AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Petite sonata en solo..?..[PV: Wolfram]

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Petite sonata en solo..?..[PV: Wolfram] Sam 6 Sep 2008 - 1:31



[tu vas comprendre pourquoi la musique ^^ .. si tu n'as pas directement compris xD lol ;3 ]

Voilà, un cours venait de terminer.. le dernier cour de la journée... Sven était fatigué .. Mais.. Il restait assit là, dans l'auditorium.. assit au piano... regardant, ou plutôt fixant, les touches du piano... Il réfléchissait.. il se remémorait Wolfram.. son fils... Il lui manquait tellement.. Et aujourd'hui même, ça ferais 6 longues années qu'il ne l'aurais pas vu... 6 longues années invivable a se détruire.. a se laisser mourir sans réussir a aller jusqu'au bout.. Le visage de son fils lui revenait sans cesse dans la tête.. Mais il avait en même temps si peur d'oublier ce petit visage si mignon.. Il se demandait sans cesse comment est-ce qu'il était maintenant.. Était-il heureux?.. Souffrait-il?... Était-il gentil ou méchant? Un voyou ou un petit ange comme il l'avait toujours été avec lui?... Était-il toujours..vierge?... car il était très bien possible qu'il ne le soit plus.. après tout.. c'est a l'âge que doit avoir actuellement Wolfy que Sven avait eu ce dernier.. M'enfin, Sven espérait qu'il n'avait pas fait ce genre de conneries..
Non, je ne suis pas en train de dire que Sven avait fait une connerie en ayant Wolf.. la seule connerie qu'il ait fait était d'avoir eu cet enfant vraiment jeune.. et avec une femme stupide ...

Alors, maintenant.. Sven était ici.. A purger une dépression secrète a la vue de tout le monde...

Enfin.. sa journée avait été comme d'habitude.. Chiante .. Mais il ne disait rien.. Comme si rien ne l'affectait jamais.. Ce qui était d'ailleurs le cas.. Et être sourd d'une oreille était efficace dans ce genre d'endroit.. Ainsi, il entendait les conneries des jeunes de moitié! Utile non? .. Surtout que personne ne semblait vraiment se rendre compte de la demi surdité dont souffrait Sven..Et puis tant mieux.. de toute façon, qu'est-ce que ça pouvait leur foutre?...

Alors de son air de zombie, il regardait les touches du piano auquel il était assit.. Pensant a son fils... Et ses doigts vinrent effleurer les touches blanches du bout des doigts... Comme s'il s'imaginait effleurer la douce joue de son fils... Puis.. il plaça doucement ses mains sur le clavier du piano... et commença a jouer de douces mais lourdes notes...
Ensuite, une mélodie se mit a retentir dans la salle.. Sven ferma les yeux et se laissa aller dans cette chanson a air si mélancolique.. Il jouait une sonata au piano.. la N°14 de Ludwig van Beethoven.. Moonlight Sonata... Une si belle sonata.. Qui, étrangement, pour une raison qui lui était lui-même inconnu, lui rappelais son cher et tendre fils...

Alors il jouait... et jouait... Tellement dans sa bulle qu'il ne se rendait plus compte de rien autour de lui.. Si quelqu'un s'approchait de lui, ou même qu'il aurais été sur une plate-forme qui roule et qu'on le faisait changer de place, jamais il ne s'en serait rendu compte...
Alors il se contentait de jouer cette si belle et mélancolique mélodie... si envoutante...
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Petite sonata en solo..?..[PV: Wolfram] Sam 6 Sep 2008 - 2:08

Une journée comme une autre...juste une de plus loin de tout ce que le jeune homme connaissait. Il faut avouer qu'il avait déjà le mal du pays alors que ça ne faisait pas si longtemps qu'il était ici...Son Allemagne chérie qui l'avait vue naître lui manquait au plus grand point et pouvoir parler l'allemand de façon à ce qu'il n'est pas besoin de se forcer à parler une autre langue à moitié pour qu'on le comprenne lui manquait aussi...Cet endroit n'était pas affreux, loin de là, mais ça manquait de repères pour l'enfant paumé qu'était en ce moment Wolfram...Paumé dans les couloirs surtout!

Depuis le peu de temps qu'il était ici il n'avait pas trouvé le temps d'aller visiter l'aile droite, mais après tout c'était normal vue qu'il n'y avait rien d'intéressant dans cette aile de l'institut...Le psychologue, et le pire de tout, le bureau du directeur se trouvait ici! C'est pourquoi il n'était pas venu par ici pour visiter la zone, il n'avait pas trop envie de se faire pincer par le directeur par une raison quelconque...

Bref, au fur et à mesure qu'il avançait, se rapprochant de plus en plus de l'auditorium, une douce mélodie se fit entendre...Il ne savait pas trop pourquoi mais cette mélodie lui faisait penser à quelqu'un dont il avait oublié le visage...Son père biologique qu'il avait vue pour la dernière fois quand il avait dix ans...Sven...Sven Straüss lui manquait toujours, mais en même temps il lui en voulait de ne pas avoir tout essayé pour le récupérer, il n'avait plus reçut aucun cadeau de sa part, plus de lettres, plus rien...Et il n'avait même plus de photos de lui pour se rappeler de son visage...

Il s'était rapproché inconsciemment de l'entrée de l'auditorium pour regarder à l'intérieur...C'était qui cet homme? Pour une fois il ne pensait pas à de mots vulgaires envers un inconnu...Non, car il trouvait que l'inconnue jouait vraiment bien. Il avança donc à l'intérieur de la vaste salle jusqu'à ce qu'il fût plus ou moins proche de l'adulte et le regarda jouer, ne voulant pas le déranger, il attendit que la mélodie se stoppe pour applaudir très légèrement...


-c'est vraiment...beau...

Son fort accent allemand revenait à l'assaut sur ce coup ci, et tout en applaudissant en douceur il avança d'avantage vers l'homme...Il en avait oublié ses bonnes manières encore une fois et il savait que face à un adulte il était mieux de faire preuve au moins de quelques bonnes manières...Il tendit doucement la main vers l'homme en signe de salutation.

-Je m'appelle Wolfram Stanislas...et...vous êtes...?
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Petite sonata en solo..?..[PV: Wolfram] Sam 6 Sep 2008 - 2:47

Le morceau continuait sa mélodie.. Les notes virevoltant dans l'air.. une mélodie douce a l'oreille de n'importe qui.. Gardant les yeux fermés et bougeant légèrement, le corps semblant si léger... comme s'il était dans une genre de transe... Il était aussi beau a voir qu'à entendre...S'était un spectacle de toute beauté... Mais un spectacle solitaire.. Puisqu'il n'avait pas la moindre idée du fait que quelqu'un l'avait entendu et s'était glissé dans la salle.. Alors il fini sa sonata comme si de rien n'était.. comme s'il était toujours seul.. Comme s'il était seul au monde.. Comme si personne a par lui ne pourrait l'entendre..
Le morceau ce fini donc.. ses mains se posant lentement sur ses cuisses.. et ouvrant doucement les yeux.. Puis, il entendit, de son oreille valide, de petits applaudissements s'élever dans la salle, tout près de lui... il tourna alors la tête calmement vers le bruit et y vit un joli jeune homme s'approcher.. parlant d'un anglais avec un fort accent.. un accent allemand.. Un allemand? Ça faisait longtemps...
Ce dernier complimenta le morceau...


