par son « mademoiselle », ce devait être un résident. Elle se frotta encore un peu les yeux, s’estimant heureuse qu’un œil de verre ne permette pas de pleurer.

- Euh… Tu aurais un mouchoir ?

Un petit rire gêné lui échappa. Dans son équipée nocturne, elle avait oublié l’essentiel pour tarir les larmes : Des mouchoirs. Essayant de se reprendre, elle tenta de deviner de qui il s’agissait. Elle l’observa donc, et mit un petit temps avant de le replacer. Elle l’avait déjà vu une ou deux fois au cours de rondes. Ses collègues lui avaient dit que ce jeune homme souffrait d’insomnies – qu’il disait –, mais qu’il était de bonne compagnie. Elle lui fit un petit sourire et tapota doucement le plancher à côté d’elle.

- J’admets qu’un peu de compagnie ne serait pas de refus. Sauf si tu as vraiment sommeil.

Elle ne pouvait décemment pas le contraindre à rester. Elle n’avait donc plus qu’à espérer que ce jeune homme accepte de lui remonter le moral. Même si, bon, elle ne pourrait pas tout lui dire non plus. Mais elle donnerait en tout cas n’importe quoi pour avoir un(e) ami(e), quelqu’un à qui parler et se confier. Et vu qu’elle avait perdu tous ses repères à Teenagers, autant s’en créer de nouveaux, non ? Il fallait bien un début à chaque chose, alors autant le construire. Et à l’instar de la construction d’un mur, chaque pierre était importante, même la plus petite. Avec de la chance, ce garçon l’aiderait à bâtir le mur d’un nouveau départ.

(HRP : Désolée, c'est court et pas terrible x_x Je me rattraperais.)
Carl Emerson
avatar

Résident
Teenagers
Résident☢ Teenagers


Masculin Joyeux

Surnom Surnom : Lagerfeld
Âge du Perso Âge du Perso : 20 ans
Orientation Orientation : Hétérosexuel
Autorisé à sortir Autorisé à sortir : Accordée

Teen's Teen's : 1480

Messages Messages : 22
Jeux +16 Jeux +16 : Oui
SECTES SECTES :
/

Casier Judiciaire
Avertissement: Aucun
Nombre d'Arrestations:
Délits Commis:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sous le regard bienveillant de la lune [PV Carl Emerson] Lun 10 Mar 2014 - 12:49

Je m'étais attendu à ce que Mlle Noctalis me retienne et je ne m'étais pas trompé ; d'une certaine manière cela me permettait de voir qu'elle allait VRAIMENT mal. Je sortis un paquet de mouchoirs et en sortit que je lui donnais avant de le ranger à sa place.

Alors qu'elle se séchait les yeux, j'en profitais pour essayer de deviner ce qui avait bien pu provoquer cette détresse ; c'était visiblement assez important pour qu'elle baisse à ce point sa garde. D'habitude dans ce genre de centre présenter la moindre faiblesse pouvait vous ruiner une carrière ou au minimum votre autorité ; autant dire que pour prendre le risque de pleurer dans un endroit accessible à tous... elle devait vraiment aller mal. Chagrin d'amour ? Perte d'un proche ? Ces pensées m'occupaient l'esprit alors que je m'asseyais à ses côtés. Je repensais à mon propre cas, ayant moi même perdu le contrôle à quelques occasions je comprenais en partie ce qu'elle pouvait ressentir. Agressé à l'excès l'esprit réagissait de deux manières : la colère ou la tristesse ; le rapprochant un peu plus de la folie, la perte des repères pour ne plus subir cette acharnement. C'est probablement pour ça que les gens agissent bêtement après un chagrin d'amour.

Mais j'y songe... si elle se trouve dans cette situation est-ce vraiment une bonne idée de rester ici ? D'un autre côté ce peut être une bonne occasion de me rapprocher d'elle et d'en apprendre d'avantage, étant nouvelle ici je n'ai pas trop eu l'occasion de lui parler. Prudence ou pragmatisme ? L'hésitation ne dura que trois secondes. Cela dit je ne savais pas trop quoi faire, ou pour être plus exact de quoi parler ; vu son état il y avait sûrement des sujets à éviter, l'ours en peluche qu'elle avait essayé de cacher par exemple.

Gêné je regardais autour de moi, à la recherche d'une inspiration ; l'endroit était poussiéreux et semblait plus servir de remise qu'autre chose. Les vieux meubles côtoyaient les souvenirs anciens et les affaires oubliées de pensionnaires sur le départ. Je n'aimais pas cet endroit, trop de choses cassés, de mémoires oubliées et surtout trop de poussière. Je ne me considère pas comme un maniaque de la propreté mais j'ai certains tics en la matière : un cheveu qui traîne, un machin mal remis à sa place ou encore une couche de poussière telle qu'on pourrait la confondre avec la peinture. J'ai une sainte horreur de ce genre de trucs et en la matière j'étais servi. Je me frottais l'arrière du crâne, me forçant à me concentrer sur le sujet de ma présence ici. Je me tournais timidement vers elle et lui demanda alors :

" Vous voulez peut-être en parler ? Je veux dire... ça n'a pas l'air d'aller bien. "

Et merde. J'aurai mieux fait de fermer ma gueule et de la laisser s'ouvrir plutôt que de l'y inciter.
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sous le regard bienveillant de la lune [PV Carl Emerson]

Sous le regard bienveillant de la lune [PV Carl Emerson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Acier contre chair, un duel sous le regard de la lune! [Pv Steph et Almace, Présent] [Saskatchewan, Canada]
» Event : La guerre des mondes ( Partie1)
» Sous le regard des Astres [Pv-Chen] -épreuve2-
» Une retrouvaille sous l’œil de la lune [Pv.Bones]
» Sous la clarté de la Lune et la nuit obscure. [Medu-chawn]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teenagers ::  :: ► Grenier-