"Der dank[merci]"

Répondit-il a l'autre allemand dans leur langue.
D'ailleurs, s'était rare de rencontrer quelqu'un de cette nationalité ici.. Même qu'il n'avait pas le moindre souvenir d'en avoir rencontrer avant.. Alors, celui-ci était nouveau..
Et puis.. il lui rappelait étrangement quelqu'un... Mais avant de pouvoir l'identifier exactement, le jeune garçon dit son nom en présentant sa main pour y engager une poignée...
Le coeur de sven fit dix tour dans sa poitrine.. Enfin, s'était l'impression qu'il avait.. Un petit air surpris au visage... Mais gardant son éternel air neutre...
Wolfram..?... S'était.. son fils?.. Il n'avait pas dit de nom de famille. .Alors il était possible que se soit un autre.. Wolfram Stanislas... Bien que.. même l'âge correspondait... Ce garçon semblait avoir 16 ans... Mais.. Sven gardait son calme.. Il ne voulait pas se faire de fausses illusions et se prendre un râteau magistral et tomber dans une dépression bien pire que celle qu'il avait déjà.

Il serra alors la main du plus jeune...


"Vous êtes nouveau j'imagine... Je suis Monsieur Straüss...Sven Straüss... Animateur de musique..."

Dit-il, parlant toujours dans leur langue.. S'était beaucoup plus simple pour Wolfram qui semblait avoir peine a parler anglais... Il était mieux de lui simplifier la tâche..
Et puis.. Il espérait vraiment très, très fortement que son nom fasse réagir le jeune allemand.. et qu'il ait réellement tombé sur son fils par un miracle quelconque...
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Petite sonata en solo..?..[PV: Wolfram] Sam 6 Sep 2008 - 3:32

Voilà qui était intéressant...Cet homme était non seulement mignon pour pas dire beau tout court mais en plus il était Allemand! Définitivement cet homme était plein d'atouts et de choses qui plaisaient au petit Wolfram...Rien qu'en l'approchant il voyait déjà qu'au moins son visage et son corps étaient plaisants à regarder...Peut être que dans d'autres circonstances il aurait déjà osé le toucher pour voir si sous vêtements il était si bien foutu qu'il en avait l'air...Mais en sachant que cet homme était digne d'admiration, il n'aurait pas été capable de lui sauter directement au cou...D'ailleurs il se sentirait atrocement mal si quelque chose arrivait aux mains expertes de l'homme par inadvertance ou à cause d'un faux mouvement...

Mais à quoi il pensait là? il s'imaginait déjà des scènes obscènes qui auraient lieu sur le piano...Non il fallait qu'il arrête d'imaginer que tous les beaux hommes qu'il croisaient finirait par se retrouver nues au dessus de lui...Il était pas nymphomane loin de là mais il avait une imagination débordante qui lui jouait des mauvais tours...Bien entendu à ce moment là il était loin de s'imaginer de qu'il était en train de parler à son propre père qu'il n'avait pas revu depuis si longtemps...Très très loin de cette idée même il ne pensait plus qu'aux futurs ateliers de musique dont il pourrait profiter même si il ne s'y connaissait absolument pas coter musique et notes de musique et tout ça...

Il l'écouta parler, et il allait d'ailleurs lui répondre alors qu'il serrait la main de l'adulte dans la sienne mais il y eut comme un coup de froid glacial qui balaya la pièce...Wolfram était resté immobile bouche bée... Ce gars qu'il venait à peines de mettre en place dans l'un de ses fantasmes était son...père!!? Il dut lâcher sa main et reculer de quelques pas venant se poser une main sur le front...il devait faire quoi? pleurer? tomber dans les pommes? Les deux le tentaient bien...il se recula encore un peu se mordant la lèvre pour essayer de retenir ses larmes sans succés et il ouvrit la bouche pour lâcher juste:


-p...t....tu m'as....abandonné....pourquoi...? je...

Bien entendu il parlait en allemand mais bientôt il eut la tête qui tournait, voyant le monde devenir flou tout autour de lui il ne put parler d'avantage et s'effondra carrément par terre...Un trop gros choc pour le jeune allemand...Après 6 ans d'attente, son père était là mais...C'était trop tard pour qu'il le sauve...trop tard pour regagner son innocence...Bordel c'était dur!
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Petite sonata en solo..?..[PV: Wolfram] Sam 6 Sep 2008 - 19:02

A la première approche, jamais Sven ne se serait douté qu'il s'agissait de son fils, même malgré l'âge ou l'accent.. Il aurait des doutes mais se serait dit que s'était impossible. Mais il se serait encore moins douté que celui-ci avait en ce moment des fantasme sur lui, peut importe qui était l'élève devant lui... Enfin, jamais il ne penserait être un fantasme pour qui que ce soit... Ou dans un des fantasme d'une personne.. Enfin... En gros, il ne se pensait pas du tout attirant.. Puisque d'ailleurs, en toute ses années, depuis que Svetlana l'avait quitter, il n'avait pas eu de relation avec quelqu'un d'autre que sa main droite de temps à autres. Alors pour dire, il ne se pensait pas du tout séduisant ou quelque chose dans le genre... Enfin.. Il aurait été flatté quand même de savoir qu'il avait été placé dans un fantasme.. Mais comme il ne savait absolument rien..! (huhu)

Puis.. Alors qu'il se présenta.. Le jeune homme eu la réaction que Sven pouvait attendre de lui.. Bon, ok, s'était un peu fort là..
Il l'écouta... et son visage devint triste...


"je.. Wolfy..?.."

Il semblait rêver.. ça ne pouvait pas vraiment être son fils.. si?!

"Je.. je ne.. t'ai pas abandonné!... je.."

Puis il vit que quelque chose n'allait pas très bien pour Wolfram.. et se rapprocha un peu...

"W..Wolf..?"

Puis ce dernier s'évanouit! Sven se jeta vers lui pour éviter qu'il ne tombe par terre mais plutôt dans ses bras.

"WOLF??"

Il était a présent a genoux avec son fils dans les bras.. Évanouit.. Que devait-il faire maintenant!? Son fils s'était évanouit en revoyant son père.. Et sven, lui, n'arrivait pas a retenir ses larmes en sachant qu'il venait tout juste de retrouver son fils après 6 longues années! S'était un miracle! Comme ce faisait-il que..?.. Pourquoi?.. Tout pleins de questions passait par la tête du musicien.. Mais aucune n'avait de vrai réponses.. Mais la plus grande question : Est-ce qu'il allait bien!?

Il le serra un peu dans ses bras.. le tenant tout contre lui... murmurant tout plein de choses... Il était si soulagé.. Si heureux d'avoir retrouver son fils.. il remerciait dieu de l'avoir retrouvé - même si Sven était athée.
Il était si heureux..

Puis il regarda son fils... et lui caressa le visage..


"Wolfy..."

Il avait changer... Il semblait presque un peu plus... un peu moins... doux... Moins innocent.. Comme s'il s'était passé milles malheurs a son enfances.. D'ailleurs, pour qu'il se soit retrouver dans cet internat, oui, il devait s'en être passés des choses.

"Wolfy.. mais que s'est-il passé bon sens..."

Murmura-t-il pour lui-même... Son coeur était gros et les larmes coulaient sans retenues... Il ne savait plus quoi faire.. Il continua de caresser la joue de son fils en le regardant... Attendant patiemment qu'il se réveille...
Il s'en voulait tellement a lui-même.. Il avait tout essayé pour retrouver Wolf.. et c'est maintenant qu'il ne pouvait plus rien qu'il le retrouvait.. quelle ironie..
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Petite sonata en solo..?..[PV: Wolfram] Sam 6 Sep 2008 - 19:31

C’était trop…Beaucoup trop pour le jeune allemand. Lui qui s’était fait à l’idée de ne plus jamais revoir son père et bien il s’était retrouvé carrément devant lui…Et pas seulement ça, il l’avait en plus entendu jouer du piano et lui avait serré la main, mais le pire de tout était sûrement le fait qu’il avait fantasmé sur lui et qu’il avait souhaité pouvoir le toucher…le lécher…mordre en douceur et bien d’autres…Et oui ça c’était sûrement le pire ! De toutes façons il allait finir par le lui dire sincèrement qu’il avait eut envie de lui, ou peut être pas vue que c’était son père…

Dans les vapes il ne s’avait pas qu’il était dans les bras de son père…son père, le vrai, c’était vraiment étrange comme pensée, enfin même si en ce moment Wolfram ne pensait à rien en fait, c’était le vide total dans son esprit, caractéristique des gens inconscients…Mais heureusement pour les deux il ne serait pas nécessaire d’aller à l’infirmerie vue qu’au bout d’un petit moment il crispa un peu les yeux…Il avait mal au crâne mais bon ça allait encore ce n’était pas insupportable…

Peu à peu il décrispa les yeux pour commencer à les ouvrir…Les larmes de son paternel lui coulaient sur le visage ce qui l’aidait d’avantage à se réveiller…Mais même déjà à moitié conscient il se demandait ce qu’il aurait put dire à son père…Il préféra se taire une fois ses yeux bien ouverts et il le fixa juste…se redressant très légèrement pour venir lécher ses larmes doucement…

Il savait mieux s’y prendre quand il agissait plutôt que quand il parlait, et là ça se voyait qu’il avait du mal à croire qu’il était enfin à nouveau dans les bras de Sven…Il vint d’ailleurs lui effleurer les lèvres du bout des doigts tout doucement comme si il voulait l’aider à se calmer…Puis à mi-voix il se décida à parler :


-je pensais…que tu m’avais oublié…
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Petite sonata en solo..?..[PV: Wolfram] Sam 6 Sep 2008 - 21:51

Que faire a présent? Il avait retrouver son fils.. Mais il ne savait pas plus quoi faire a présent.. Après six longues années sans s'être vu.. il devait avoir beaucoup changer.. Comment avait-il été élevé6 .. Et a présent, comme serait-il tous les deux ensemble!? Il n'avait jamais penser a cette possibilité de se retrouver après tout ce temps.. Bien entendu, il avait rêver plusieurs fois de retrouver Wolfram.. Et qu'ils continueraient a vivre comme si de rien était... Mais la vie est loin d'être comme ça... Jamais tout pourrait redevenir comme avant.. Ça faisait trop longtemps qu'ils avaient été séparés pour que tout retourne a la "normale".. Enfin..

Il gardait Wolfram dans ses bras.. caressant doucement son visage.. Le regard flou par les larmes qui coulaient en silence.. Il ne s'apercevait même pas que ça coulait sur le visage de son tendre fils qu'il avait toujours aimé... un peu trop d'ailleurs.. Mais il l'aimait réellement...

Puis, son coeur fit dix tours dans sa poitrine en le voyant crisper ses yeux, et donc se réveiller lentement... Il avait tellement envie de le serrer dans ses bras, tellement envie de l'avoir tout contre lui.. tellement envie de.. l'embrasser... Non, il ne devait pas penser a ça, voyons.. S'était quand même son père!... S'était.. malsain...non..?... Mais il en avait tellement envie...

Il le regarda se redresser en silence, les larmes coulant toujours malgré lui.. C'était trop beau pour être vrai.. Il croyait voir un fantôme de l'être le plus cher pour lui... Il n'arrivait tout simplement pas a croire que s'était possible.. Qu'il avait bel et bien son fils dans ses bras maintenant... En chair et en os..

Il senti ses lèvres effleurer sa peau et la langue caresser les joues pour recueillir les larmes.. Il en ferma légèrement les yeux.. et frissonna très légèrement.. On aurait dit un rêve.. Le plus magnifique de sa vie...


"Je ne rêve pas..?.. c'est bien toi..Wolfy..?.."

Il semblai tellement triste.. ça se voyait vraiment qu'il aimait son fils.. Qu'il n'y avait que lui pour calmer son coeur.. Pour le faire vivre... Il avait vraiment trop l'impression que s'était irréel...Mais s'était pourtant bien vrai...

Puis, les doigts de son fils glissèrent doucement sur ses lèvres, ce qui le calma un peu et lui donna un frisson très léger... Ça lui faisait du bien de sentir son fils contre lui comme ça... et sans même s'en rendre compte, il entre ouvrit très légèrement la bouche, venant prendre légèrement la main de son fils dans la sienne pour la tenir.. et lécher doucement et très légèrement le bout des doigts de son fils... Il ne savait presque même plus ce qu'il faisait tant ça ressemblait a un rêve...
Puis, il entendit sa voix très légère...


"Je ne pourrais jamais t'oublier Wolf... "

Il avait une grosse boule dans la gorge.. Il aimerais tant lui déclarer son amour.. Seulement , il n'avait pas envie de faire peur a son fils si lui ne ressentait pas ce genre de choses...
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Petite sonata en solo..?..[PV: Wolfram] Sam 6 Sep 2008 - 22:29

Autant pour l’adulte que pour le jeune homme tout ça était trop beau pour être vrai il fallait l’avouer, mais le liquide salé dans sa bouche lui faisait bien prendre conscience de que tout cela était réel…Mais n’empêche il se laissait peut être trop aller non ? Car n’importe qui aurait put se faire passer par Sven Straüss pour avoir dans ses bras le jeune wolfram, du moins en connaissance du dossier de ce dernier…Mais bon pourquoi quelqu’un aurait voulut faire ça ? Dans quel but au juste ?

Mais ce n’était plus le moment de penser à ça, sa main se fit légèrement agripper par celle de son père qui entrouvrit la bouche pour effleurer de sa langue le bout des doigts du jeune allemand…D’ailleurs wolfram ferma les yeux sous ce contact qui l’avait légèrement surprit et il en frémit même un peu en lâchant un mélange de râle et de soupir de bien être…Cette situation était étrange mais…agréable…

Pourtant il força un peu pour retirer sa main de la où elle était, Sven aurait put prendre ça pour un refus ou un rejet mais ça en était pas un et ce qui le prouvait c’était que déjà il ramenait ses doigts vers ses propres lèvres pour les effleurer de sa propre langue comme si il voulait avoir un baiser indirect avec son père…D’ailleurs il regardait Sven en faisant ce geste qui était presque sensuel…Pourtant ce geste pouvait rester très ambiguë et pas du tout clair…Il ne savait toujours pas quoi lui dire à ce moment là…

Il restait tout contre lui, dans ses bras encore même si il était plus ou moins redressé et qu’il ne quittait pas des yeux Sven…


-C’est…c’est bien moi…

Il ne pouvait absolument pas lui dire tout ce qu’il avait vécu pendant toutes ses années de supplices aux cotés de Markus et de Svetlana…Car sinon Sven aurait souffert encore d’avantage de leur rencontre sans doute. Et il ne voulait pas que son père se sente coupable, car dans cette histoire le coupable était wolfram qui avait fait confiance avec une garce…Stupide innocence ! Il ne quittait pas des yeux son père, cessant de se lécher un peu les doigts pour lui poser sa main sur le torse…
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Petite sonata en solo..?..[PV: Wolfram] Dim 7 Sep 2008 - 7:56

Pour Sven, il était certain que personne ne connaissait ce qu'il avait vécu par ici, même s'il aurait un dossier quelconque.. Il n'avait jamais qualifier quoi que se soit par rapport a la disparition de Wolf en arrivant ici. Donc, il ne verrais pas pourquoi cette personne ne serait pas réellement son fils, surtout en réagissant de la sorte.. C'était bel et bien lui.. S'était bel et bien Wolfy... Son petit Wolfy chéri... Cet être qui était sa vie... Il était si heureux que sa joie était indescriptible.. Il était tellement heureux de le revoir! De le serrer dans ses bras.. de sentir sa peau contre la sienne... S'était.. plus qu'agréable...

Mais il sorti de ses pensés lorsque son fils glissa sa main hors de celle de son père.. Ce dernier regarda son jeune garçon avancer sa main par la suite vers sa bouche a lui pour lécher ses doigts a son tour.. Sven put bien avouer qu'au début, il se demandait pourquoi Wolf avait retiré sa main.. La question qui lui vint a l'esprit fut "je l'ai dégoûter?" . Mais cette question disparu bien vite alors que son fils se léchait a son tour les doigts.. S'était comme.. un baiser indirect.. A cette pensé, les joues de l'animateur de musique devinrent légèrement rosées.. Ça l'avait presque hypnotisé tant l'acte était sensuel.. Car oui, Sven avait l'air de comprendre.. Bah, peut-être qu'il ne comprenait pas en fait et qu'il se trompait tout simplement, que son cerveau/imagination lui jouaient des tours après toutes ces années séparé de son enfant - maintenant adolescent..
Il regrettait tant ne pas l'avoir vu grandir complètement.. Mais il comptait bien se reprendre.. et il ne le lâcherait pas de si tôt...

Il sorti de ses pensés lorsqu'il l'entendit lui répondre que s'était bien lui...


"Ooh... Wolf... tu m'as tant manqué... je.. Tu es ma raison de vivre... Je... je voulais mourir sans toi.. je... j'ai tout fait... tout fait ce qui était en mon pouvoir pour te retrouver.. je n'ai pas cesser de t'envoyer des lettres et des cadeaux aussi.. je.. je voulais tant te revoir.. je.. j'ai l'impression de rêver... c'est un miracle.. tu... tu es bel et bien là..."

Fit-il, les larmes continuant leurs chemins...

Il le regarda... et le trouvait si beau.. Même s'il avait dut devenir un délinquant pour arriver dans un tel endroit, il avait bien grandi.. dans le sens où il était réellement beau.. Sven se demandait d'où pouvait bien venir cette beauté..(ouais, il pense pas que ça pourrait être lui la source xD)
Puis... il n'arriva pas a résister... il vint a nouveau lui caresser le visage...


"tu m'as vraiment manqué.."

Il rapprocha même inconsciemment son visage de celui de son fils... et inconsciemment, tenta de lui voler un doux baiser....Il en avait tellement envie.. au point de l'embrasser sans même trop s'en rendre compte...
Mais quand il se rendait compte qu'il l'embrassait (s'il l'avait vraiment laissé faire (wolf) ... dans le cas contraire.. c'est la même chose pour la suite..), il recula son visage de celui de Wolfy, son teint s'empourprant d'avantage


"Je... j... Je .. Désolé...!.."

Bagaya-t-il alors, totalement gêné de son geste dont il ne s'était même pas rendu compte.. Voyons... embrasser son fils... Qu'allait-il penser de son père a présent hein!?.... Sven préférait ne pas y penser une seule seconde...
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Petite sonata en solo..?..[PV: Wolfram] Dim 7 Sep 2008 - 13:22

Wolfram ne savait pas trop comment il était censé réagir là…Mais après tout c’était normal non ? C’était comme si il se trouvait devant un inconnu, même si ils s’étaient attendu depuis si longtemps et qu’ils avaient désiré se voir, se toucher, et être encore une fois dans les bras l’un de l’autre et bien là ils ne se reconnaissaient pas, du moins ils ne s’étaient pas reconnu au début ce qui était pas mal normal au fond surtout vue que Wolfram avait grandit et beaucoup changé.

Il cessa alors de se lécher le bout des doigts, tout doucement d’ailleurs, d’un geste lent il posa sa main contre le torse de son paternel…Cette situation était bizarre et en même temps attendrissante, mais wolfram n’était pas sur de pouvoir aller plus loin avec lui, du moins pas de suite en tout cas, il lui faudrait du temps pour se faire à l’idée que son père était là et que probablement ils se désiraient l’un l’autre en silence…Il ne voulait pas aller trop vite et bien réfléchir à tout ça…Il était même pas encore sûr de ce que son père espérait en fait…il ne savait pas encore de source certaine ce qui allait se passer entre eux…Et il se demandait aussi si il devait agir comme si rien ne s’était passé, c'est-à-dire jouer le bon et innocent fils qu’il était à dix ans…C’était pas mal comme idée pour renouer des liens non ?

Il le regardait donc et écoutait ce qu’il lui disait, c’était trop bizarre comme situation, il soupira un tout petit peu et il eut un léger sourire, il allait jouer au fils tendre tout en restant sincère avec lui, Sven méritait de savoir au moins une partie de la vérité, celle qui ne le ferait pas trop souffrir, une vérité qui pouvait être supportable…ça lui faisait d’ailleurs du mal de savoir que son père aurait voulut mourir à cause de son absence, il s’en voulait encore d’être partie avec cette garce de Svetlana !


-Je suis désolé Sven…je n’aurais jamais dut lui faire confiance à cette garce…et puis…je n’ai pas reçut tes lettres et tes cadeaux, je suppose que ton ex femme s’occupait de cacher les lettres ou de les jeter…Puis…moi aussi j’ai du mal à croire que tu es bien là…

Il voyait bien que le regard de son père cachait quelque chose, ce regard si tendre, et…avec une pointe de désir, le jeune allemand se demandait d’ailleurs à quoi pouvait être en train de penser son paternel. Loin de s’imaginer que bientôt il ne serait pas le seul à fantasmer sur lui…

-toi aussi…tu m’as…manqué…

Il avait dit ça alors qu’il voyait clairement que le visage de son père se rapprochait de lui…Il ouvrit un peu la bouche comme si il allait dire quelque chose mais en tout cas il était quand même un peu surpris…Et puis un premier baiser eut lieu et voilà que wolfram se cambrait même un peu en répondant au baiser sans trop savoir pourquoi…C’était son père bon dieu il ne pouvait pas faire ça avec lui…

Mais ce fut Sven lui-même qui rompit le baiser en reculant la tête, et le pire c’est que wolfram semblait vraiment avoir retrouvé son innocence en se demandant des choses du genre « qu’est ce qui se passe ? » il ne put que le regarder, rougissant un peu…


-c’est pas grave….
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Petite sonata en solo..?..[PV: Wolfram] Lun 8 Sep 2008 - 1:35

Il fallait bien croire que les deux homme se désiraient mutuellement et avaient les même désirs d'ailleurs... Mais sans en dire mot.. Le regard semblait tout dire par contre... Mais ils ne se le disait pas.. A croire que les deux avaient aussi les même craintes.. Qui sais... Mais Sven, lui, avait bel et bien le désire de le toucher.. de l'embrasser.. de le caresser doucement... Car oui, il était toujours affreusement amoureux de son propre fils.. S'était mal.. Mais il ne pouvait pas s'en empêcher.. Mais il avait également des crainte... la crainte d'être repoussé.. La crainte que son fils ai déjà un autre amoureux depuis le temps... La crainte qu'il ne soit déjà plus vierge, même si cette possibilité était très forte... Sven était a la fois heureux et triste en ce moment.. La nostalgie de tout ce temps perdu entre eu... Mais la joie de s'être enfin retrouvés.. S'était mieux maintenant que jamais, faut bien le dire.. ça aurait put être pire et ils auraient pu ne jamais plus se revoir du restant de leur vie... Alors, s'était une bonne chose que Sven ne soit pas encore mort au bout de sa dépression...

Puis il senti le tendre contact de la main de Wolfram se poser contre son torse... Il le serra tout doucement contre lui... Et l'écouta parler... Svetlana.. cette garce.. En effet, s'en était toute une garce... Il la détestait plus que tout au monde... Elle avait oser les abandonner pour ensuite lui enlever Wolf et l'empêcher tout contact, de la a jeter ses lettres et cadeau... Il avait beau être riche, savait-elle que ça coûtait cher les paquets et les lettres? Surtout a la longue... En plus que même Svetlana ne savait pas qu'il était riche, alors raison de plus... Enfin..

Même le pour le plus jeune, son paternel lui avait manqué.. Ce qui pouvait sembler extrêmement normal puisqu'il était son père et le seul l'ayant élevé durant 10 ans non-stop... La majorité de sa vie avait été avec Sven.. Donc c'était normal...

Et alors que son visage se rapprochait inconsciemment de celui de son fils, ce dernier le laissa étrangement faire.. Répondant même au baiser qui arriva... Mais Sven se rendit compte qu'il embrassait son fils.. que c'était mal... il ne devait pas faire ça... Alors il s'était reculer le visage, mais le gardant quand même tout près de celui de son fils... ce dernier lui dit que ce n'était pas grave lorsque le paternel s'excusa.. Ce dernier fut alors étonné...


"ce.. n'est pas grave...?... a...alors..."

Il rougit très légèrement plus...

"Alors.. ça.. ne te dérangerais pas... si je.. recommençait..?.."

Il était tellement gêner de dire ça.. Et si son fils refusait? .. C'était peut-être beaucoup trop tôt, même pour un baiser.. C'était son fils en plus... Et ils ne s'étaient pas vu depuis 6 ans.. Alors il ne savait presque plus rien sur lui..
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Petite sonata en solo..?..[PV: Wolfram] Lun 8 Sep 2008 - 13:48

Avouons que les sentiments de Wolfram étaient séparés en deux, le coter agréable de la situation, c'est-à-dire se retrouver enfin dans les bras de son père après tant d’années mais après il restait aussi le coter étrange, c'est-à-dire que ça faisait toujours bizarre de se faire embrasser par son propre père et avoir la langue de ce dernier dans sa bouche jouant avec la tienne, ce n’était pas désagréable loin de là, mais c’était quand même très étrange et avouons que Wolfram ne pouvait pas lire dans les esprits ni se souvenir de ses trois ans, du coups il ne savait ni que son père était amoureux de lui ni que ce dernier l’avait touché quand il était encore très jeune, si il avait sut tout ça il aurait agit en conséquence et peut être que cette scène aurait été différente…Peut être plus torride ? Qui sait, mais pour le moment il restait sceptique, attiré par Sven mais quand même, c’était son père ! Non seulement un adulte mais en plus Wolfram était la chair de sa chair et le sang de Sven coulait dans ses veines.

Il faut être logiques, bien que wolfram était connu sous le surnom craint de « La Garce », il n’en restait pas moins un humain. Il avait bravé beaucoup d’interdits en à peines six ans, il s’était bourré la gueule en compagnie de pédophiles, goûté aux drogues et bien d’autres, mais de là à passer le pas avec son propre père qu’il venait de rencontrer, non ça ne se passerait pas aussi vite, même si le jeune allemand désirait essayer, pourquoi pas aller plus loin et bien il lui restait encore un tréfonds de morale qui le lui interdisait. C’était compliqué sans doute mais c’était comme ça et pas autrement, il ne pouvait pas contrôler ce genre de craintes, alors mieux valait se donner le temps de réfléchir au moins une fois dans la vie.

D’ailleurs, le jeune homme se demandait ce qu’attendait Sven de lui, ou les espérances qu’il avait vis-à-vis du plus jeune, car oui Wolf n’était plus ce qu’il avait été à ses dix ans. Et il n’était pas du genre à mentir sur toute la ligne à son père, aux autres peut être mais pas à lui. Son innocence c’était envolée plusieurs fois en une même soirée et avec plusieurs hommes, il n’allait pas lui dire ça comme ça, c’est sûr mais il ne pouvait pas le laisser vivre dans un faux rêve alors que visiblement Sven ne voulait pas uniquement reprendre sa place de père…Et dans ce cas il fallait qu’il sache que son anciennement adorable fils était devenu « La Garce »…

Une fois que tout fût mûrement réfléchit c’était sûr qu’il leur fallait du temps pour s’adapter à la nouvelle situation, puis pour le moment Wolfram devait surtout être dompté vue qu’il avait vécu dans la débauche depuis qu’il avait été enlevé et que donc il avait quitté le foyer où il avait vécu avec son père…Cette fois ci il ne voulait pas juste foncer et tester une nouvelle expérience avec son père, c’était même très loin d’être le cas…Mais c’était mieux comme ça plutôt que le cas contraire non ? Car il aurait aussi put le baiser, le manipuler et le délaisser…Il fallait voir le bon coté des choses comme qui dirait. Et pour une fois Wolfram n’avait pas de mauvaises intentions avouons le…En général il s’en foutait plutôt pas mal de l’avis que les autres pouvaient avoir à son sujet, ou des regards qu’on lui lançait le considérant comme une misérable petite pute sans scrupules ni dignité, mais c’était loin d’être le cas et le jeune allemand était bien conscient de sa valeur.

Toujours dans les bras de son père, le garçon avait pensé à tout cela en à peines quelques secondes top chrono constitués de pensées diverses et désordonnées…Il écouta donc les paroles de son père et…il ne pouvait pas, pas encore lui donner ce qu’il demandait, au fond Sven allait se salir d’une certaine façon et il ne pouvait pas permettre ça…Il se redressa alors d’avantage vue qu’à présent sa tête ne lui tournait plus et il resta assis près de son père sans pour autant le regarder…Il allait sans doute le décevoir et ce n’était pas du tout ce qu’il cherchait à faire, un soupir vint briser le silence qui s’était installé entre eux alors que son regard avait décidé de se poser vers le fond de la salle, sûrement à cause de la gêne.
Il se décida enfin à parler, avec un peu de peine, il allait avoir du mal à lui dire ces quelques phrases mais il devait le faire…


-Ecoute moi Sven…Je ne suis plus le petit wolfy adorable que tu avais connut. Pendant six ans j’ai eut le temps d’en faire des conneries, je ne suis plus vierge, je fume comme un pompier, je bois quand ça me chante et je m’attache rarement aux gens autrement qu’en amitié ou grand maximum pour ne pas me sentir seul pendant quelques temps. Je me suis tapé des orgies chez Svetlana…Je ne sais pas ce que tu attends réellement de moi mais il va me falloir du temps…Je me suis habitué à ma vie de merde, à mes sorties, à ma liberté, je ne vais pas te mentir, tu me plaît, beaucoup, mais tu es mon père, le vrai père que j’attendais depuis que j’ai été emmené à Munich…J’espère que tu m’en veux pas trop, c’est vrai qu’en te voyant en tant qu’inconnu je t’imaginais déjà en train de me prendre sur le piano, mais les sentiments ne reviennent pas en cinq minutes…je ne sais pas si ce que je dis est très clair…je veux qu’on se donne du temps, toi tu dois assimiler toutes ces nouvelles que je viens de te dire et moi je dois assimiler que mon père est dans le même institut que moi…je ne te demande que ça…du temps…
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Petite sonata en solo..?..[PV: Wolfram] Lun 8 Sep 2008 - 14:14

Il fallait avouer que bien que Sven était très craintif sur la réponse de son fils, il se doutait bien que la réponse ne serait surement pas positive, peu importe comment il avait tourné, Sven savait que Wolf devait toujours avoir un sens de moral.. S'était comme ça, c'était son fils alors il trouvait ça logique qu'il lui reste un bon fond même s'il était surement devenu un "bon a rien" aux yeux de d'autres puisqu'il avait atterrit dans cet insitut. Il savait qu'au fond, il dirait qu'il ne voudrait pas, mais Sven continuait d'espérer pouvoir lui voler d'autres baisers tendres.. Après tout, même Wolf avait participer a ce baiser... Mais il devait savoir tout autant que Sven que s'était mal... De l'inceste entre père et fils... Ce n'était pas bien du tout...

Il laissa donc quelques secondes d'un lourd silence, le temps que Wolf semble réfléchir...

Il le regarda enfin se redresser.. Mais il ne le regardait plu.. C'était vrai que cette situation était plutôt très embarassante.. Même Sven qui n'Avait pas du tout l'habitude de rougir rougissait légèrement, son air neutre ayat disparut sur un air d'espoir et légèrement de joie mêlée a une mélancolie... Après tout, ça faisait si longtemps que l'animateur de musique attendait ce moment.. Le moment d'enfin le retrouver... Que son fils soit enfin a nouveau dans ses bras, ou simplement près de lui... Il lui avait réellement manqué.. Et Sven n'aurais certainement même pas tenu une septième année sans son fils. Il ne sentait, il se serait laissé mourir.. Soit mutilé, soi overdose de la drogue que Fabian lui fournissait ou soit il se serait acheter une arme a feu sous le désespoir qui l'emprisonnait et se serait tirer une balle dans la tête... Il n'arrivait simplement pas a vivre sans son petit Wolfy.. Bien qu'il se doutait qu'il n'était plus le "wolfy" d'avant, maintenant..

Puis, son fils se mit enfin a parler.. Il l'écouta.. Du début a la fin, l'air presque étonné.. Il fallait dire que des choses ne l'étonnait pas vu l'endroit de leurs rencontre.. Mais d'autres l'étonnait.. Comme l'orgie par exemple.. Ça, il ne s'y était pas du tout attendu.. Il en restait que bouche bé... Il ne répondit pas tout de suite.. Mais relacha fortement son étreinte de sur son fils... D'après ce qu'il semblait avoir compris... Wolf ne voulait pas vriament le retrouver? Pourtant il semblait aussi heureux que son père de cette rencontre... Mais.. Il voulait sa liberté? Croyait-il que Sven allait l'enfermer ? .. Il l'était déjà assez dans cet institut sans Sven, alors il ne voyait pas pourquoi il en ajouterait plus.

Bref, il commença a s'Assimiler tout ce que son fils venait de dire...


"..."

La tête baissée.. Il réfléchissait.. Bien sur, ça lui fendait totalement le coeur d'entendre ce que son fils était devenu par ce qu'il avait vécu.. Mais il faut dire que Sven aussi avait changer...

" Wolfram... Tu n'Est pas le seul a avoir changer.. Ok, tu as surement beaucoup changer que moi... mais bon... Depuis que tu a disparut.. j'ai plonger dans la drogue, l'alcool et je fume certainement presque autant que toi.. Je ne suis plus du tout aussi souriant et joyeux que quand tu était tout petit, si tu arrive a t'En rappeler.. Ici, je ne suis que l'animateur de musique sans émotion. Et je dois avouer que c'Est vrai, je n'ai plus la moindre émotion envers les autres depis que tu a disparut de ma vie... D'ailleurs, je n'ai pas que plonger dans la drogue et tout.. Si tu n'Avait pas deviner, c'est que je suis dépressif ... Si on ne se serait pas vu aujourd'hui, il n'y aurait plus eu aucune chance de se rencontré un an après.. Je me serait suicidé..."
C'est là qu'il décida de remonter les manches de sa chemise noire.. montrant plusieurs cicatrice sur les avant bras mais surtout aux poignets...

"je ne suis pas en train de te dire que je te force a faire quoi que ce soit a cause de mon statu actuel.. Je fais simplement te prévenir de ce que je suis devenu également... "

Fit-il donc de son air si neutre habituel... Puisque son fils ne voulait pas de lui, il ne voyait pas pourquoi il ne lui dirait pas tout ça... De toute facon, il aurait certainement fini par le découvrir..

"Alors.. c'est plutôt a moi de te dire.. "J'espère que tu ne m'en veux pas trop"..."
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Petite sonata en solo..?..[PV: Wolfram] Lun 8 Sep 2008 - 14:40

Autant l’un que l’autre avaient souffert, de toutes façons ça se voyait à des kilomètres qu’ils n’avaient pas été heureux depuis qu’ils avaient été séparés, mais le temps, ce temps que Wolfram lui demandait, est ce que son père allait lui accorder ? Il était ici depuis peu et avouons que personne n’avait eut le temps de lui dire quoi que ce soit sur l’animateur de musique et probablement que même si on lui en avait parlé et bien il n’aurait pas reconnut le Sven qui avait été avant et pendant très longtemps son seul et unique père…Une description rapide du caractère de Sven actuellement l’aurait sûrement laissé de pierre et il s’en aurait foutu, donc au fond cette rencontre avait été la meilleure façon de reconnaître à nouveau son père…

Enfin il tourna la tête vers Sven même si ce dernier avait décidé de lâcher sa prise sur le jeune allemand qui aurait put bouger plus librement mais il en fit rien, restant immobile en regardant au loin, mais au bout d’un petit moment il avait finit par tourner la tête vers Sven, voyant l’air incrédule de ce dernier il avait l’impression de qu’il dégoûtait son paternel à présent…Wolfram ne l’avait pas rejeté, bien au contraire il voulait réapprendre à le connaître et passer à nouveau de bons moments comme ceux d’entant, mais visiblement leur relation n’allait probablement pas s’arrêter au simple stade père, fils, comme ils l’avaient connut avant.

Il l’écouta donc parler à son tour, sans rien rajouter pour ne pas lui couper la parole, c’est bien vrai que Sven avait lui aussi changé, avant il était un adulte responsable, ce n’est pas wolfram s’en souvenait, du moins pas de tout mais il en était sûr et certain de ça, et maintenant il était passé au stade de dépressif qui s’automutilait et qui en plus de tout ça prenait des drogues, allez savoir lesquelles, l’enfant lui n’avait pas envie de poser la question et il n’avait aucun droit sur son père comme pour lui interdire de continuer à s’autodétruire, il n’en avait pas se pouvoir sachant que lui aussi avait parfois sévit à ce genre de pratiques pour savoir si réellement ça apaisait la douleur de l’âme.

Il avait bien regardé les marques sur les avant bras de son père et il vint d’ailleurs tout doucement les effleurer du bout de ses doigts. D’un coté il se sentait pas mal coupable de tout ce qui avait put arriver à son père depuis son absence, mais il savait bien que dans cette histoire il n’était pas le seul fautif. Seulement en ce qui concernait Markus, il voulait se venger lui-même et le faire souffrir le plus possible pour lui rendre au centuple les souffrances que Sven et lui-même avaient dut endurer pendant toutes ses années. D’ailleurs la dernière phrase de Sven fit réagir le plus jeune…


-je ne t’en veux pas du tout…je m’en veux moi et cette garce qui me sert de mère…Mais je ne pourrais jamais t’en vouloir à toi sache le. Tu crois peut être que tout ce que je t’ai dit je l’ai dit pour te dégoûter de moi ou simplement pour te rejeter mais…Ce n’est pas le cas…je veux de toi, maintenant qu’on s’est retrouvé je ne veux pas te perdre à nouveau, mais en tant que père…Le reste ça viendra avec le temps…
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Petite sonata en solo..?..[PV: Wolfram] Mer 10 Sep 2008 - 1:23

Sven était sûr.. Mais sur et certain que son fils ne voulais plus de lui d'une certaine façon.. qu'il ne désirait pas vraiment se rapprocher de son père ou quelque chose du genre.. Et encore, Sven ne lui demandait pas une relation des plus sérieuse.. Il savait que Wolf allait sûrement refuser.. Après tout, ce dernier était un adolescent et Sven un adulte et qui plus ai, son père.. Sa chair de sa chair, son sang coulait dans les veines du plus jeune. Il était normal pour quelqu'un de refuser une relation inceste de ce genre...
Donc, il arrivait quand même a bien le reprendre.. Même si ça faisait vraiment mal... Même s'il le savait que ça serait comme ça, ça faisait plutôt mal de se faire repousser.. Enfin, il se pensait repousser.. C'est pourquoi il montra a son fils ce qu'il était lui aussi devenu.. Un homme irresponsablement dépressif.. Mais maintenant qu'il avait retrouver son fils, peut-être serait-il plus responsable et arrêterait toutes ces conneries qui lui avait pris lorsque son fils lui avait été a tout jamais enlevé.. Enfin, pas a si "tout jamais" que ça puisque ce dernier était tout près de lui...
Mais.. C'était sur que si Wolf ne voulait définitivement pas de lui, Sven continuerais ses conneries..puisque ça reviendrai au même.. Et en encore pire puisqu'il le verrait sans jamais pouvoir l'approcher.. S'était bien pire que toutes autres souffrances.. Et surtout... s'il se fait un petit ami ou une petite amie (on ne sais jamais, il ne connaissait plus suffisamment son fils pour le savoir), ça serait encore moins supportable de le voir dans les bras d'un autre... Et ce même si Wolf accepte son père, Sven n'était pas certain de pouvoir supporter une telle vue.. Même si Wolf lui avait dit qu'il ne s'attachait pas, Sven savait que tout pouvait arriver.. Et il n'avait justement pas envie que ça arrive... Bref...

Et puis.. Wolf ne le dégoûtait pas... Il avait juste peur de s'éloigner de lui.. D'ailleurs, en lui disant sa situation, il n'avait pas du tout envie non plus de l'éloigner de lui ou lui-même de le dégoûter.. Après tout, on ne sais jamais.. Peut-être que son fils détestait le type de gens "dépressif" et qu'il les trouvait stupide? .. Parce qu'il en existait plusieurs gens comme ça.. C'est pourquoi il ne montrait jamais d'émotion, même pas l'émotion de dépression... Il n'avait pas envie d'être jugé autre que "sans coeur/émotions" ou décrit comme un "robot"...

Puis, lorsqu'il montra ses cicatrices a son fils, ce dernier les effleura du bout des doigts.. Il en frissonna légèrement.. Jamais personne ne le touchait - puisqu'il détestait ça - alors ce genre de doux contacts étaient agréables... Surtout venant de son fils.. d'une autre personne, il n'aurait pas supporter.. En fait, il n'aurait simplement jamais montré ses cicatrices a quelqu'un d'autre...

Il n'avait pas non plus envie de faire sentir son fils coupable de quoi que ce soit... Ce n'était pas de sa faute a lui.. Enfin, d'après Sven.. S'était sa propre faute a lui, Sven.. Parce qu'il n'avait pas été un assez bon père.. Qu'il n'avait pas dit a son fils qu'il ne fallait pas faire confiance a n'importe qui.. Et que si quelqu'un qu'il ne connaissait pas lui disait que Sven lui avait dit d'aller chercher le petit Wolf, qu'il ne le suive pas si Sven ne l'ai pas averti la veille ou la journée même.. Puisque Sven était habituellement comme ça.. Mais, se trouvant plus que stupide, il avait oublier de lui dire ce "détail" là.. Un détail pourtant si important... Il se trouvait tellement stupide...

Il écouta son fils parler..
Le reste?... alors.. Il pourrait y avoir.. "autre chose"? M'enfin, il était soulagé que son fils veuille toujours de lui.. au moins en tant que père... Ce qu'il était...


"... Tu ne me dégoûte pas Wolf.. Ce n'est pas de ta faute... Mais.. j'avoue que .. j'avais réellement peur que tu ne veuille pas de moi... Même en tant que père.. Mais.. ... "le reste"..?... Tu crois qu'il pourrait y avoir.. Autre chose..?.."

Demanda-t-il, légèrement timidement...
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Petite sonata en solo..?..[PV: Wolfram] Jeu 11 Sep 2008 - 12:53

Wolfram ne savait plus vraiment quoi rajouter à tout ça, il se sentait un peu mal parce qu’il n’avait pas put répondre aux attentes de son cher père, mais il ne s’était vraiment pas attendu à ce que son père puisse avoir ce genre de désirs envers lui, il ignorait que quand Svetlana était partit de la maison, Sven avait finit par s’adonner à des plaisirs pédophiles. Peut être qu’en l’apprenant il en serait excité ou choqué qui sait, mais bon ce qui était sûr à ce moment là c’était qu’il ne pouvait pas décider de suite. Il ne s’était pas encore relevé, restant près de son père sans le quitter des yeux, lui et surtout ses marques au niveau des avants bras que wolfram était d’ailleurs venu embrasser légèrement au bout d’un petit moment en ne faisant que le caresser…Il se demandait d’ailleurs quel effet ça allait lui faire à Sven de se faire embrasser et caresser les blessures de cette façon…

Il se redressa ensuite, juste après avoir embrassé doucement les blessures et cicatrices de son père, d’ailleurs il avait faillit se mettre dans une position compromettante pour pouvoir mieux les lui embrasser mais bref. Juste après ce geste il se redressa un peu, s’éloignant légèrement de lui pour mieux se placer à moitié assis devant lui, cuisses écartées et prenant appuie avec ses mains sur le sol. Ça n’avait rien d’indécent mais il avait besoin de bouger de temps à autres et ne jamais rester dans la même position trop longtemps était une autre de ses petites philosophies. Il regarda son père, d’un regard très doux, de toutes façons pourquoi il aurait dut le regarder autrement ?

Et à présent il l’écoutait, cette crainte qu’il avait de que les choses n’aillent pas plus loin, c’était bizarre, est ce qu’il ne pensait qu’à ça ? qu’aux choses physiques qu’il pourrait faire avec son propre fils ? Mais bon c’est vrai que wolfram n’était personne pour juger ce genre de choses, mais en même temps c’est vrai que wolf s’attendait à que Sven accepte juste d’être son père et « peut être un jour » aller plus loin, bien plus loin, mais ce n’était pas du tout sûr qu’ils arrivent jusque là et pourtant….Wolf en avait bien envie…d’ailleurs la fin de la tirade de son père, enfin plutôt sa question, le laissa sans mots pendant un instant…Il ne savait pas quoi répondre sur le coup, oui ou non ?

Puis tout lentement et en mode araignée il glissa vers Sven, posant sa main sur le torse de ce dernier pour le pousser et le faire tomber en arrière…Ce geste aurait put paraître agressif mais il ne l’était pas car déjà wolf venait se placer à califourchon sur Sven, posant ses mains sur son torse et le regardant droit dans les yeux.


-je crois qu’éventuellement oui il pourrait y avoir…autre chose…mais ce que je viens de faire et ma position ne veulent pas dire que j’ai changé d’avis sur le fait que tu dois attendre…Soit mon père pour le moment…quand tout ira mieux et que je me serais lassé de tant de liberté, je te proposerais peut être d’être mon amant puisque tu sembles le vouloir…Mais en attendant je ne vais pas me gêner pour vivre ma vie et je veux pas de quelqu’un qui va m’enchaîner de suite et me garder jalousement ou me couver une jalousie et possessivités trop énormes…tu comprends… ?
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Petite sonata en solo..?..[PV: Wolfram] Sam 13 Sep 2008 - 2:09

Il était normal que Wolf ne réponde pas vraiment aux "attentes" de Sven.. Son père.. Et même s'il aurait sût que son père l'avait touché étant jeune, ça n'aurait rien arrangé.. qui sait, ça aurait peut-être empiré...
Mais en parlant des tendances pédophiles qu'avait eu Sven durant la toute petite enfance de son fils.. Il faut dire qu'il faisait tout pour oublier ces pulsions qui s'étaient produite uniquement avec son fils tout au long de sa vie.. Ces tendances étaient si étrange... Et il essayait fortement d'oublier ça.. Mais même aujourd'hui, en revoyant son fils, il aurait envie d'un peu plus que juste des câlin entre père et fils... Même si ce n'était plus de la pédophilie, ça restait du détournement de mineur...
Et puis, il fallait qu'il se résoudre a cette idée: son fils était son Fils. Rien d'autre, très certainement... Wolf avait tout a fait raison de ne pas être attiré par celui qui l'aurait conclu avec une autre femme... ....D'ailleurs, habituellement, il est plus normal pour les petits garçons d'être attirés vers leurs mère que leurs père.. Mais bon, c'est vrai qu'ayant été élevé que par Sven, ce sentiment envers la mère n'était pas présent pour Wolf.. Enfin.. c'est vrai que pour Wolf, la mère était en même temps un peu son père.. Alors.. Qui sait, peut-être avait-il eu un jour ce petit sentiment passagé des enfants..?... Sven l'espérait... Même si la chance qu'il s'en souviendrait était plutôt mince...

Il regarda alors son fils caresser ses blessures.. Mais il fut très légèrement surpris de le voir se baisser pour les embrasser.. Ça lui donna quelques papillons dans le ventre... Il devait ne pas vraiment réagir.. S'était mieux ainsi... Wolf ne voulait pas ça .. Alors Sven ne ferait et ne dirait rien...

Lorsque son fils eut fini d'embrasser les blessures, il se redressa.. Sven le regardait toujours, un peu timidement.. Il le vit s'installer d'une manière plutôt ... Enfin, il regarda un peu ailleurs pour ne pas avoir la moindre tentation... Il se mit alors a fixer le sol...

En disant ce qu'avait dit Sven, il ne disait pas qu'il le voulait absolument non plus, il ne faisait que poser la question. Il savait très bien que la réponse serait sûrement négative, et que Wolf lui dirait que les chances sont très très minces... Sven en était parfaitement conscient.. Même si ça pouvait lui faire mal, il n'avait pas le choix.. Wolf préférait très certainement quelqu'un de son âge plutôt que son propre père...

Puis, Wolf s'avança vers son père. Ce dernier ne vit que son ombre arriver puisqu'il était concentré a fixer le sol pendant ce petit moment de silence... Il tomba alors doucement , la main de son fils sur son torse qui le poussa pour qu'il se retrouve par terre, couché sur le dos. Il le regarda alors, légèrement surpris - non très surpris de se retrouver avec son fils sur lui, assit a califourchon...
Il tourna la tête, et donc le regard.. préférant ne pas le regarder comme ça... Wolf ne voulait pas de plus qu'un père alors Sven devait faire des effort pour cacher ses sentiments et jouer le père qu'il était...

Il l'écouta... Il trouva que ce que lui disait son fils sonnait faux.. Très Faux...


"... En t'entendant, j'ai l'impression qu'à tes yeux, je ne veux que ton corps, ou je ne sais quoi.. Que je n'ai pas envie d'être ton père et que je voudrait t'avoir pour moi seul... De plus, personne ne se lasse jamais de la liberté, surtout pas dans un institut comme celui dans lequel nous sommes... En gros, il n'y a aucune chance, même "éventuellement", qu'il se passe quelque chose entre nous... De plus, tu n'en a pas envie toi.. Alors ne te force pas Wolfy... Je n'ai pas envie de te rendre malheureux.... "

Dit-il, regardant toujours ailleurs, la tête tournée...
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Petite sonata en solo..?..[PV: Wolfram] Jeu 18 Sep 2008 - 14:23

Il faut avouer que se retrouver assis sur son propre père, presque sur le bas ventre de ce dernier, était une sensation plutôt bizarre, pas désagréable ça c'est sûr mais bizarre tout de même. Sa main posée sur le torse de Sven commençait peu à peu à bouger en douceur, caressant un peu son torse, il se demandait jusqu'où il aurait put aller comme ça, il faut pas oublier que malgré tout ce qu'il avait dit au début il avait quand même fantasmer sur lui...Et les fantasmes ne s'oublient pas en deux temps trois mouvements, quoi que tout dépendait aussi des mouvements avouons le...

le jeune allemand écoutait parler le plus âgé, il ne savait pas trop quoi lui dire, mais une des choses qu'il avait dit était incohérente "Que je n'ai pas envie d'être ton père et que je voudrait t'avoir pour moi seul", ça voulait dire que wolfram pourrait aller voir ailleurs si jamais l'envie lui en venait et que Sven ne lui en voudrait pas? Donc alors ça voudrait dire qu'il ne voulait que son corps non? Ce qui ne voulait pas dire que wolfram l'aurait trompé si il avait décidé d'accepter sa proposition étrange et indécente.

Il posa alors doucement sa seconde main sur le torse de Sven et caressa encore, une de ses mains glissant vers le cou de Sven et il commença même un peu à onduler très légèrement des hanches, tout doucement, frottant ses fesses au bas ventre de son paternel, il ne s'en rendait pas vraiment compte de ce qu'il faisait mais bon...Il avait juste envie de savoir ce que ce contact faisait en fait, il voulait assouvir sa curiosité. Puis il finit par tout doucement se coucher sur lui sans pour autant cesser de se frotter à lui...


-T'es zarb....Puis tu as voulut dire que tu ne me voudras pas que pour toi seul? ça veut dire que je pourrais aller voir ailleurs? J'ai franchement du mal à te croire, à moins qu'effectivement tu ne veuilles que mon corps...ou alors tu t'es juste mal exprimé....mais...nh....tout bien pensé, on pourrait bien essayer, je veux dire que je pourrais changer mes habitudes si c'est vraiment ce que tu souhaites. Au fond je suis sûr qu'une relation saine est ce qui me convient le plus bien que justement je ne sois pas franchement habitué à ce genre de relations...

Il marqua une pause légère, détournant quelques peu le regard, il ne savait pas vraiment si il devait être gêné vis à vis de tout cela ou pas...Puis non, à quoi bon? Après tout Sven était celui qui l'avait vue naître et qui l'avait aimé pendant le temps où sa vie fut tout à fait normale.

-Je veux bien...n'être qu'à toi, quitte à ne plus parler à qui que ce soit d'autre si cela va te rassurer. Après tout...c'est ça que j'ai attendu pendant de nombreuses années...
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite sonata en solo..?..[PV: Wolfram]

Petite sonata en solo..?..[PV: Wolfram]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Une petite fille sur une Ile tropicale [solo]
» Petite colo(nie de pingouin OoO -PAN-)
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teenagers ::  :: Archives :: Archives 2013 & Antérieures :: Archives RPG :: Archives RPG 2008-